Si vous avez passé la journée dans une grotte

Si vous avez passé la journée dans une grotte

Après la visite de Pompeo (Sec. d'Etat US), la Corée du Nord libère 3 Américains (un enseignant, un spécialiste du dvpt agricole et un homme d'affaires) emprisonnés depuis plus d'un an - L'université Toulouse Le Mirail évacuée par la police après 2 mois d'occupation - Malgré la volonté du UK, de l'Allemagne et de la France de maintenir le deal avec l'Iran, l'ayatollah Khamenei (Guide Suprême iranien / partisan d'une tendance dure) déclare qu'il ne fait "pas confiance à ces 3 pays"

TTSO fait le pont ! On se retrouve lundi tout frais et reposés après 4 jours de week-end. D'ici là bon Eurovision à toutes et à tous ;)

No choice

Les Européens ont beau se déclarer "déterminés (…) à rester engagés" dans le deal iranien, tout le monde va devoir emboîter le pas aux sanctions décidées par Trump. Le principe d'extraterritorialité retenu par la justice US lui permet de poursuivre toute entreprise étrangère traitant avec des pays sous embargo et ce matin l'Ambassadeur US en Allemagne a demandé aux groupes allemands de cesser leurs activités en Iran "immédiatement". Les instructions en français devraient suivre.

Volume de nos échanges avec les US : > 100Mds€, avec l'Iran : < 4Mds€. Guess who wins

En lire plus dans les Echos

Air France, source d'inspiration

Vous êtes consterné/e par le bilan de la grève qui s'achève à Air France (plus longue grève de l'histoire de la compagnie, aucune avancée, 400M€ de pertes, plus de boss) ? Pas l'intersyndicale de la SNCF qui, sur une idée de la CGT, s'apprête à organiser un référendum comme chez Air France pour recueillir l'avis des cheminots sur "Etes-vous pour ou contre la réforme que veut imposer le gouvernement ?" (on appréciera la neutralité de la formulation). 

Date prévue du vote : du 14 au 21 mai. Objectif assumé (dixit un négociateur syndical cité par Le Monde) : "obtenir la tête de Pépy". Air France, l'exemple à suivre.

En lire plus dans Le Monde

description
30 second MBA : La RSE, ou l’art de vivre dangereusement

30 second MBA : La RSE, ou l’art de vivre dangereusement

Il n’y a pas que l’argent dans la vie : pour les entreprises, nous répète-t-on, il y aussi la responsabilité sociale et environnementale. Mais les conseils d’administration l’entendent-ils vraiment de cette oreille ? Pour le savoir, trois chercheurs ont étudié tous les cas récents où un PDG (américain) s’est fait démettre par son conseil d’administration. La question est de savoir si, dans l'évaluation du PDG, les administrateurs tiennent compte de son impact social et environnemental.

Réponse : ça dépend… des résultats financiers. Quand le profit est supérieur à la moyenne du secteur, le turnover des PDG est naturellement faible ; et si une forte politique de RSE est présente, il est encore réduit de moitié : bravo ! Mais quand le profit est médiocre, avoir investi en RSE devient une circonstance aggravante : le pourcentage de PDG licenciés, déjà élevé, est quasiment doublé en présence d’une politique de RSE importante.

Bref, aux yeux des administrateurs, la RSE n’est pas une mesure additionnelle de performance : c’est un amplificateur des résultats financiers. Se lancer dans une politique de RSE sérieuse est donc bien, pour les dirigeants, une prise de risque personnel. Sans doute leur mérite n’en sera-t-il que plus grand !

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son très bon bouquin : Réapprendre à décider

description

Du côté de chez BARNES

Si cet exceptionnel appartement de 210m2 décline à merveille la grammaire spécifique du 7e arrondissement : le quartier de l'avenue Bosquet, face à l'Alma, un bel immeuble 1920 d'angle et de grand standing, une rénovation de très haute qualité, un studio de service en complément du bien... les vues qu'il offre sur la cathédrale russe et la Tour Eiffel le font appartenir à un genre rarissime : le 7e superlatif.

BARNES. International Realty

Voir le bien sur le site de BARNES

Si seulement Netflix s'en tenait au cinéma

On entend que ça sur la Croisette : Netflix (125M d'abonnés dans le monde) va tuer le cinéma ! Ça reste à voir, mais ce qui est sûr c'est que la plateforme de streaming flingue nos couples. Selon une étude anglaise le nouveau pic de consommation d'internet est à présent 10 à 11 du soir, la raison : Netflix ! Au moment même où, les enfants couchés, on pouvait enfin se dire et se faire des trucs d'adultes, on se précipite sur Casa de Papel ! Virez l'iPad du lit.

Fréquence des rapports sexuels au sein du couple sur 4 semaines (chiffres UK / National Survey of Sexual Attitude) : 1990 : 5, 2000 : 4, 2016 : 3. 

En lire plus dans le Sun

description