Si vous avez passé la journée à partir

3 Palestiniens tués et une centaine de blessés après de nouveaux affrontements près de la barrière séparant Gaza et Israël - Selon la Commission européenne, "jusqu'à 2,7M" d'utilisateurs européens de Facebook ont pu voir leurs données personnelles transmises "de manière inappropriée" à la société - Cambridge Analytica - Après une garde-à-vue de 35h, Jean-Vincent Placé a été déféré au parquet du Palais de justice de Paris. 

D'après un sondage IPSOS paru aujourd'hui, 25% des Français classent LREM au centre-droit et 20% à droite. C'était respectivement 13% et 15% en mars 2017 (cf sujet suivant). 

Notre chanson préférée, de notre disque préféré de Jacques Higelin (18/10/1940 - 6/04/2018)

Et si ça ne marchait pas ?

Et si Macron échouait à la tâche la plus importante qu'il s'est fixée : redonner confiance aux Français ? L'enquête réalisée à l’occasion de la 27e Journée du livre politique (demain samedi) conduit à s'interroger sérieusement : malgré le (petit) vent de croissance revenu, l'indéniable augmentation du sex-appeal de la France vis-à-vis de l'étranger, la confiance des marchés (cf Fiorentino / sujet suivant), nous ne sommes toujours que 24% à nous déclarer résolument optimistes pour notre avenir

… contre 43% à voir ce même avenir en noir (et 33% à être indécis). Et si ça ne marchait pas ?

En lire plus dans Le Monde

Le Fiorentino de la semaine : Les marchés parient sur la France

"Comme le soulignent les Échos, les investisseurs n'ont pas été inquiétés par les grèves et ne craignent pas un ralentissement du rythme des réformes. Hier le taux des emprunts français a même baissé permettant à l'État d'emprunter à 30 ans avec un rendement plus bas. Les marchés donnent pour l'instant Macron gagnant contre Martinez".

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino)

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

description

La 2 Do du week-end

Ce week-end on va faire deux trucs. Très attendus.

Samedi, nous irons au PAD (Paris Art Design)… avant que vous ne vous écriiez "TTSO, tu es tellement prévisible de boboïsme parisianniste", laissez-nous vous dire pourquoi, chaque année, nous sommes fidèles à ce rendez-vous. Le PAD est une foire à notre mesure : 1) elle est à taille humaine, 2 allées + une travée centrale, au total une soixantaine de stands, le tout sous un chapiteau pas loin de la maison (Tuileries), et surtout 2) le PAD est infiniment plaisant à visiter. Rien d'intimidant ou de conceptuel ici, vous êtes en présence des meilleurs spécialistes de ce qu'il est de bon ton d'appeler le design vintage mais qui n'est rien d'autre que l'art décoratif du XXe siècle c'est à dire la création appliquée au salon de bourgeois tendance esthète. Nous ne sommes pas sûrs que nous assumerions/revendiquerions aucun de ces épithètes, mais sommes totalement certains que, samedi, nous passerons une ou deux heures délicieuses.

Dimanche, nous cliquerons avidement sur la case "Confirmer" de l'image figurant en tête de notre 2 Do. Ce qui nous vaudra tant d'impatience ? La perspective de voir -- en replay -- les 52 minutes qu'Arte a consacré au sexe dans le cinéma ("Histoires de cinéma, histoires de sexe"). Si nous ignorons tout de la réalisatrice de ce document (Florence Platarets), nous savons qu'il a été écrit par Frédéric Bonnaud, le patron de la Cinémathèque, et qu'on y croise Pasolini, Blier ou Bunuel et des séquences extraites des Valseuses, de Belle de Jour ou de Basic Instinct... et, vous qui nous connaissez, savez que c'est bien suffisant pour nous faire cliquer toutes les cases "Confirmer" que l'internet mettra sur notre chemin.

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Certes Arte Replay est une excellente adresse (cf notre 2 Do), mais en matière de caverne d'Ali Baba audio-visuelle, le site de l'INA est assez imbattable. La liste des merveilles qu'on y trouve est infinie mais il est peu vraisemblable qu'aucune d'entre elles n'atteigne le niveau d'intensité de ce "Coquin Maillard" avec lequel Sylvain Augier fit ses premiers pas à la télé. Encore chevelu et déchiffrant déjà la Carte au Trésor... Enjoy ;)

Envoyez-nous vos suggestions de vidéos. Si on aime, on les passe et on vous invite au couscous près du bureau (pas Taillevent, mais pas mal) : contact@timetosignoff.fr

Venez jouer avec nous

La bande son du week-end : Eels - The Deconstruction

Du précédent disque de cet artiste nous vous disions (en 2014) qu'il nous avait "ouvert le cœur en deux". Le nouvel opus d'Eels est sorti aujourd'hui et nous n'avons donc encore pu que lui prêter une oreille pressée. Cela a tout de même suffi à nous faire penser que 4 ans après, Mark Oliver Everett (le vrai nom de Eels), s'apprête à faire subir le même sort au même organe. Ce week-end, venez avec nous aux urgences : sur Spotify là et sur Deezer ici

TTSO's fav track : The Deconstruction

description