Si vous avez passé la journée à compter les secondes

  • Coronavirus : l'ambassade de Chine à Paris évoque un possible cas en France, Agnès Buzyn (Min. Santé) dément et affirme "qu'aucun cas douteux" n'a été recensé pour le moment (voir sujet suivant)
  • Grèves des transports : trafic normal pour les TGV ce vendredi mais 7 TER sur 10 à la SCNF, la RATP s'attend à un trafic "très perturbé" sur 10 lignes de métro
  • Réforme des retraites : Edouard Philippe annonce dans La Croix que la conférence de financement débutera le "30 janvier" et promet que le nouveau système va "vivre longtemps"

The Bulletin of the Atomic Scientists (Université de Chicago) annonce avoir avancé son "horloge de l'apocalypse" de 20 secondes . Elle marque à présent 23h58 et 20 secondes (plus on est proche de minuit, plus le risque de conflit nucléaire est élevé), son niveau le plus "tardif" depuis sa création en 1947

Cette semaine notre podcast Trump 2020 (co produit avec Slate et l'IFRI) s'intéresse à la communauté afro-américaine aux US (et à son vote). Very interesting

Tout le monde chez soi

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, la Chine a donc sorti les grands moyens : 1) elle annule les festivités du Nouvel An à Pékin et surtout 2) elle met en quarantaine les zones les plus touchées. En clair : à Wuhan (l'épicentre) et 2 autres villes proches, les transports publics sont fermés, les autoroutes filtrées et la population ne peut quitter la zone "sans raison spécifique". On parle quand même de 20M de personnes confinées (l’équivalent d’1/3 de la population française). Dingue.

Selon le dernier bilan officiel, le coronavirus a déjà contaminé plus de 600 personnes (+50% vs hier) dans au moins 8 pays (Singapour et l'Arabie saoudite ont annoncé leur 1er cas aujourd'hui) et fait 17 victimes 

En lire plus dans Le Monde

36,5 le matin

Si vous avez passé votre journée à checker votre température (saleté de coronavirus), voici une information qui devrait vous intéresser : selon une étude récente de la Stanford School of Medecine (US) qui a analysé près de 600 000 relevés de température effectués depuis 150 ans, la température corporelle "normale" moyenne chez l'homme ne serait plus 37° -- une norme fixée en 1851 par un médecin allemand -- mais 36,5°. 

La raison ? Un niveau d’inflammation plus faible du corps lié "aux standards de vie et d’hygiène plus élevés", à "une meilleure hygiène dentaire". Ressortez votre thermomètre.

En lire plus dans Ouest-France

description

Time To Philo : ça c'est de l'info !

Franchement, le Time To Philo (TTP) de cette semaine est un MUST READ ! Nos copains de Philonomist, qui signent ce numéro de TTP, y commentent l'étude qu'ils ont demandée à IPSOS sur l'entreprise et les salariés français. Top !

Principal enseignement de l'étude : "les salariés ont une vision strictement économique de l’entreprise, qui contraste avec celle que fantasment les politiques : ils ne sont que 12% à estimer que sa raison d’être est de « rendre le monde meilleur », et préfèrent lui assigner des missions plus classiques comme « servir ses clients » (pour 35%) ou « faire du profit » (34%)".

Cyniques ultralibéraux les Français : pas du tout ! Ils suivent juste le principe pascalien (Blaise Pascal, mathématicien et philosophe 1623-1662) de stricte séparation de "l’ordre du corps, celui de l’esprit (ou de la raison), et celui du cœur (ou de la charité)" ou, comme le dit Philonomist, ils refusent de "mélanger les torchons du business avec les serviettes du Bien commun".

En ces temps d'"entreprise à mission" et de grandes déclarations "davossiennes" (juste avant de remonter dans le jet), cette preuve de modestie et de clairvoyance nous a enthousiasmés !

Time To Philo, c'est la newsletter qui, toutes les semaines, passe l'actu sous la loupe des philosophes. En moins de 500 mots. Compréhensibles.

S'abonner à (et lire) Time To Philo (gratuit, votre e-mail jamais communiqué, etc.)

description

Lire au lit

"Lucienne n'hésita pas une seconde à me dispenser une dernière fois le plaisir que j'attendais d'elle et dont elle savait qu'il lui serait rendu ; jamais encore elle n'avait conjugué une telle fougue et tant de science, ni fait preuve d'une si sauvage ardeur. Tandis que sa bouche sensuelle m'aspirait tout entier, je lissais ce que de son corps dévoilait sa position cavalière ; les jambes duvetées, les cuisses dorées et fraîches et, sous les claires lingeries, la croupe et le pubis soyeux, jusqu'à ce que je perdisse pied". Pierre de Massot - Mon corps ce doux démon (1932)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'Anthologie historique des lectures érotiques de Jean-Jacques Pauvert