Si vous avez passé la journée à tout annuler

Si vous avez passé la journée à tout annuler

La France rappelle à Paris son ambassadeur en Italie pour dénoncer des attaques "sans précédent depuis la fin de la guerre" de la part du gouvernement italien - Renault signale à la justice un possible abus de bien social de Ghosn (il aurait profité du contrat de mécénat entre le constructeur et le Château de Versailles pour y organiser son mariage à titre gratuit) - UK : May promet à l'UE que le Brexit aura lieu "dans les temps" (= le 29 mars / lire plus bas) 

Twitter (créé en 2006) enfin bénéficiaire, la firme annonce son premier profit : 360M$ (hors éléments exceptionnels) en 2018 et un CA à 3Mds$ en progression de 25% vs 2017

Du mauvais et du bon

Flopée de chiffres éco aujourd'hui. Pas forcément des bonnes nouvelles : la Commission européenne abaisse ses prévisions de croissance pour 2019 : 1,3% vs 1,9% précédemment pour la Zone Euro, Italie en récession (-0,2%), Allemagne au ralenti (1,1% vs 1,8%). A 1,3% prévu vs 1,6% la France s'en tire presque bien... mieux en tous cas qu'en matière de commerce extérieur ! Les Douanes déclarent qu'en 2018 notre déficit a replongé à -60Mds€ (merci le pétrole cher). 

Seul motif de satisfaction : l'Insee annonce un fort optimisme des industriels français qui anticipent une hausse de 10% de leurs investissements vs 2018. Ouf.

Bon ben comme ça c'est clair

Donc aujourd'hui Theresa May était à Bruxelles pour tenter de négocier un meilleur Brexit deal sur instruction des députés UK qui le 15 janvier ont sèchement refusé (430 contre vs 202 pour) l'accord qu'elle avait négocié avec l'UE. A l'issue de sa rencontre avec Juncker (patron de la Commission) voilà ce qu'on lit dans le communiqué : "l'UE ne réouvrira pas la négociation de l'accord de séparation". Comme ça au moins c'est clair.

Résultat, on en revient au choix que May a toujours présenté comme le seul possible : c'est soit "my deal" (c'est à dire celui refusé par le Parlement) soit "No Deal". Ce sera No Deal.

En lire plus dans le Business Insider

description
Ils se f… de nous, ou quoi ?

Ils se f… de nous, ou quoi ?

Hier (mardi) soir, Bruno Le Maire, occupant du 6e étage à Bercy, monte à la tribune de l'Assemblée et déclare, martial : "il n'y a qu'une seule direction en matière de fiscalité, c'est baisser les impôts des français. Les baisser, les baisser, les baisser"

… des mots d'autant plus forts que l'histoire fiscale française est celle d'une hausse continue. Depuis 2002 -- date du début de la carrière politique de Bruno Le Maire -- la part des prélèvements obligatoires dans le PIB français est passée de 44,1% du PIB à 48,4%. + un quart de point par an en moyenne !

… mais surtout la déclaration de Le Maire intervient moins de 48 heures après que Gérald Darmanin, locataire du 5e étage à Bercy, nous a informés qu'il songe à restreindre l'accès aux niches fiscales pour les Français les plus fortunés. En d'autres termes qu'il nous annonce une hausse des impôts. Ciblée sans doute, mais une hausse tout de même. Il n'y a effectivement "qu'une seule direction en matière de fiscalité" en France.

description

Saint-Valentin : retrouvez-vous (au Club Med)

La Saint-Valentin c'est dans une semaine exactement. Et si cette année vous vous faisiez un vrai beau cadeau de couple ? Un séjour spa & bien-être au Club Med. Le Club s'est allié aux plus grands noms du spa et de la beauté pour proposer des expériences de bien-être uniques dans certains de ses Resorts. Pour la Saint-Valentin cette année, retrouvez vous vous-mêmes et retrouvez-vous à deux. Retrouvez-vous au Club Med.

Et pendant les Amazing Weeks, profitez de votre séjour au Resort de Marrakech pour découvrir les nouvelles disciplines yoga et bien-être du Club Med avec le Spa Cinq Mondes. Une évasion du corps et de l'esprit.

Découvrir les Resorts spa et bien-être du Club Med

Lire au lit

"Je vais te masser avec tant de délicatesse, avec un si amoureux respect, que tu ne seras bientôt que douce rosée, lac immense, très profond et très pur, et ensuite, si tu es d'accord, j'entrerai en toi et nous ne bougerons que très doucement, sans avoir besoin de tâter les parois et les contours, nous laissant couler au contraire dans cette joie de ne percevoir que la fusion d'un seul être". Céline Rolin – La Béatitude érotique (1969)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Se procurer l'ouvrage

description