Si vous avez passé la journée en 1791

Si vous avez passé la journée en 1791

Fusillade dans un bar en Californie : au moins 13 morts (dont l'assaillant, un ancien soldat de 28 ans) - La Commission européenne abaisse ses prévisions de croissance pour l'Italie. Réponse de Rome : la Commission a fait preuve de "défaillance" et a mené une "analyse non attentive et partielle" (voir sujet suivant) - Carburant : Le Maire annonce que les distributeurs s'engagent à répercuter au jour le jour la variation des cours du pétrole. 

Il s'agit de la 376e fusillade de masse (au moins 4 blessés) aux US depuis le début de l'année... sur 311 jours écoulés depuis le 01/01/2018 (source : Mass Shooting Tracker)

L'Europe au meilleur de sa forme

Ce matin, la Commission européenne annonce qu’elle ne croit pas à "l’optimisme" du budget italien et prévoit un dérapage du déficit public à 2,9% en 2019 et 3,1% pour 2020. Résultat : si d'ici le 13 novembre l'Italie ne présente pas un "budget révisé" (ce que le gouvernement italien a d'ores et déjà annoncé qu'il ne ferait pas), la Commission mettra l'Italie en "procédure de déficit excessif". Et la Zone Euro rentrera en crise politique à quelques mois des élections au Parlement européen. Nice.

Et sinon ? On apprend que pour remplacer Juncker à la tête de la Commission, la droite européenne (PPE) a choisi son candidat : Manfred Weber, un eurodéputé allemand décrit par Le Monde comme n'ayant "aucune expérience gouvernementale, peu de charisme et une maîtrise limitée des langues étrangères". Very nice

En lire plus dans Le Point

Le bon débat

Sur cette histoire de Pétain, nous avons fini par lire quelque chose d'intéressant. C'est la réflexion de Nicolas Offenstadt (prof d'histoire à la Sorbonne et spécialiste de la WWI) : "Il faut distinguer deux choses: l'histoire et la mémoire nationale". L'histoire -- démarche scientifique -- "doit évidemment raconter tout ce que Pétain a fait durant la guerre de 14-18, mesurer ce qui lui revient", mais la mémoire nationale c'est autre chose, c'est le domaine de l'exemple, du mythe...

… celui des grands faits et celui des grands hommes (celui dont Pétain s'est rayé à tout jamais). Le bon débat devient donc : quelle est la responsabilité/légitimité d'un Président de la République ? Celle de la vérité scientifique ou celle du roman national ? On a notre idée.

En lire plus sur BFM

description
Pourquoi il faut lire ce Goncourt

Pourquoi il faut lire ce Goncourt

Nous vous le disions hier le livre de Nicolas Mathieu ("Leurs enfants après eux", Actes Sud) nous semble être un choix d'une très grande "actualité". En racontant la vie "de jeunes gens qui deviennent adultes dans un monde qui finit" (l'auteur, ce matin chez Léa Salamé), quelques adolescents dans la friche industrielle lorraine, Mathieu dit poursuivre un projet "réaliste" visant à "restituer le monde tel qu'il est" celui "des derniers jours de la classe ouvrière". Réalisme et actualité (bis). 

Hier, le patron des études de Rexecode (cabinet d'analyse éco, tendance libérale) accordait une interview au Monde. Qu'y lisait-on ? Que la France est "le pays plus décrocheur de le Zone Euro en matière d’industrie" et que ce décrochage explique à lui seul l'effacement économique hallucinant de la France au cours des 20 dernières années.

"La part de nos exportations de biens et services dans celles de la Zone Euro est tombée de 18% au début des années 2000 à 13% en 2017. Dans le même temps, celle de l’Allemagne est passée de 36% à 40%". Résultat…

"aujourd’hui, l’emploi manufacturier ne pèse plus que 9,6% de l’emploi salarié total chez nous, contre 18,4% en Allemagne". Le Goncourt ne parle que de ça.

Lire l'interview sur le site de Rexecode

Club Med : qui veut partir au soleil ?

A cette question, vous connaissez bien la réponse : nous tous ! L'hiver a beau avoir eu un peu de retard, le soleil et cette qualité d'énergie et de bonne humeur, que seules la chaleur et la lumière provoquent, nous manquent déjà. Elles sont pourtant faciles à retrouver : il y a plus de 25 destinations Club Med au soleil, proches ou lointaines, seul/e, à deux ou en famille. Et pour ce qui est de l'énergie et de la bonne humeur... on n'a pas encore inventé mieux que le Club Med.

Les séjours au soleil du Club Med c'est à partir de 675€ (par adulte pour 7 jours, conditions sur clubmed.com) et, maintenant, c'est gratuit pour les moins de 6 ans (offre famille)

Partez au soleil

Lire au lit

"C'était une fanatique de l'orgasme (…) Concentrée tout entière sur les points sensibles de sa peau, elle guidait sa main pour qu'il la pose au bon endroit au moment voulu. Il était en sueur et voyait les regards impatients de la jeune femme et les gestes fiévreux de son corps, cet appareil mobile à produire une petite explosion qui était le sens et le but de toute chose". Milan Kundera - Le livre du rire et de l'oubli (1978)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Se procurer l'ouvrage