Si vous avez passé la journée dans les chiffres

  • Le chômage diminue légèrement au 1er trimestre en France : -0,7% de chômeurs de catégorie A (et -1,5% sur un an)
  • Malgré des craintes de ralentissement, l'économie US continue de surperformer : 3,2% de croissance en rythme annuel au 1er trimestre (vs 1,9% attendu) 
  • Uber annonce une valorisation de 90Mds$ pour son entrée en bourse prévue autour du 10 mai. Parallèlement, Uber annonce 1Md$ de pertes pour 3Mds$ de revenus au Q1. Vous en voulez ? 

Le Medef juge "totalement inacceptable" la possibilité envisagée par Bercy de supprimer certaines niches fiscales pour les entreprises afin de financer la baisse d'impôt promise hier par Macron (cf sujet suivant). 

Concrètement

Ce qu’on retient surtout des annonces de Macron hier soir : 5Mds€ de baisse d'Impôt sur le Revenu (soit 7% des recettes totale de l'IR). Darmanin et Le Maire précisent les choses ce matin : quand cela sera effectif ? au 1/01/2020 ; qui sera concerné ? à peu près tous les foyers payant l'IR (15M sur 17) ; sur quelles tranches sera concentré l'effort ? en priorité la première (celle à 14%) mais aussi la seconde (celle à 30%)

Au total selon Mathieu Plane de l'OFCE cela représente - 300 € en moyenne par foyer payant l'IR.

En lire plus dans Les Echos

On va aller à VivaTech

Hier, une étude de l'OCDE nous apprenait que dans les économies occidentales 56% de la population adulte ne dispose que de compétences basiques ou inexistantes en matière de numérique. N'étant pas totalement sûrs de ne pas appartenir à cette majorité, cette année encore nous nous précipiterons (du 16 au 18 mai) au salon VivaTech pour y rencontrer les start-ups et les innovateurs qui dessinent notre avenir. Oui, oui cette année, plus que jamais, nous irons à VivaTech !

VivaTech c'est à la Porte de Versailles du 16 au 18 mai (et on va vous en parler tous les vendredis d'ici là). 

Découvrir VivaTech

description
La 2 Do du week-end

La 2 Do du week-end

Ce week-end on va faire deux trucs. Sacrés.

Samedi, nous resterons sobres. A propos de Jean-Pierre Marielle, tout a été dit depuis 36 heures : toute la carrière a été déroulée, toutes les louanges ont été tressées, tous les superlatifs ont été épuisés. Nous resterons donc sobres (bis). Nous nous souviendrons simplement que Marielle est depuis toujours une de nos idoles, nous essaierons de nous rappeler ce que ce "depuis toujours" veut dire exactement, nous nous rappellerons alors qu'il date de notre premier visionnage de "Que la fête commence" (peut-être notre film préféré de Tavernier, ce qui n'est pas peu dire) et nous constaterons qu'aucun cinéma parisien n'a jugé bon de reprogrammer ce chef-d'oeuvre (pfffffff !). Nous irons sur YouTube, paierons 3,99€ (pour la version HD) et rirons et pleurerons à nouveau du sort du marquis de Pontcallec. Sobrement.

Dimanche, nous nous plongerons dans des textes sacrés. Les Editions de la Table Ronde viennent de publier EROS, une Anthologie de la Littérature Erotique réunie par Claudine Brécourt-Villars, dont nous apprenons qu'outre sa spécialisation sur la littérature fin XIXe et début XXe, elle a déjà écrit un livre sur Les Mots d'Arletty (Prix de l'humour Alphonse Allais 1989), un autre s'appelant Du couvent au bordel et, en collaboration avec Régine Deforges (très grande admiration), une autre anthologie : Les Poètes et les Putains. Autant vous dire que cela nous semble du sérieux. Dimanche, nous commencerons donc ce livre dont un premier feuilletage nous a déjà indiqué qu'il pourrait devenir une bible. 

PS : ah oui, cette semaine fut -- une fois encore -- assez fertile en bourdes orthographiques (résonne/raisonne -- vous avez adoré), ce week-end nous irons donc faire un tour ici en pensant très fort à Jean-Pierre Marielle

description

C'est vendredi et IL l'a bien mérité

Oh oui Jean-Pierre Marielle qui -- au-delà des Galettes de Pont-Aven -- a tant donné aux rôles de tourmentés de l'érotisme et des femmes, a bien mérité que nous lui consacrions notre petite rubrique vidéo du vendredi. Ne serait-ce que pour nous souvenir à quel point, selon les mots de la géniale Sophie Daumier, ce fut "vraiment une belle bête". Enjoy ;)

Cliquez ici, vous allez voir "ça mitraille sec"

Best of : La bande son du week end : The Delines - The Imperial

Article publié le 25.01.2019

Certains disques s'écoutent debout, en sueur, sur le dancefloor, d'autres allongé/e, feignant/e ou amoureux/se, et certains -- plus rares -- à genoux et bouleversé/e. C'est à cette minorité qu'appartient notre sélection de la semaine, une country-soul (oui, oui : country ET soul !) qui a nous a réduit le coeur en miettes, coupé les jambes et fait baisser la tête, soumis. Et sans aucune envie de nous relever.

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là 

TTSO's fav track : The Imperial (update 24/04/2019 : pour nous, à date, toujours la plus belle chanson de 2019… and then some !)

description