Si vous avez passé la journée chez Drouant

  • Le prix Goncourt est attribué à Jean-Paul Dubois pour "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" (voir sujet central) et le prix Renaudot à Sylvain Tesson pour "La panthère des neiges"
  • En déplacement en Chine, Macron déclare que "plus on joue en franco-allemand et surtout en Européens, plus on a de la crédibilité et des résultats" (voir sujet suivant)
  • Selon le baromètre meilleurtaux.com et Jobijoba publié aujourd'hui, la ville française la plus "attractive" (prix du m2, nombre d'emplois et taux de CDI) est ... Besançon, devant Orléans et Saint-Etienne (Paris est 26e sur 30) 

La grosse nouvelle du jour c'est le Goncourt, toute la presse (nous compris) vous donnera le résultat des délibérations du jury, mais seul TTSO vous révèle ce qu'il y a eu au déjeuner (chez Drouant, tout rénové et doté d'un nouveau chef). Pas exactement un plateau repas ! #EnormeScoop ;)

Le menu complet (et ça vaut le clic), c'est ici !

La France, la Chine et l'Europe

Voyageant avec le (futur) Commissaire européen au Commerce, Macron place donc son voyage en Chine sous le signe de l'Europe. Ça nous semble une bonne idée. Jugez plutôt : Chine = 2e fournisseur de la France ; France = 20e fournisseur de la Chine (nous y vendons du luxe et des Airbus, et c'est à peu près tout) ; UE = 1er fournisseur de la Chine (et 2e client). Se rappeler les fondamentaux qui président à la construction européenne peut -- en ces temps-ci -- ne pas être inutile.

Ce qui ne change pas : le (dés)équilibre de nos positions commerciales. Balance commerciale France-Chine : -30Mds€ (90% du déficit commercial français total hors énergie et matériel militaire), balance commerciale UE-Chine : -180Mds€ #Ouch

En lire plus dans Les Echos

Une Toussaint chaque semaine

Ok, il n'y avait pas de TTSO, mais avouez-le, vous l'avez adoré ce vendredi de la Toussaint off ! Vous avez eu raison et vous devriez l'exiger chaque semaine, pour le bien de votre boîte ! Microsoft Japon vient de publier les résultats de l'expérience qu'il a conduite en août : accorder tous leurs vendredis aux 2 300 salariés de l'entreprise (sans réduction de salaire et sans diminution de crédit vacances) : + 40% de productivité des équipes !

Microsoft a mesuré en outre qu'une semaine plus courte conduisait ses employés 1) à réduire la durée de leurs meetings et 2) à imprimer 59% moins de pages. Des réunions plus courtes, un geste pour l'environnement : what's not to like ?

En lire plus dans Mashable

description
Le Goncourt : Kit de survie

Le Goncourt : Kit de survie

Sur le vainqueur : Jean-Paul Dubois, 69 ans, vit à Toulouse, a été journaliste à Sud-Ouest et au Nouvel Obs. Se définit comme "libertaire" et a la particularité d'écrire tous ses romans en 31 jours (!!) au mois de mars. Wow.

Sur l'œuvre : les romans les plus connus de Dubois sont Une vie française et Kennedy et moi… mais celui qu'on a a-do-ré : Vous plaisantez monsieur Tanner. L'histoire d'un brave citadin sa lançant dans la rénovation de la maison familiale. Quiconque a fait des travaux ou -- mieux encore -- envisage d'en faire doit lire ce livre avant d'appeler le moindre maçon, de contacter tout électricien...

Sur le roman primé : Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon. Un homme incarcéré dans une prison de Montréal (où il partage sa cellule avec un Hell's Angel meurtrier et protecteur) se remémore sa vie, rêve à ceux qu'il a connus et aimés et aux circonstances de sa tragédie personnelle. Ce qu'en pense le Masque & La Plume ? Beigbeder (Frederic) n'a pas aimé, Lamberterie (Olivia) a adoré. On est d'ordinaire assez Lamberterie... et on vous laisse découvrir la thèse d'Arnaud Viviant sur le titre du roman (la séquence du Masque est ici. Durée : 9 min) 

Sur le prix : un Goncourt c'est plus de 350 000 exemplaires vendus. Very nice quand on sait qu'en moyenne en France un roman se vend à moins de 5 000 ex.

En partenariat avec Milleis

Milleis : remettre l'humain au cœur de la Banque Privée

"Non le digital ne tuera pas le Banquier". C’est avec ces mots que Nicolas Hubert, Directeur Général de Milleis Banque, entamait sa tribune dans les Echos du 26 août 2019 (la lire ici). Un parti-pris puissant pour une Banque qui s’est donnée pour mission d’offrir à une clientèle haut de gamme (à partir de 100 000€) un service d’excellence reposant sur la mobilisation d’expertises patrimoniales pointues et une connaissance fine des besoins de chacun de ses clients. 

Milleis : 60 000 familles de clients, 9Mds€ d'actifs gérés, 300 Banquiers privés

Découvrez l'univers Banque Privée sur milleis.fr

Le seul prix qui compte !

La saison des prix littéraires est donc ouverte… mais il nous faudra attendre jusqu'au 9 décembre pour la révélation de celui qui importe plus que tout autre : le Bad Sex in Fiction Award. Tous les ans depuis 1993, un jury sélectionné par la Literary Review (la plus prestigieuse revue littéraire anglaise) désigne et honore l'auteur ayant écrit le plus mauvais passage sexuel dans une œuvre sortie dans l'année. Le top du top.

Parmi les récipiendaires : Norman Mailer, Tom Wolfe, ... Dernier lauréat : James Frey pour un passage de Katerina (sorti en 2018), que la pudeur nous interdit de reproduire ici (mais que nous soumettons à vos regards littéraires, ). Enjoy (sort of) ;)

En voir plus sur le Bad Sex in Fiction Award