Si vous avez passé la journée à Darlington Hall

Prix Nobel de littérature attribué à Kazuo Ishiguro (UK), auteur de L'inconsolé, Les vestiges du jour (dont James Ivory fit un joli film) ou Auprès de moi toujours - Catalogne : la Cour constitutionnelle espagnole suspend la session du Parlement catalan de lundi afin de l’empêcher de voter son indépendance - Irak : Macron propose la médiation de la France et souhaite que les droits des Kurdes soient reconnus dans la constitution irakienne.   

L'Insee relève à 1,8% la croissance de l'économie française pour 2017 (contre 1,6% auparavant). Il s'agit de la plus forte croissance depuis 2011. 

Tout ça…

L'Opinon publie aujourd'hui le résultat de sa lecture des annexes du projet de loi de finances 2018 : 457. En 2018, on comptera en France 457 niches fiscales, c'est 6 de plus que cette année et le triple de leur nombre il y a seulement 15 ans. Toutes cumulées ces dérogations représenteront pour la première fois un total de 100Mds€ et surtout achèveront un peu plus d'opacifier -- et donc de rendre injuste -- notre système fiscal. Ça vaut le coup ? (lire sujet suivant) 

"La complexité croissante des normes menace l’Etat de droit" (Conseil d'Etat, Rapport Public 2006).

En lire plus dans L'Opinion

… pour ça

La plus importante des niches fiscales ? Le CICE, cette baisse de charges qui coûte 20Mds€/an au budget et qui devait créer "1M d'emplois". Hier France Stratégie (service du Premier Ministre) a sorti son rapport d'évaluation de la mesure et parle d'"un impact modéré". Modéré ? Ok mais encore ? Environ "100 000 emplois sauvegardé ou créés" ce qui équivaut donc à un coût budgétaire de 200 000€/an par emploi créé ou conservé. Pas si modéré que ça ! 

Ces niches ont-elles au moins servi à faire baisser la pression fiscale en France ? Entre 2002 et 2017, alors que le nombre de niches triplait, le taux de prélèvements obligatoires en France passait de 42% à 44% à du PIB. Top !

Lire le rapport de France Stratégie sur le CICE

description

Tous Seintinelles

En ce mois consacré au dépistage du cancer du sein, nous voulions vous parler d'une initiative remarquable : Seintinelles.

Le cancer touche 385 000 Français/an et pour ces patients et leur famille, l'espoir le plus grand réside dans la recherche, or si celle-ci accomplit de gigantesques progrès, elle se heurte aussi à de redoutables défis. Parmi eux, le recrutement de volontaires (malades ou non) pour participer aux études est l'un des plus pressants. Et c'est là ou Seintinelles intervient. 

Seintinelles est la première plateforme collaborative sur le cancer en France : une base de données de 17 000 volontaires (les Seintinelles), sollicités par email chaque fois qu’un chercheur a besoin de volontaires pour participer à son étude (libre à chaque Seintinelle de participer ou non). Là où le recrutement empiétait sur le temps de soin et obligeait à un processus aussi ruineux qu'inefficace, Seintinelles trouve des volontaires et divise par 10 le temps de recrutement. Bref ça marche !

Aujourd'hui Seintinelles cherche à accroître sa base de volontaires (hommes/femmes, ayant été touchés par un cancer ou non) et franchement on s'est dit que ça valait bien qu'on y consacre un sujet central (et qu'on aille tous faire un tour sur leur site).

A l'origine de Seintinelles : notre copine Guillemette Jacob (qui a surmonté un cancer du sein) et le Dr. Fabien Reyal de l'Institut Curie

Aller sur le site de Seintinelles

description

Signé Club Med

Parce que depuis sa création le Club Med favorise le sport et en partage les valeurs, il s’associe au mouvement Olympique Français en devenant cette année Partenaire Olympique National. Du 20 avril au 30 juin 2018, Club Med met le sport à l’honneur : retrouvez des athlètes de l’équipe de France Olympique et des champions Lacoste dans une sélection de Resorts.

Réveillez l’athlète qui sommeille en vous : réservez dès aujourd’hui pour profiter de l’événement

Découvrez le sport au Club Med

Lire au lit

"La pornographie, littéraire ou photographique, donne presque toujours une image fausse de la réalité. Les hommes qui peuvent faire l'amour pendant des heures et des heures, et jouir plusieurs fois en très peu de temps, ça n'existe pas! Les filles qui ont toujours envie de faire l'amour et de n'importe quelle façon, ça n'existe pas! La pornographie, c'est amusant et inoffensif si on ne la prend pas au sérieux et si on ne croit pas que ce qu'elle montre ressemble à ce qui se passe dans la vraie vie". Andersen, Bolo & Cie - Le Petit Livre rouge des écoliers et lycéens (1970)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Lire l'ouvrage en ligne