Si vous avez passé la journée à vous souvenir

Devant la commission d'enquête du Sénat, Benalla affirme qu'il n'a jamais été "ni policier ni garde du corps" de Macron et que sa demande de port d'armes avait été effectuée "pour des motifs de défense et de sécurité personnels" - Macron annonce la création d'un musée mémoriel en hommage des victimes du terrorisme - Jean-Michel Blanquer précise que le ministère de l'Education nationale va créer 1 900 postes dans le primaire et en supprimer 2 600 dans le secondaire l'an prochain

Le dernier rapport de l'OCDE (11/09) note que les dépenses de la France sont plus faibles que la moyenne dans l'élémentaire (6 400€ vs 7 300€ dans l'OCDE) et "très élevées" au lycée (11 900€ vs 8 740€ pour l'OCDE)

Joli son de Jean Piat interrogé par David Abiker : "je revendique cette appartenance à l'honnêteté dans la vie privée et dans le travail". Pas mal comme bilan.

C'est "No Solution"

C’est le dernier point bloquant pour un deal UE/UK sur le Brexit, mais plus d’un an après le début des négos, la question de la future frontière irlandaise n’est toujours pas réglée. Du tout. Theresea May annonce cet après-midi qu’elle refuse la main tendue de l’UE sur ce dossier et rappelle que seule la solution proposée par le UK -- refusée par l'UE -- est envisageable. Retour à la case départ. A quelques semaines de l'arrivée (cf sujet suivant). 

L’UE veut à tout prix éviter une frontière dure entre l'Eire (qui resterait dans l’UE) et l’Irlande du Nord (qui en sortirait) tandis que le UK refuse tout accord qui morcellerait son territoire. No solution. 

En lire plus dans La Libre Belgique

Et ce sera "No Deal"

Même s'il y accord UK/UE (et on ne voit pas comment) pour May, finir son parcours du combattant d’ici le 29 mars prochain (date officielle de sortie du UK de l’UE ), c'est Mission Impossible. La deadline d'octobre envisagée pour atteindre un deal ne sera pas tenue, l'UE en prend acte en rajoutant (aujourd'hui) un nouveau Conseil européen en novembre. Et le FT parle lui d'un sommet de la dernière chance en décembre... Mais même s'il y accord (bis)

… il ne resterait alors que 3 mois pour que le traité soit ratifié au Parlement britannique (good luck with that) et une majorité qualifiée d'Etats de l'UE. Et ça, c'est si May survit aux attaques des hard brexiters (Boris Johnson & friends) au sommet de son parti fin septembre. Ça sera "No Deal"

En lire plus dans le FT

description
30 second MBA : Je dirais même plus…

30 second MBA : Je dirais même plus…

Vous avez déjà vu les participants à une réunion, tous d’accord, surenchérir les uns sur les autres et "se monter le bourrichon" ? Bravo : vous connaissez déjà la polarisation, l’un des effets pervers des décisions en groupe

Une étude a vérifié ce principe dans les comités de rémunération des conseils d’administration. Quand leurs membres pensent, avant discussion, que le PDG doit être mieux payé que la moyenne du marché, ils vont finir, après débat, par décider de le payer encore plus que la moyenne des propositions initiales. Inversement, s’ils pensaient tous que le PDG mérite un peu moins que la moyenne, il finira avec un salaire de misère (enfin, tout est relatif.)  

Cerise sur le gâteau : une fois parvenus à ces positions plus extrêmes, les membres d’un groupe ont une plus grande confiance dans leur conclusion que dans leurs hypothèses initiales. La discussion n’efface pas seulement la nuance : elle abolit le doute

Tout cela est très efficace pour se motiver dans l’action. A condition que la décision soit la bonne… Pour s’en assurer, une seule solution : encourager, très fort, l’expression des voix minoritaires, "contrariennes". Pas exactement la tendance naturelle de votre staff meeting du lundi matin ? 

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau (très bon) bouquin : Cracked It! 

Du côté de chez BARNES

Tout d'abord il y a la magie de la Côte basque, l'Atlantique sauvage, les paysages merveilleux, la beauté de l'architecture. Puis il y a Guethary, la perle de cette région bénie, un village sur l'océan dont il est impossible de ne pas tomber immédiatement amoureux. Enfin il y a cette maison délicieuse, ses 200m2, ses 1 150m2 de terrain, sa piscine chauffée, son ouverture sur la mer et sa fermeture aux regards. Vous avez gravi les 3 degrés ultimes du charme. Vous êtes au sommet.

BARNES. International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

La b… de Trump

L'actrice X Stormy Daniels publie le récit de sa liaison avec Trump (Full Disclosure) le 2 octobre. Elle s'y livre en particulier à une description des attributs du Président. Pas vraiment du Anaïs Nin, mais on s'est dit que ça pourrait vous intéresser. Extrait : "Il sait qu'il a un pénis inhabituel. Comme une énorme tête de champignon. Une amanite"... "Je suis allongée là, agacée à l'idée d'être baisée par un gars avec les poils pubiens du Yéti et une bite qui ressemble à un personnage de Mario Kart"

"C'était peut-être la séance de sexe la moins impressionnante que je n'ai jamais connue, mais il n'était clairement pas de cet avis". On attend la réponse de Trump sur Twitter

En lire plus dans Le Guardian