Si vous avez passé la journée dans une grotte

Si vous avez passé la journée dans une grotte

  • L'envoyé spécial des US pour l'Iran annonce que Washington appliquera désormais des "sanctions" aux pays qui continuent d'acheter du pétrole iranien (premiers visés : la Chine et l'Inde)
  • Le Medef renonce finalement à inviter Marion Maréchal-Le Pen à son université d'été après plusieurs appels au boycott de l'événement
  • L'Insee annonce que la dette publique française a atteint 99,6% du PIB au 1er trimestre 2019, en hausse de 1,2 point vs fin décembre 2018 (voir sujet suivant). 

Record de température pour la France métropolitaine battu cet après-midi à Gallargues-le-Montueux (Gard) avec 45,8°. Le précédent record (44,1°) datait de la canicule de 2003. 

Ça va mieux en le disant

Sur le dérapage de la dette, quelques remarques : 1) C'est un coup dur pour Macron qui avait promis de la faire baisser à 91,4% du PIB en 2022 (vs 96,8% en 2017) et une 2e mauvaise nouvelle en une semaine après le rapport de la Cour des Comptes regrettant une révision "à la baisse des objectifs de réduction du déficit et de la dette publics". 2) Pour rembourser ses emprunts, la France va dépenser 37Mds€ en intérêts en 2019 (soit la moitié de ce que lui rapporte l’impôt sur le revenu).

Mais 3) grâce aux taux d’intérêt historiquement bas, la charge de la dette ne représente aujourd’hui "que" 1,9% du PIB vs 2,7% en 2011. Ça va (un peu) mieux en le disant.

Sur l'abandon de l'urgence de faire baisser la dette publique, relire notre article de février

Le Fiorentino de la semaine : L'année des introductions en bourse

"Aux US bien sûr... Près de 20Mds$ ont déjà été levés par 25 entreprises de la tech US sur les 6 premiers mois de l'année. Malgré les performances décevantes de groupes emblématiques comme Uber et Lyft, la tech Américaine, une fois de plus, écrase tout sur son passage. Les "licornes" se ruent vers la bourse pour lever de l'argent. Et la performance est au rendez-vous. 

En moyenne les valeurs tech introduites en bourse ont vu leur valeur flamber de 34% le premier jour de trading, du jamais vu depuis 13 ans, et 30% depuis leur introduction". 

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description

La 2 Do du week-end : Spéciale FFF

Ce week-end on va faire un seul truc. De fesses.

Comme chaque fin du mois de juin, nous passerons le week-end au Festival du Film de Fesses (FFF). Créé et dirigé par deux femmes remarquables, le FFF se propose de nous faire découvrir -- 4 jours durant -- des œuvres d'un genre que jamais nous ne qualifierons de honteux. Cette année, le festival est consacré au cinéma érotique maléfique et sa rétrospective -- habilement nommée PLEINE LUNE (l'attitude très décomplexée des filles du FFF s'applique également aux jeux de mots. C'est vous dire si on aime ces femmes !) -- propose plus de 20 films rares et anciens (les dates de réalisation s'étalent entre 1960 et 1990). Ils nous prouveront que si les sorcières, vampires et autres possédé/es sont des êtres de sang, ce sont aussi -- et avant tout -- des créatures de chair.

On vous laisse découvrir le programme ici. Nous nous bornerons simplement à pointer que si certains évènements du Festival se dérouleront au Point Ephémère (quai de Valmy) ou au Méliès (Montreuil), l'essentiel des projections auront lieu dans nos salles fétiches de la rue Champollion (La Filmothèque du Quartier Latin et le Reflet Médicis). C'est donc dans nos fauteuils habituels, mais cette fois-ci sans nos enfants, que vous nous retrouverez ce week-end. Notre mine particulièrement réjouie devrait nous rendre facilement reconnaissables.

PS : en parallèle à sa rétrospective, le FFF organise un concours de courts-métrages érotiques décernant 2 prix : la Fessée du Jury et la Fessée du Public. Ça nous enchante !

description

C'est le FFF et vous l'avez bien mérité

Nous avons examiné (de très très près) le programme du FFF (cf 2 Do) et voilà le verdict : de tous les films projetés nous n'en connaissons qu'un : Barbarella de Roger Vadim (1968) avec Jane Fonda (31 ans alors et, d'après ce qu'elle a raconté par la suite, pompette durant tout le tournage). Un film -- basé sur la BD merveilleuse de Jean-Claude Forest -- qui peut légitimement prétendre au titre de chef d'œuvre absolu dans la catégorie spatio-érotico-kitsch. 

Un must see dont nous nous contenterons ce soir de la bande annonce. Enjoy ;)

Rejoignez-nous dans l'espace

La bande son du week-end : Hot Chip - A Bath Full of Ecstasy

Bien sûr, en ces temps caniculaires, le titre même de ce disque qui nous promet un bain (rempli d'extase, qui plus est !) rendait son écoute irrésistible. Heureuse tentation ! Ce disque est exactement ce que -- bien souvent -- nous nous désespérons de ne pas trouver dans les sorties musicales : de la pop, simple, magnifiquement écrite et exécutée par des orfèvres. Une musique solaire et fraîche qui fait de ce disque le meilleur compagnon possible pour cette semaine et pour cet été.

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là 

TTSO's fav track : Melody of Love

description