Si vous avez passé la journée à chanter Luz Casal

Catalogne : l’Espagne demande au Président catalan de rien commettre "d'irréversible" et se dit prête à l'arrêter si l’indépendance est annoncée - Des hackers nord-coréens ont piraté des documents militaires sud-coréens dont le dernier plan opérationnel US-Corée du Sud en cas d’agression militaire de Pyongyang - Macron va officiellement reconnaître le drapeau européen au prochain sommet de l'UE pour ne pas qu'il puisse être "enlevé de l'hémicycle" de l'Assemblée nationale (comme demandé par les Insoumis). 

James Mattis (secrétaire à la Défense US) : "l’armée doit être prête à affronter la Corée du Nord". 

Un petit mardi

Certes ne défilait aujourd'hui que la fonction publique, mais tout de même. Alors qu'il s'agissait de la première manif unitaire pour les syndicats depuis 10 ans, la CGT ne revendique "que" 400 000 manifestants (toutes centrales confondues) aujourd'hui (la police en compte 55 000) : c'est 20% de moins que ce que le syndicat annonçait lors de la mobilisation du 12 septembre. Un peu décevant.

C'est d'autant plus décevant que la CGT n'a pas réussi à rallier FO et la CFE-CGC pour sa prochaine journée de mobilisation prévue le 19/10. Un peu seule.

En lire plus dans Boursorama

Il y a pourtant de bonnes nouvelles

La France pays des manifs et des grèves ? Peut-être, mais pas que. Notre copain Guillaume Gibault (le fondateur du Slip Français) relève que selon le classement Brand Finance publié hier, la valeur de la marque France (agrégat de différents facteurs : PIB, système social, gouvernance, investissement, tourisme, ...) a augmenté de 27% en un an. Certes nous restons 6e (derrière US, Chine, All., Japon, UK) mais nous affichons une des plus belles croissances occidentales. Not bad.

Et aussi : selon le baromètre de l'AFIC (Association française des investisseurs pour la croissance) publié hier, le secteur du private equity, qui investit dans les PME et ETI non cotées en Bourse, enregistre une augmentation de 30% des fonds levés cette année. Also good.

En lire plus sur le private equity dans La Tribune

description
La Catalogne : un cauchemar européen

La Catalogne : un cauchemar européen

On ne sait pas vous mais ce qui nous frappe le plus dans cette histoire de Catalogne, c'est le silence des capitales européennes et de l'UE, que ce soit pour condamner le velléités indépendantistes catalanes ou la rudesse policière espagnole, on n'entend quasiment rien, ni personne. Car tout le monde flippe !

Et ça se comprend. Quasiment tous les pays de l'UE ont leur Catalogne potentielle : le UK bien sûr avec l'Ecosse et le Pays de Galles (voir l'Irlande du Nord, merci le Brexit), la Belgique avec la Flandre, mais aussi l'Italie avec la Vénétie (indépendante pendant 1000 ans, de 697 à 1797) voire sa voisine la Lombardie, voire toutes les régions du Nord groupées en une "Padanie", riche et industrieuse, affranchie du Sud (vu comme) pauvre et maffio-étatiste.

Et ça ne s'arrête pas là : sans même évoquer les Corses ou le Pays basque espagnol, on mentionnera les Hongrois de Roumanie qui revendiquent l'autonomie du Pays Sicule (partie de la Transylvanie qu'ils peuplent), la Voïvodine qui veut s'émanciper de la Serbie, ou, symétriquement, les Serbes de Bosnie ouvertement séparatistes. Si les Catalans pouvaient éviter de réveiller tout ce petit monde...

La fièvre indépendantiste un truc de pays d'Europe du sud ou centrale ? Un des dossiers les plus chauds est celui des îles Féroé à qui le Danemark a refusé l'indépendance en 2004 et qui doivent revoter sur cette question en 2018. 

En lire plus sur le site de la RTBF

description

Esprit CHANEL : BOY.FRIEND

Dites "la" BOY.FRIEND. Pureté des lignes, équilibre des mesures, perfection des formes, la nouvelle montre CHANEL abolit les frontières du masculin et du féminin. Sa sobriété n'accepte qu'une définition : celle de l'élégance. Radicale. Comme l'esprit CHANEL.

CHANEL. Horlogerie, joaillerie, pièces d'exception.

Découvrir la BOY.FRIEND

La Q de la semaine

Laurence Devillers, prof en Intelligence Artificielle à la Sorbonne et chercheuse au CNRS, signe un papier intéressant sur "Les robots et les femmes" dans Les Echos. Elle y esquisse un futur sexuel où nos partenaires n'auront plus rien d'humain (cf Blade Runner) et pose une question sur laquelle nous aimerions bien avoir votre avis : coucher avec un robot est-ce tromper ?

Résultat du sondage précédent : A quel point pensez-vous connaître les attentes sexuelles de votre partenaire actuel/le ? Parfaitement : 12% ; Bien : 45% ; Partiellement : 35% ; Pas du tout : 8%.  

Participer à notre grande enquête nationale