Si vous avez passé la journée à (vous retenir de) sauter

Si vous avez passé la journée à (vous retenir de) sauter

  • Entretien lucide de Macron sur l'Europe dans The Economist : "L'OTAN est en état de mort cérébrale", "l'UE disparaîtra (…) si elle ne se pense pas comme puissance dans ce monde", "la règle des 3% [le déficit budgétaire max autorisé par l'UE] est un débat d'un autre siècle", "Nous avons besoin de plus d’expansionnisme, de plus d’investissement. L’Europe ne peut pas être la seule zone [vs la Chine ou les US] à ne pas le faire"
  • Réforme des retraites : Edouard Philippe se dit "ouvert" sur la "clause du grand-père" (= la réforme ne concernerait que les nouveaux entrants sur le marché du travail) tandis que Jean-Paul Delevoye (Haut Commissaire aux Retraites) la juge "impossible"
  • Privatisation de la FDJ : le début ce matin de la souscription pour les particuliers génère un "engouement populaire" (France Tv) et constitue même un "record" (Boursorama)

La Commission européenne abaisse une nouvelle fois ses prévisions de croissance pour la Zone Euro pour 2019 et n'anticipe plus que +1,1% (vs 1,9% en 2018)

Lire les principales déclarations de Macron à The Economist (en français et dans Ouest France)

FDJ : vous jouez ?

Sur la privat' de la FDJ, le gouvernement compte sur nous : tout est fait pour attirer le petit porteur (décote, action gratuite). Quelques éléments à prendre en compte : a) La bourse est au plus haut, elle est repassée à son niveau de 2007 pré-crise ; b) Toutes les grandes boites privatisées (EDF, TF1, Orange, ...) ont fait moins bien que le CAC sur la durée. Mention spéciale pour Air France-KLM : -4%/an depuis le 09/02/95, alors que le CAC fait +7,8%/an sur la même période (cours + dividendes) ;

c) Seul à surperformer : TOTAL. Faire le pari de notre addiction collective aux hydrocarbures était gagnant. On fait le même sur les jeux de grattage ?

En lire plus dans Les Echos

Hyper facile à retenir

Tiens, puisqu'on parle du CAC 40 (cf sujet précédent) voilà qui devrait vous amuser. Comme chaque année le cabinet Proxinvest rend son verdict sur la rémunération des patrons du CAC, vous allez voir c'est hyper facile à retenir : en 2018, en moyenne les sociétés du CAC ont perdu 11% de valeur (boursière), c'est quasi le même chiffre que celui de l'augmentation (oui, oui l'augmentation) de la rémunération de patrons de ces mêmes boites (+12%). Hyper fado.

En 2018, les patrons du CAC ont gagné en moyenne 5,8M€ soit 90x le salaire moyen de leurs salariés. En 2014 ce coefficient était de 73x. Les choses vont dans le bon sens…

En lire plus dans Le Monde

description

En novembre, on va au théâtre

La saison théâtrale bat son plein, et nous on jubile devant les affiches. À commencer par celle des Bouffes du Nord, où Clément Hervieu-Léger, de la Comédie-Française, met en scène Une des dernières soirées de carnaval de Goldoni. Rarement équation aura été aussi alléchante : charme suranné du théâtre mythique de Peter Brook, metteur en scène d’une infinie délicatesse et comédie italienne décadente du XVIIIe siècle. What else ?

Autre incontournable à réserver dès maintenant, la reprise en décembre du triomphal Elvira, version italienne de Elvire-Jouvet 40, restitution d’un cours que donna Louis Jouvet à une jeune comédienne pour le rôle d’Elvire dans Don Juan. Une occasion de voir à l’œuvre sur une scène parisienne un immense acteur de cinéma et de théâtre italien, Toni Servillo, acteur fétiche de Paolo Sorrentino (Il divo, La grande belleza) et de savourer une des plus belles histoires de théâtre dans le théâtre.

Pour éprouver un sublime vertige, on va voir la dernière création du Cirque Le Roux. La nuit du cerf est un spectacle d’inspiration cinématographique, mêlant théâtre, mime, musique magnifique et performances acrobatiques à couper le souffle. L’éblouissement est tel qu’on en sort presque en titubant.

Une fois par mois, notre copine Valérie Rousselot, la co-fondatrice de THEATREonline.com, nous fait ses recommandations théâtrales.

description

En partenariat avec le Club Med

Club Med : elles sont enfin arrivées

Mais qui ? Celles que vous espérez tant une fois l'été passé et votre bronzage oublié : les premières neiges. Mais pas n'importe lesquelles, celles que l'on ne retrouve que dans les plus hautes stations des Alpes, celles d'une qualité telle qu'elles vous procurent une sensation de glisse incomparable, seul/e sur les pistes avant les rushs de Noël et de février. Un conseil, ne les faites pas attendre : plusieurs Resorts alpins du Club Med réouvrent dès début décembre

Et avec la Garantie Neige du Club Med, vous pouvez annuler ou être dédommagé/e de votre séjour en cas de défaut ou d’excès de neige

En voir plus sur les premières neiges avec Club Med

Lire (et chanter) au lit

"C'est peut-être un peu direct / Sans doute un peu incorrect / Mais, j'aimerais faire l'amour / L'amour avec toi
Sous la pluie, mon cœur coule tout contre ton corps / Et nos destins s'enroulent / Non, j'en veux encore
Sous la pluie, mon corps coule tout contre ton cœur / Oui, nos destins s'enroulent / Non n'en aie pas peur
Je te sens venir / Je te sens venir / Je te sens venir / En moi"

Juliette Armanet - Je te sens venir (2017)

En novembre, TTSO fait son anthologie des meilleurs textes érotiques de la chanson française

Ecouter la chanson