Si vous avez passé la journée entre frères

Si vous avez passé la journée entre frères

Syrie : le Quai d'Orsay juge "très probable que des preuves disparaissent" de Douma (le site de l'attaque chimique présumée) avant l'arrivée des inspecteurs de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques - Irak : une première jihadiste française condamnée à la prison à perpétuité par la justice - La réforme de la SNCF largement adoptée en 1ère lecture à l'Assemblée nationale.  

Demain, Raoul Castro (86 ans, à la tête de Cuba depuis 2006 ) quittera le pouvoir, mettant fin à près de 60 ans de "règne" des Castro sur l'île. 

"Réinventer l'Europe" en 20 secondes

Principaux éléments du discours de Macron devant le Parlement européen ce matin. Non à la tentation populiste (Hongrie, Italie, …) : "je ne céderai à aucune fascination pour les régimes autoritaires" - Oui à une "souveraineté européenne (…) sans diluer la nôtre" dans les domaines clés (défense & sécurité, éco, énergie, numérique, culture) - Une nouvelle proposition : "créer un programme européen qui soutienne financièrement les collectivités locales qui accueillent des réfugiés".

Surtout, Macron appelle à "hâter le pas" et à refuser "l'Europe qui ne propose rien". Un message direct à l'Allemagne (voir sujet central). 

En lire plus dans les Echos

Un (voire deux!) super job

Notre copine Julie, qui a créé l'agence de com' corporate Little Wing (clients : Boston Consulting Group, ING, MAIF, Onet, TDF, Baker McKenzie, la FIA, Veuve Clicquot, …), cherche à recruter 1 à 2 consultants (2 ans d'expérience). On vous laisse découvrir le profil du poste (CDI) et de la candidature recherchée ici, mais, nous qui connaissons Julie et son équipe, on vous dit un truc : si ça vous intéresse/si vous connaissez qq'un que ça peut intéresser : foncez !

Lu dans l'annonce : "Quelques notions en rock des années 60 seraient un plus". Un conseil, révisez Hendrix

Voir l'annonce (sur Linkedin)

description

Seul en Europe

Après la France, c'est donc l'Europe que Macron a décidé de sauver. On peut y voir un "nouvel espoir" (dixit Juncker) ou on peut regarder les faits.

Les faits c'est ce qu'a examiné Wolfgang Münchau, l'un des meilleurs spécialistes de l'UE, dans le Financial Times. Sa conclusion : Macron et son projet de réforme de l'Europe ont un petit problème : l'Allemagne.

Plus spécifiquement, Münchau pointe que le parti de Merkel (la CDU/CSU) a 1) perdu 1M de voix au profit de partis remettant en cause la construction européenne (les libéraux démocrates du FPD et les populistes de l'AFD), 2) ouvertement exprimé sa réticence au projet macronien de réforme de la Zone Euro

Mais surtout, Münchau relève que Macron a perdu son seul allié au sein de la coalition gouvernante allemande : Martin Schulz. L'ex-patron des socio-démocrates allemands qui partageait les vues du Président français est le loser des négociations merkeliennes et a du laisser la place à Olaf Scholz (ça ne s'invente pas !), nommé ministre des finances et nouvel homme fort du SPD.

Or Scholz est "notoirement peu enthousiaste" à l'égard des réformes de la Zone Euro proposées par Macron. Chez TTSO on joue Macron gagnant sur la SNCF, et perdant sur l'Europe.

En lire plus dans le Financial Times

Le goût de la rive droite

En poussant les portes de La Grande Epicerie de Paris, au 80 rue de Passy (Paris 16e), vous ne trouverez pas uniquement 15 000 références de produits gourmets, 4 comptoirs de dégustation ou un restaurant, vous aurez également accès à un monde de services. Commandes spéciales et sur mesure*, carte cadeau, préparation et livraison de la liste de vos courses, ... la Grande Epicerie de Paris met à l’honneur les services rive droite !

* Voir horaires et conditions en magasin

La Grande Epicerie de Paris livre gratuitement (à partir de 50€ d'achats avec la carte 24 Sèvres) dans Paris intramuros, Boulogne, Neuilly et Levallois

Découvrir La Grande Epicerie Rive Droite

La Q de la semaine

Si ce matin Macron a défini "l'identité de l'Europe" comme "la passion de la liberté, le goût de l'égalité et l'attachement à la diversité", il nous semble surtout que la citoyenneté européenne sera le produit du concret de nos expériences partagées. Dans tous les domaines. Ce qui nous amène à vous demander : avez-vous participé à l'édification de l'Union Européenne du sexe ?

Résultats du sondage précédent : Accepteriez-vous de révéler toute votre vie Facebook à votre partenaire actuel/le (y compris le temps passé à chercher/regarder les photos postées par vos ex) ? Oui : 43% ; Non : 57%. 

Participer à notre grande enquête nationale