Si vous avez passé la journée en conf-call

Si vous avez passé la journée en conf-call

Le parquet national financier ouvre une enquête préliminaire pour "conflit d'intérêts" à l'encontre Alexis Kohler (secrétaire général de l'Élysée) - Alors qu’Europe 1 l’annonce comme l’une des principales cibles (avec Borne et Mézard) d’un remaniement potentiel, Françoise Nyssen (Min. Culture) dévoile sa réforme de l’audiovisuel (voir sujet suivant) - Plus aucun Français en lice en simple à Roland Garros après les huitièmes de finale et l'élimination de Caroline Garcia. Une première depuis 2007.

CNN révèle aujourd'hui que Macron a appelé Trump jeudi dernier pour tenter de le faire fléchir sur les droits de douane sur l'aluminium et l'acier européens et que la conversation a été "exécrable" (colère de Trump face aux critiques franches from his buddy Emmanuel)

Sur cette histoire de call Trump/Mac lire la très bonne analyse de l'excellent Corentin Sellin (spécialiste US)

Réforme technique

Repoussant les questions qui fâchent (gouvernance commune de tout l'audiovisuel public, pouvoir du CSA, financement/redevance) à 2019, Françoise Nyssen dévoile sa "réforme" : France 4 quitte la TNT, on va interroger "nos concitoyens d'outre-mer sur le maintien de France O", rapprochement France 3 et France Bleu pour "tripler" les programmes régionaux, création de 2 médias en ligne pour "la culture et la jeunesse" + une plateforme "anti-fake news" sur France Info. Quelle ambition !

Bien que la ministre ait refusé d'en parler, le gouvernement espère économiser entre 250 et 500M€ sur l'audiovisuel public d'ici 2022 : environ 90M€/an soit 2% du budget annuel de l'ensemble (3,7mds€). Quelle ambition (bis) !

En lire plus dans Le Figaro

La petite table de la semaine : Mexi & Co

Il y a des petits tabourets rouges, des bibelots partout et des produits d’épicerie. On s’assied un peu n’importe où et on saisit des couverts au vol pour s’envoyer un petit repas comme à Mexico, qui tortille textures et saveurs sur fond de musique latino. Au creux de l’assiette, tout est fait maison, même les nachos – sous savez, ces chips de maïs craquantes. Caramba !

Mexi&CO - 10 rue Dante, 75005 - 01 46 34 14 12

Chaque semaine, nos copains des Petites Tables partagent une adresse où bien déj à Paris... pour 10€ ou moins.

En voir plus sur les Petites Tables

description
Exactement ce qu'on avait prévu

Exactement ce qu'on avait prévu

Ce week-end, Merkel accepte le principe de 2 points centraux de la réforme de la zone euro voulue par Macron : un budget d'investissement commun et un Fonds Monétaire Européen pouvant prêter de l'argent aux Etats en difficulté. Victoire du Président français ? Regardez de plus près.

Le montant du budget d'investissement de la zone euro sera "limité à deux chiffres en milliards d'euros". Quelques dizaines de Mds là ou Macron veut "plusieurs points du PIB de la zone euro" (10 000Mds€). Un facteur 10 entre les deux.

Quant au FMI de la zone euro volant à l'aide de pays en difficulté (Grèce hier, Italie demain), Merkel est claire : son rôle sera de "rétablir" la solvabilité des Etats grâce à des "instruments adaptés", comprenez des politiques d'austérité.

La stratégie allemande : accepter facialement les idées macroniennes (en les vidant de leur contenu) en échange du soutien de la France dans la quête ultime de l'Allemagne : récupérer le contrôle de la Banque Centrale Européenne (dont le Président changera fin 2019). Le seul instrument de politique macro-économique de la zone euro non encore soumis au contrôle/doctrine des Allemands

Le processus engagé est exactement celui que nous prévoyions ici. On aurait préféré se planter.

En lire plus dans Les Echos

Ça ira mieux mercredi

Si l'on en croit une enquête Ooreka/Ipsos : 30% des Français (et 100% de l'équipe de TTSO) attendent la dernière minute pour remplir leur déclaration de revenus. On peut s'étonner dans ces conditions que selon cette même enquête nous ne soyons que 8% à confesser que cette épreuve cause des engueulades dans le couple. Reste que, selon nos propres recherches (Q de la semaine du 9/06/2015), 31% de nos abonné/es rapportent que...

… remplir leur déclaration de revenus déprime leur libido. Nous leur souhaitons tout de même une excellente soirée (et nous réjouissons pour les 13% d'entre vous qui disent être charnellement excités par cette même épreuve fiscale). 

description