Si vous avez passé la journée sous Lexo

Lors du Conseil des Ministres, le chef de l'Etat demande à "toutes les forces politiques, aux syndicats et au patronat de lancer un appel au calme" - Edouard Philippe confirme qu'un "bilan" d'experts sur la réforme de l'ISF sera fait en 2019 et affirme ne pas craindre un débat "nécessaire" sur cette question - Mouvements sociaux : les leaders des cinq principales organisations syndicales du privé annoncent qu'ils se rencontreront jeudi afin d'avancer sur "des initiatives communes"

En 2017, une étude de Bercy estimait que la réforme de l'ISF devait se traduire par la "création de 50 000 emplois et l'augmentation de 0,5 point de PIB sur 20 ans". Bonne chance pour mesurer cet impact en 2019

Il faut garder son calme

Mais franchement ça devient difficile. Macron est à présent à un niveau de popularité que seul Hollande finissant avait connu (23%, Hollande n'est jamais tombé plus bas). Au sommet de l'Etat ça s'énerve : le Canard Enchaîné rapporte que Macron traite son PM de "branleur". Le Président, lui-même, ne semble pas croire que les mesures annoncées vont ramener le calme : toujours d'après le Canard, il reste silencieux et laisse Philippe en frontline

… pour se réserver une prise de parole dimanche après les manifs. Mais à ce niveau d'impopularité (et de violence de l'insurrection) que pourra faire la parole présidentielle ? Il faut garder son calme…

Le Canard Enchaîné, c'est sur abonnement ou en kiosque uniquement (et la une est ici)

A lire. A conserver

C'est LE débat qui va dominer les prochains mois : la France rurale/de faible densité (la France "périphérique") est-elle vraiment la sacrifiée/ignorée de la République ? Avant de répondre, il est indispensable de lire ce court papier d'Alternatives Eco (peu suspect de mépris de classe) qui, chiffres à l'appui, montre qu'en France : 1) les zones rurales sont les mieux dotées en argent public, 2) leurs habitants sont sur-représentés à l'Assemblée nationale

3) mais effectivement, à l'exception notable des hôpitaux et des effectifs de gendarmerie, ce sont elles qui ont vu le plus reculer la présence des services publics (poste, école primaire, et desserte ferroviaire) sur 30 ans. Un peu de nuance ne saurait nuire aux temps qui courent

En lire plus dans Alternatives Eco

description
30 second MBA : Les gilets jaunes et la gestion du changement (suite)

30 second MBA : Les gilets jaunes et la gestion du changement (suite)

"Je sais pas ce qui m’a pris", "j’aurais jamais dû mettre les pieds à Paris"… Comment des manifestants qui n’ont pas le profil de casseurs se retrouvent-ils, pris dans la foule, à lancer des pavés et à incendier des barricades ? Sont-ils "transformés" par le contexte ?

Non, explique le sociologue américain Mark Granovetter dans une analyse devenue classique : le "modèle de seuil". Personne ne fait une émeute seul, mais tous les passants ne participent pas. Chacun a une propension personnelle à imiter les comportements de ceux qui l’entourent, un "seuil de déclenchement" individuel différent. Le seuil est de zéro pour les "casseurs" préparés et déterminés, infini pour les "incorruptibles"… et entre les deux pour la majorité. On peut alors modéliser le résultat. Conclusion : il faut très peu de vrais meneurs (casseurs) dès lors qu’il y a une masse critique de "suiveurs" à seuil de déclenchement faible (gilets jaunes très en colère).

So what pour les managers ? Le même modèle gouverne la diffusion, dans une organisation, d’un changement de comportement ("transformation")… ou d’une fraude massive. Avez-vous compté vos casseurs et vos suiveurs ?

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) bouquin : Cracked It! 

description

Du côté de chez BARNES

SOMPTUEUX ! C'est, en toute sincérité, ce que nous nous sommes exclamés ce matin en découvrant le bien dont BARNES souhaitait que nous parlions aujourd'hui. Près de Poitiers, une abbaye du XIIe siècle (dont le logis abbatial -- 25 chambres -- fut construit en 1708) d'une beauté totale. L'ensemble est entouré d'un parc de 25ha et est bien entendu classé Monument Historique. Une merveille dont la vision (les photos sont ici) a éclairé toute notre journée.

BARNES. International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

On vous le répète chaque année

TENEZ-VOUS BIEN AU NOËL DE LA BOITE ! On écrit en majuscules car, manifestement, vous ne nous écoutez pas. Selon un sondage du site Firstaffair (!), 36% des Français(e)s ont déjà eu des relations sexuelles lors du Noël de leur entreprise. Loin de nous l'idée de vous retenir de vous amuser entre collègues, bien sûr, mais sachez tout de même que ce petit échange de cadeaux intimes risque de ne pas rester sans conséquences...

… Selon la même source, 50% des "aventures du Noël pro" se transforment en relation durable. Joyeux Corporate Noël à toutes et à tous.

En lire dans Au Féminin

description