Si vous avez passé la journée un peu inquiet/e

Si vous avez passé la journée un peu inquiet/e

La rencontre Juppé, Fillon, Sarkozy n'aura finalement pas lieu – Denis Baupin annonce qu'il va porter plainte contre ses quatre accusatrices "pour dénonciation calomnieuse" et contre EELV pour "diffamation" – La Corée du Nord affirme que ses tirs de missiles balistiques effectués hier constituaient un test en vue de frapper les bases américaines au Japon (troupes US au Japon : 54.000 hommes / en Corée du Sud : 28.500).

Dans le Global Times (quotidien chinois proche du gouvernement) : "La possibilité d'une guerre sur la péninsule coréenne est en train de grandir. La Chine devrait se préparer à toutes les éventualités."

L'élection présidentielle se joue jeudi

 … à Francfort. La BCE fera le point sur la politique monétaire de la Zone Euro… or, selon le Wall Street Journal, la guerre sur ce sujet atteint à nouveau un pic. D'un côté : Draghi (le Président) qui veut continuer à abreuver l'économie de liquidités pour aider la croissance et de l'autre le banquier central le plus puissant d'Europe (le patron de la Bundesbank allemande, Jens Weidmann) qui, devant le retour de l'activité (voir sujet suivant)...

… et celui de l'inflation (on flirte avec les 2%), craint la surchauffe et prône le retour à la "prudence" quitte à casser la croissance. Une victoire du camp Weidmann donnerait un bon coup de boost à tous ceux qui espèrent une autre victoire. En France. Et sans l'euro.

En lire plus dans le Wall Street Journal

Il n'y a pourtant pas de quoi s'exciter

L'OCDE publie aujourd'hui ses prévisions économiques pour 2017-2018. Avec 3,3% de croissance anticipée pour 2017, l'économie mondiale sera encore significativement au-dessous des 4% de croissance moyenne observés sur les 20 dernières années. Comme d'habitude, la Zone Euro apparaît plus poussive encore : 1,6% de croissance attendu en 2017 avec 1,4% en France et 1,8% en Allemagne. Pas de quoi effrayer (même) Jens Weidmann.

Ce que demande l'OCDE : des réformes en France et une politique de dépenses publiques plus généreuse en Allemagne afin de permettre de relancer l'économie européenne. Comme d'habitude. 

En lire plus dans Les Echos

description
A discuter demain (au bureau)

A discuter demain (au bureau)

A l'occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme (demain, le 8 mars), l'Insee publie une étude sur la progression de l'égalité hommes-femmes en France. Un point noir… mais pas que…

Le point noir est évidemment la différence de salaires h/f : elle reste de 24% (17% si l'on ne compare que les temps pleins) et n'a reculé que de 3 points en 20 ans. Not good.

Mais certains indicateurs sont plus encourageants. Les jeunes femmes représentent 55% des étudiants inscrits en 2015 (même si elles restent encore minoritaires dans les filières sélectives ou scientifiques).

Elles sont moins au chômage que les hommes ("merci" la crise qui a touché les ouvriers/employés du bâtiment). Taux de chômage femmes de + de 15 ans : 9,5% (1 point de moins que les hommes)… et ce alors même que leur taux d'activité (68%) se rapproche de celui des hommes (76%).

Elles progressent dans leur boulot : leur taux de passage au statut cadre 3 ans après l'embauche est le même que celui des hommes (20%) et sur 100 jeunes cadres, on compte 49 femmes. #gosisters

description

DS 7 CROSSBACK : le nouveau SUV version DS

Avec le DS 7 CROSSBACK, DS, marque visionnaire de l’automobile, réinvente le SUV. La force et l’autorité des lignes s’allient au raffinement des détails : effets diamant de la calandre, couture point perle de la sellerie… l’avant-gardisme technologique (vision de nuit accrue avec DS Night Vision, suspension du 21ème siècle avec DS Active Scan Suspension, ... ) se marie à l’attention et à la rigueur du geste artisanal. Le DS 7 CROSSBACK ouvre une voie nouvelle et qui n’appartient qu’à lui, celle de l’innovation et du savoir-faire signés Paris.

Réservez dès aujourd’hui l'Edition Limitée exclusive DS 7 CROSSBACK La Première

Soyez le premier à rouler en DS 7 CROSSBACK !

La Q de la semaine

Ainsi donc, après avoir abandonné leur candidat en masse durant les derniers jours, les élus LR feraient à présent bloc -- et pour de bon -- derrière François Fillon. Dont acte, mais on aimerait bien savoir : A votre avis, quelle est la solidité d'une union dans laquelle l'un des partenaires a déjà quitté l'autre ?

En moyenne, sur une semaine de travail, combien de fois seriez-vous prêt/e à rentrer chez vous pour faire l'amour avec votre partenaire ? Jamais : 10% ; Une fois par semaine : 23% ; Plus d'une fois mais pas tous les jours : 45% ; Tous les jours : 22%

Participer à notre grande enquête nationale