Si vous avez passé la journée chez Marcel

Si vous avez passé la journée chez Marcel

Syrie : l'armée de Bachar el-Assad s'empare de la dernière ville encore tenue par Daech (voir sujet suivant) - Glyphosate : les Etats-membres de l'UE ne parviennent pas à s'entendre sur une prolongation de la licence (qui expire le 15 décembre). Un ultime comité d'appel devra trancher d'ici à la fin novembre - Anne Hidalgo va demander au Conseil de Paris de ne pas reconduire la concession accordée à Marcel Campion pour la Grande Roue de la Concorde.  

Rapport annuel du Secours Catholique sur l'état de la pauvreté en France : chaque année, 40% des individus éligibles au RSA ne le touchent pas. 

Et maintenant

Alors que Daech s’effondre en Irak et en Syrie, petit bilan géopolitique. L’Iran (chiite), qui a étendu son influence sort grand vainqueur. Les Saoudiens (sunnites) semblent eux avoir tout perdu, d’autant plus que Riyad n’arrive pas à faire basculer le conflit au Yémen en sa faveur. Résultat, l’opposition Iran/Arabie saoudite touche maintenant le Liban : samedi, Riyad a forcé le PM libanais à la démission (pour dénoncer l’influence croissante du Hezbollah chiite)...

… et appelle aujourd’hui ses citoyens à quitter le pays. Pas trop hâte de voir la suite. 

En lire plus dans Le Figaro

On ne va pas se plaindre

Ça en est presque lassant. Jour après jour, les bonnes nouvelles économiques s’enchaînent ! Aujourd’hui, on apprend que Bruxelles relève ses prévisions de croissance pour l’ensemble de la zone euro: 2,2% en 2017 et 2,1% en 2018 (contre respectivement 1,7% et 1,8% auparavant). Conséquence : le chômage devrait continuer à baisser dans la zone : 8,5 % en 2018 et 7,9% en 2019. (Finalement) on ne va pas se plaindre.

Et aujourd’hui encore, la Banque de France annonce qu’elle anticipe une solide croissance de 0,5% pour le dernier trimestre 2017, soit +1,8% sur un an. 

En lire plus dans Les Echos

description
On a découvert OVH

On a découvert OVH

En admettant que vous ne connaissiez pas le leader européen de l'hébergement de sites internet (OVH = On Vous Héberge), il est assez vraisemblable que vous l'ayez découvert aujourd'hui "à la faveur" de la méga-panne qui l'a affecté (la seconde en 6 mois).

Enfin quand on dit "l'a affecté" c'est plutôt à vous/nous qu'on pense : OVH héberge un tiers des sites français et de nombreux ont été off aujourd'hui (TTSO fait partie du lot). Mais, énervement mis à part, la panne ne doit pas cacher la forêt.

OVH, fondé à Roubaix par un immigré polonais il y a 18 ans (Octave Klaba, toujours à la tête de la boîte) est un des rares champions de la tech européenne a avoir l'ambition et potentiellement les moyens de concurrencer les géants ricains. 400M€ de CA à l'heure actuelle, 1Md annoncé pour 2020, 5Mds (x5 !) 5 ans plus tard.

Irréaliste ? Pas sûr ! Le marché d'OVH, le cloud (dominé par Amazon Web Services, 30x plus gros), croît de 30%/an et -- selon Bloomberg -- devrait dépasser les 1 000Mds$ d'ici 2025. On espère que les serveurs de Roubaix auront redémarré d'ici là (ce qui est le cas si vous recevez ce mail). 

Selon Xavier Niel, OVH est "un truc de malade (et) la prochaine lettre dans GAFA (pourrait être) un O". 

En lire plus dans Bloomberg

Signé Club Med

Encore 44 jours avant l’hiver, le vrai. Vous comptez les secondes ? Comme on vous comprend, mais plus besoin d’attendre avec les Très Beaux Jours Club Med. Fêtes de fin d’année, vacances de février, réservez d’ores et déjà votre plus bel hiver. Sous la neige ou au soleil, sur les pistes ou au milieu des coraux, dans les Alpes ou à l’autre bout du monde, les Très Beaux Jours sont déjà de retour.

Thaïlande, Japon, Mexique ou encore Afrique du sud : les Très Beaux Jours Club Med ce sont aussi des circuits extraordinaires. Exotisme et exigence : signé Club Med. 

Jusqu’à moins 300€ par personne en réservant avec le 5 décembre

Lire au lit

"Hélène s'ouvrait infiniment; le coquillage de son sexe s'emplissait d'une mer intérieure qui ruissela sous la main du bien-aimé; puis les caresses de Jaime se firent pressantes, autoritaires, et causèrent à Hélène un mal plus délicieux que les fruits, de nouvelles vagues l'inondèrent et Jaime, alors, colla sa bouche à cette source millénaire chargée d'un sel brûlant, et il buvait, comme si les soifs de l'âme dussent là s'étancher". René de Obaldia - Tamerlan des coeurs (1955)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Se procurer l'œuvre

description