Si vous avez passé la journée sous le grill

Si vous avez passé la journée sous le grill

Crise des migrants : alors que s'ouvre un sommet européen "historique" à Bruxelles, Merkel déclare que le "destin" de l'Europe est "en jeu" (cf sujets suivants) - L'entreprise Lafarge mise en examen pour "complicité de crimes contre l'humanité" dans l'affaire du financement de Daech - Borloo qualifie d'"inefficace et dangereuse" la vision de Macron sur la société, et précise sa pensée en ajoutant : "le gratin se sépare des nouilles". 

Mauvais karma pour Merkel : la seule année (avant 2018) où l'Allemagne a perdu son premier match de Coupe du Monde, en 1982, est aussi une année d'explosion de la coalition gouvernementale.

Sommet de tous les dangers : on voit mal les solutions

Pour sortir de la crise des migrants 2 solutions sont envisagées par les Européens : 1) Des "plateformes de désembarquement" : des endroits, sur les côtes d'Afrique du Nord où seraient débarqués les migrants récupérés en Méditerranée. Le problème : qui accueille ces plates-formes ? La Tunisie a dit non et la Libye est trop instable 2) Des centres fermés en Europe et gérés par les Européens. Le problème ? Qui accueille ces "hot spot améliorés" (oui la question est la même qu'au point 1). 

L'Italie refuse catégoriquement et la France et l'Espagne qui soutiennent cette idée ne proposent pas pour autant d'accueillir les centres…

Sommet de tous les dangers : on voit encore moins bien l'accord

Si les solutions paraissent mal définies (cf article précédent), l'irréconciliable des positions, lui, saute aux yeux. D'un côté l'Allemagne où Merkel qui, pour sauver sa coalition, doit obtenir un accord européen sur les "mouvements secondaires" des migrants (= interdire leur passage d'Italie où ils débarquent aux autres pays de l'UE, à commencer par l'Allemagne), de l'autre l'Italie qui n'acceptera un accord sur ce point que si (et encore on peut en douter)

… d'autres pays à façade méditerranéenne (France en particulier) acceptent de faire de leurs ports des points d'accueil des migrants. Retour au sujet précédent. Et bonne chance.

En lire plus dans Le Monde

On se prend un verre avant les vacances ?

On se prend un verre avant les vacances ?

Est-ce le beau temps fermement installé ? La perspective des vacances dans un mois ? On ne sait pas vous, mais nous en ce moment, on a (à nouveau) envie de prendre un verre en sortant du bureau. Un verre avec vous. C'est donc reparti pour un apéro TTSO !

Quand ? Le jeudi 5 juillet de 19h00 à 21h00 (= après réception de votre TTSO, mais avant votre dîner).

Où ? Au 20 rue du Sentier (dans le 9e)

Avec qui ? Vous venez avec qui vous voulez bien sûr (à condition de s'être inscrit ici). Nous, on sera avec nos copains de chez soyezBCBCG (c'est chez eux qu'aura lieu l'apéro). soyezBCBG ? C'est le service de pressing et de cordonnerie haut de gamme à domicile et en entreprise (ils passent chercher vos costards/mocassins, ils vous livrent tout ça tout propre/ressemelé dans les 48h00, le tout en véhicule électrique et pour le prix d'un artisan de quartier. Very nice !). Que vous soyez bon chic bon genre ou pas, on se réjouit de vous voir.

Evidemment vous êtes nos invités : les apéros TTSO, c'est comme TTSO, c'est gratuit mais l'inscription est obligatoire (et c'est ici).

description

Signé Club Med

Cette année gardez un peu de vos congés pour repartir à la rentrée. On vous explique : 1) une fois de retour, il ne vous reste plus que quelques semaines avant de repartir pour les fêtes de Noël. 2) A Bali, à Marrakech ou en Guadeloupe, le soleil joue les prolongations. 3) Vous vous relaxez au calme alors que tout le monde reprend le travail. 4) Avec le Club Med, vous avez l'assurance d'un service haut de gamme même pendant la basse saison. 

5) Rien de mieux que la rentrée pour profiter d'un des nombreux sports (tennis, golf, sports nautiques) proposés par le Club... Cette année c'est sûr, vos vacances auront les couleurs de l'été indien

Profitez de l'été indien avec le Club Med à partir de 702€ par personne

Lire au lit

"Son truc est juste devant mes yeux. Vu d'ici, il me fait une drôle d'impression. Et il a une odeur bizarre. Je ne sais pas si ça me botte ou si ça me dégoûte. Peut-être les deux en même temps. Et peut-être que je devrais lui faire ce qu'elle me fait à moi. Pas que l'idée m'emballe tellement. Pourtant, il faut que que je le fasse, putain, il faut absolument. Probable que ça ne l'emballe pas non plus de me lécher la sucette, et pourtant, elle le fait. Posons les lèvres, rien que pour voir l'effet que ça donne. Bof, c'est supportable. Et maintenant, un petit coup de lèche. Pas mal. Oui je lui fais, c'est décidé".  Rocco et Antonia - Si les porcs avaient des ailes (1977)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'Anthologie historique des lectures érotiques de Jean-Jacques Pauvert

description