Si vous avez passé la journée en campagne

  • Edouard Philippe présente son "plan d'urgence" pour les hôpitaux : augmentation du budget de l'hôpital public de 1,5Mds€ d'ici 2022, reprise d'un tiers de la dette des hôpitaux publics (30Mds€) et prime de 800€ net pour certains personnels
  • La Commission européenne annonce que les prévisions budgétaires de 8 pays de la Zone Euro (dont la France) présentent "un risque de non-conformité" avec les règles européennes
  • Selon le Pentagone, Daech a profité de l'intervention turque en Syrie et du retrait des US pour "reconstituer des moyens et des ressources à travers la Syrie et renforcer sa capacité à planifier des attaques à l'étranger"

Macron demande aux fournisseurs d'accès à internet de mettre en place d'ici 6 mois "un contrôle parental par défaut" pour lutter contre l'exposition des enfants au porno et réclame que les sites pornographiques renforcent leurs vérifications de l’âge des internautes

Notre podcast Trump 2020 fait le point sur la primaire Démocrate. Et c'est top (si on peut se permettre ;))

"Un immense succès populaire"

C'est ainsi que Bruno Le Maire a qualifié la privatisation de la Française des Jeux. Ce qui lui permet de dire ça : la demande de titres émanant des particuliers a dépassé le milliard d'euros. Impressionnant ! Seulement, comme le remarque Marc Fiorentino pour que ce soit un véritable "immense succès populaire", il faut que les particuliers gagnent de l'argent sur cette action. Et pour ça il faut que l'Etat fixe un prix raisonnable au titre. 

Bercy annonce aujourd'hui avoir fixé à 19,90€ le prix de l'action FDJ. C'est à dire au maximum de la fourchette envisagée. Immense succès : oui. Populaire : ahahaha

Lire l'analyse de Fiorentino

Portrait social

C'est sous ce titre que l'INSEE publie son tableau des inégalités en France. Qu'y lit-on ? Que si la France reste un des pays les plus égalitaires au monde (de 1975 à 2016 le revenu des 10% les plus riches croît de 47% et celui des 10% les moins riches de 64%), les inégalités sont reparties à la hausse depuis la crise de 2008 et sont revenues en 2016 à leur niveau de 1990. Si les mesures Macron I (fin de l'ISF, flat tax) ont poursuivi cette tendance -- sans toutefois faire exploser les inégalités -- il est trop tôt...

... pour savoir si les décisions Macron II (les 17Mds de pouvoir d'achat redistribués post Gilets Jaunes) suffiront à inverser ce creusement. On ne le parierait pas

En lire plus dans Le Monde

description

30 second MBA : Je pense, donc je teste

Vous dirigez un service de musique sur Internet, avec une version "premium" sans publicité. Si vous augmentez la pub (et donc vos revenus), allez-vous pousser plus d’auditeurs à passer à la version premium ? Ou au contraire les faire fuir et perdre des recettes publicitaires ?

Vous avez sûrement une intuition sur la question. Votre expérience de client, des analogies avec des entreprises similaires, ou vos lectures récentes vous suggèrent que l’une des deux réponses est la bonne.

Pandora, pour sa part, a tranché : il vaut mieux réduire la pub. Mais ce qui est intéressant ici n’est pas la conclusion, c’est la méthode. Pandora a mené une étude randomisée sur 35 millions d’abonnés, divisés en 9 groupes soumis à des niveaux différents de publicité, dont les comportements ont été mesurés pendant 21 mois. 

Ce type d’expérimentation contrôlée est rare, car il demande du temps et des compétences pointues. Pourtant, nous pouvons tous en adopter la philosophie. La prochaine fois que plusieurs points de vue s’opposent sur une question de business, demandez-vous simplement : au lieu de discuter de nos opinions, pourrions-nous faire un test ? Plus souvent que vous ne le croyez, la réponse sera oui. Et c'est une très bonne nouvelle. 

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) livre : Vous allez commettre une terrible erreur !

Qui (à part Pandora) utilise la méthode du test randomisé ? Esther Duflo, ça lui a même valu un Prix Nobel

En partenariat avec Barnes

Du côté de chez BARNES

"Familial". C'est sous cet unique qualificatif que BARNES a choisi de désigner cet appartement en duplex de 243 m² situé dans une rue calme en plein cœur du quartier commerçant Lebon/Ternes. Et on comprend pourquoi : 8 pièces, 5 chambres, un double séjour orienté à l'ouest, l'écrin idéal aux rires d'enfants et aux longs diners joyeux en famille ou entre amis dont on souhaite qu'ils ne se terminent jamais. Oui, rarement le terme "familial" n'aura été si bien utilisé. 

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Un hipster dans votre lit ?

Comme nous, vous avez assisté, ces 10 dernières années, à l'apparition de la barbe comme élément central du look du mâle branché. En moins d'une génération le barbu est (re)devenu désirable : sur 6 000 femmes interrogées par Gleeden, 76% disent avoir déjà fantasmé sur un barbu. Le passage à l'acte risque d'être décevant ! Des chercheurs viennent d'établir que plus les poils du visage étaient grands, plus le pénis était petit.

Explication : les humains (et les primates !) développent les poils du visage pour attirer les femelles et intimider les autres mâles. Chez les spécimens glabres le corps compense en augmentant la production de testostérone ce qui aboutit à développer la taille des organes sexuels. Retrouvez votre (son) rasoir.

En lire plus dans GQ

description