Si vous avez passé la journée à Westminster

  • Brexit : le Parlement UK rejette pour la 3e fois le deal proposé par May / La Commission européenne annonce qu'un Brexit sans accord le 12 avril est désormais "probable" (lire sujet suivant) 
  • Darmanin se dit favorable à la suppression de la redevance télé qu'il juge "assez injuste" (la redevance qui sert au financement de l'audiovisuel public a rapporté 3Mds€ à l'Etat en 2017)
  • Acte XX des Gilets Jaunes : le maire de Bordeaux dit craindre une "journée apocalyptique" / Les manifestations interdites sur les Champs-Elysées et dans le centre-ville de Toulouse, Avignon, Saint-Etienne

Dans un entretien aux Echos, Carlos Tavares (patron de PSA) affirme qu'il quitte le bureau tous les jours à 18h. Voilà qui va nous faire réfléchir tout le week-end

So… now ?

Voila ce qui va se passer : il reste exactement 14 jours au UK (12/04) pour trouver un autre deal de sortie. C'est bien entendu totalement impossible, cependant May retient que la seule chose sur laquelle le Parlement a trouvé une majorité est sur son refus de sortir sans deal. Il s'agit donc de négocier avec l'UE un nouveau long délai (mois ? années ?) ce qui va impliquer -- l'UE l'exige -- que le UK organise des élections européennes en mai. Pour envoyer des députés les représenter auprès d'une institution qu'ils veulent quitter. Surréaliste.

Mais surtout, si un jour on trouve un deal, la sortie du UK de l'UE interviendra au minimum 3 ans après le vote (auxquels il faudra ajouter 21 mois de de transition avant la sortie effective). Comment pourra-t-on ne pas demander aux électeurs britanniques de confirmer leur choix à ce moment là ? #NeverEndingStory

En lire plus dans Bloomberg

Le Fiorentino de la semaine : La vraie surprise de ce premier trimestre

"Le prélèvement à la source. On s'attendait au chaos. Il n'a pas eu lieu. On s'attendait à un impact psychologique dévastateur sur la consommation. La consommation résiste et remonte même. On s'attendait à une levée de boucliers des Gaulois réfractaires. Ils sont 63% à penser que c'est un succès et 81% à considérer que ça s'est bien passé personnellement pour leur foyer".

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino)

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description
La 2 Do du week-end

La 2 Do du week-end

Ce week-end on va faire deux trucs. Non, trois. Trop contents !

Chaque année, nous voyons revenir ce dernier week-end de mars avec une merveilleuse excitation, car chaque année, à ces dates, Paris se consacre au dessin. Nous y dédierons tout notre dimanche matin. Et il n'y aura pas de temps à perdre.

Etape 1 : le Salon du dessin. C'est l'institution : les meilleures galeries européennes exposent des œuvres allant de l'ancien au moderne. Certes, les prix sont à la hauteur de la qualité et de la réputation des artistes, mais l'homogénéité des critères d'accrochage (choisir et exposer le meilleur) ne nuit absolument pas à la diversité de la sélection. Que vous soyez François Pinault ou pas, le Palais Brongniart (où se tient le salon) est un excellent point de départ pour acclimater un œil à qui nous laisserons peu de repos ce week-end.

Etape 2 : dimanche le soleil brille et c'est donc bien entendu à pied que nous passerons de la Place de la Bourse à la rue Richelieu pour nous rendre au salon DDESSIN. De nos trois étapes, c'est la seule qui ne nous soit pas familière, mais si on en croit le dossier de presse, l'événement à pour vocation d'être "un tremplin et une passerelle pour la jeune scène artistique travaillant le dessin sous toutes ses formes". Largement de quoi rendre notre pas allègre.

Etape 3 : c'est avec la création contemporaine que nous conclurons notre périple. Il nous amènera au Carreau du Temple pour le salon Drawing Now, qui rassemble 70 galeries (françaises et étrangères) exposant des œuvres d'artistes des années 1960 à aujourd'hui. Nous aurons commencé à 11h00 (ouverture du Salon du Dessin), il sera donc près de 14h00 quand nous sortirons de Drawing Now. Il sera temps de penser au déjeuner. Oh quel bon dimanche !

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Que vous nous suiviez ou pas dans notre périple d'amateurs de dessin, oui vous avez bien mérité cette minute trente de démonstration de ce qu'est la virtuosité d'un trait de crayon. Et de la joie simple et immense qu'il procure. Enjoy ;)

Pas du Pixar, mais très chouette quand même

La bande son du week-end : Ex Hex - It's Real

Comme on avait confié le feu aux Vestales, on avait confié le rock aux filles et -- de Patti Smith à Pat Benatar -- on avait bien compris qu'il ne fallait pas se frotter aux gardiennes du temple. Pourtant de pop en folk, et de R&B en techno, les guitares se sont faites plus sages, les voix moins rageuses, les sons moins saturés. Les filles avaient-elles failli à leur mission ? Avant de douter de leur férocité, écoutez donc les Ex Hex !

A écouter sur Deezer ici ou sur Spotify là 

TTSO's fav track : Rainbow Shiner

Pour (vraiment) écouter la bande-son du week-end : passez donc chez Devialet

description