Si vous avez passé la journée à compter

Si vous avez passé la journée à compter

Référendum au Kurdistan irakien : victoire écrasante du "oui" (à l'indépendance) avec 92,7% des votes / le PM Irakien exige l'annulation du scrutin - STX : les chantiers de St Nazaire passent finalement sous pavillon italien (51% du capital pour Fincantieri) - Poutine annonce la destruction des dernières armes chimiques en Russie (le pays s'était engagé à détruire son stock d'ici 2020) et souligne que les US ne respectent "malheureusement pas" leurs engagements dans ce domaine. 

Présentation du budget 2018 : forte hausse pour les ministères de la Défense (+1,8Mds€) et de l'Education nationale (+1,3Mds€) mais baisse pour l'Emploi (-1,5Mds€) et le Logement (-1,7Mds€). Voir sujet suivant

Un budget "en même temps"

Comme de juste, le budget 2018, spécifiquement ses mesures phares, porte le sceau de la rhétorique macronienne : quasi disparition de l'ISF (ses recettes vont passer de 5 à 0,8Md€) et flat-tax (30%) sur les revenus du capital pour orienter l'épargne vers les entreprises ("sans capital, pas de croissance" dixit Le Maire/Darmanin) et EN MEME TEMPS, "redonner du pouvoir d'achat aux ménages et de la valeur au travail" (exonération taxe d'habitation, relèvement prime d'activité, baisse des cotisations sociales).

15Mds€ d'économie de dépense publique et EN MEME TEMPS une dépense totale qui continue à augmenter (425Mds€ vs 417 en 2017), comme le montant du déficit budgétaire (83Mds€ vs 76 en 2017). 

En lire plus dans Le Figaro

Ça, c'est prometteur (vraiment)

En attendant de voir à quoi aboutit vraiment la fusion Siemens-Alstom (un vrai leader mondial d'origine européenne ou un champion industriel allemand de plus ?), nous nous réjouissons sans partage des résultats de la dernière livraison de l'étude Dealroom sur le capital risque en Europe. Pourquoi cette liesse ? Car, pour la première fois, la France devient le pays recordman d'Europe, UK compris, des levées de fonds (= financements en capital d'entreprises non cotées).

De janvier à août 2017, les start-ups françaises ont levé 2,7Mds€ soit 17% de plus que leurs homologues UK (traditionnellement largement championnes) et 2,5x plus que ce qu'ont levé les jeunes pousses allemandes. Ça, c'est prometteur.

Voir l'étude

description

30 second MBA : Brexit : Theresa 1, TTSO 0

Questions simultanées de Julien S., Michel M. et Thibaut C. : TTSO critique Theresa May qui a mis sur la table le chiffre de 20 milliards pour le Brexit, au motif que  "C'est bien connu : dans une négo c’est le premier qui donne un prix qui a perdu..." Mais n’est-ce pas plutôt l’inverse ?

En un mot : si ! Comme l’ont bien vu nos attentifs lecteurs, le premier qui donne un chiffre fixe une "ancre" à la discussion. L’exemple canonique est celui du marchand des "Bronzés" et de son "trente mille", auquel le "vingt milliards" de Theresa n’a rien à envier. L’avantage du premier qui parle détermine même, selon certaines études, 57% du résultat final.

D’où vient, alors, que l’idée contraire soit si répandue ? Peut-être du cas particulier de l’asymétrie d’information. Exemple : vous n’avez aucune idée de la valeur d’un tableau, et son propriétaire refuse de donner son prix. En parlant le premier, vous risquez de taper inutilement haut : mieux vaut se renseigner d’abord sur la valeur de marché de l’œuvre.

Que faire, alors, quand on n’a pas parlé le premier ? Placer le débat aussi loin que possible de l’ancre. Exactement ce que Clavier et Jugnot ne font pas, obnubilés qu’ils sont par le "trente mille" de l’inflexible marchand. Mais précisément ce que fait Barnier, par exemple ici. Le problème de Theresa, c’est qu’elle n’a pas affaire à des Bronzés…

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son très bon bouquin : Réapprendre à décider

Du côté de chez Barnes

Cette semaine, c’est fusil à l’épaule et chaussés de bottes que nous partons découvrir cette somptueuse propriété de Sologne de 300m2. Nous nous attarderons volontiers sur le charme typique de cette maison des années 1960, mais ce sont dans ses 68 hectares de terrain, dans ses sous-bois et autour de ses étangs que nous perdrons nos pas. Une nature inviolée comme dédiée à la chasse et à la pêche. Le calme et la sérénité… à portée de fusil.

BARNES International Realty

Voir le bien sur le site de Barnes

Une vraie chance

Les Nouvelles Ecritures du Réel (plateforme de programmes courts de France Télé, pas exactement Marc Dorcel) sort une web-série intitulée "Trucs de Meufs". L'objet : l'enregistrement de conversations entre femmes sur des sujets intimes ("Les plans Q", "Le porno", "La masturbation", "Les poils"). Courts (env. 6 minutes), illustrés par des animations minimalistes et abstraites, ces échanges nous ont semblé à la fois frais, intéressants et authentiques.

Selon son sexe, on se reconnaîtra des sœurs ou on jouira du privilège d'assister à un de ces spectacles auxquels on n'est jamais invité. Dans les 2 cas, une vraie chance.

Ecouter les épisodes (contenu sans filtre mais site complètement SFW)

description