Si vous avez passé la journée dans l'espace

Thaïlande : les 3 derniers enfants et leur entraineur évacués sains et saufs de la grotte dans laquelle ils étaient coincés depuis le 23 juin - Trump confirme qu'il va offrir à Kim Jong-un le single d'Elton John "Rocket Man" (surnom que le Président US avait attribué au dictateur nord-coréen pour se moquer de ses ambitions nucléaires) lors de leur prochaine rencontre - Pour éviter les conflits d'intérêt, Françoise Nyssen (min Culture et ancienne patronne d'Actes Sud) se voit retirer la régulation économique du monde de l'édition. 

Foot : la France a rencontré la Belgique à 73 reprises depuis 1904 (1er match officiel de la France). Bilan : 24 victoires pour la France, 30 pour la Belgique et 19 nuls. Si on exclut les nuls, ça fait 44% pour la France et 56% pour la Belgique.

Hier soir, grosses fautes d'orthographe dans TTSO, mille excuses. Ce soir on gravira l'Everest d'Ernest

France - Belgique : égalité

En analysant toutes les stats des 4 dernières années, l'institut Opta Sports -- référence de la data sportive -- donne la France victorieuse ce soir à 61%. Pas rassurés ? Dites-vous que depuis 1982, il y a toujours eu en finale au moins un joueur évoluant à l'Inter Milan et au Bayern Munich, ce qui ne serait possible cette année qu'en cas de finale France-Croatie ! 

Mais les Belges ont aussi leur raison d'y croire : depuis 1990, le pays qui bat le Brésil lors du Mondial atteint systématiquement la finale. Egalité.

Bon, ben cette fois, on y est

Ce matin le quotidien Bild publie son dernier sondage d'opinions : pour la première fois les intentions de vote en faveur du parti d'extrême-droite AfD dépassent celles en faveur des sociaux-démocrates du SPD (qui gouvernent avec Merkel). Nice.

"Pour la première fois", tu es sûr TTSO ? Euh… non, comme le remarque Guillaume Duval (Alter Eco) il y a eu une autre fois où l'extrême-droite a dépassé le SPD en Allemagne. C'était en 1932. 

Voir le tweet de Guillaume Duval

description

Trump dans les pas de Roosevelt

Hier soir, Trump annonce le remplacement d’Anthony Kennedy par Brett Kavanaugh (53 ans) comme nouveau juge de la Cour Suprême US. Une décision fondamentale.

En optant pour un conservateur strict, Trump modifie l'équilibre de la Cour (9 juges nommés à vie par le Président) : le démissionnaire, choisi par Reagan, était capable de s’allier aux 4 juges libéraux faisant ainsi fluctuer la majorité/sensibilité de la Cour

Or, la Cour Suprême joue un rôle essentiel : à la fois Cour de Cassation et Conseil Constitutionnel, elle peut trancher des questions de société majeures si le Congrès n'y parvient pas. On lui doit ainsi la fin de la ségrégation raciale en 1954, l’autorisation de l’avortement en 1973 ou la validation du mariage homosexuel en 2015. Rien que ça. 

La nomination de Kavanaugh est déjà la 2ème de Trump en à peine 2 ans (autant qu’Obama ou Bush en 8 ans !)... et si l’un des 4 juges libéraux venait à démissionner ou à mourir (2 ont plus de 80 ans), ce serait désormais plus d’1/3 de la Cour qui serait "Trump appointed"... assurant à l'actuel Président des US de marquer de manière décisive le droit américain pour les décennies à venir. Nice.

Le Président US le plus influent à la Cour Suprême fut F. Roosevelt dont les "nominés" cumulèrent plus de 140 ans de service. Trump en est déjà à au moins 50 ans (25 ans d'espérance de vie pour ses deux nominés 49 ans et 53 ans)

En lire plus dans Le Figaro

With a little help from Google (en français)

Digital natives ou digital naïfs ? La génération née entre 1980 et 2000 fascine par sa compréhension et son adoption instinctives de la technologie… mais saura-t-elle faire de cette familiarité numérique, un atout professionnel ? C'est le défi auquel Google France a décidé de s'attaquer. Depuis 2016, Google a formé 100 000 étudiants, en ligne et en présentiel dans 20 universités partenaires au cours de séminaires certifiants.

Marketing digital, entrepreneuriat, code, etc. : ajouter Google à son CV est à la portée de tous

Découvrir les Ateliers Numériques de Google (gratuits)

La Q de l'été

Nous en sommes donc arrivés à notre dernière Q de l'année avant le passage (la semaine prochaine) à notre formule d'été. Et comme chaque fois à cette époque-ci, nous nous (= vous) posons la même question : quelles sont vos espérances sexuelles pour les vacances (autrement dit : pensez-vous que votre été sera chaud) ?

Résultats du sondage précédent : L'évaluation des performances sexuelles de votre couple est-elle un sujet de discussion avec votre partenaire ? Oui, à chaque fois : 27% ; Oui, lors d'un entretien annuel : 12% ; Uniquement en cas de dégradation des performances : 40% ; Non, jamais : 21%. 

Participer à notre grande enquête nationale