Si vous avez passé la journée en entretien annuel

Si vous avez passé la journée en entretien annuel

Dans L'Obs, Hollande se dit "prêt à faire l'inventaire" sur ses 60 engagements – Primaire à droite : l'UDI (600 élus dont 18 députés et 27 sénateurs, président Jean-Christophe Lagarde) appelle à voter Juppé – Poutine accuse la France d'avoir cherché à "envenimer la situation et attiser l’hystérie autour de la Russie" en la forçant à mettre son veto au projet de résolution à l'ONU sur l'arrêt des bombardements en Syrie.

Dopés par l'afflux de capitaux étrangers, les fonds collectés par l'industrie du capital-risque française ont augmenté de plus de 40% sur les 6 premiers mois de l'année. Le Brexit pourrait encore renforcer cette tendance (Etude AFIC).

Taxer YouTube ?

Ça va être la bataille en marge du budget 2017. De quoi s'agit-il ? De la proposition des députés PS de taxer les recettes pub de YouTube, Dailymotion, etc. à hauteur de 2% (10% dans le cas de plateformes vidéo pornographiques). L'idée : aligner le régime fiscal des plateformes avec celui de la VOD, mais surtout, selon les concepteurs de la mesure (Karine Berger en particulier), de faire payer les GAFA. Ça risque effectivement d'être un combat.

Rappel : selon une étude EY, entre 2010 et 2015, la France a créé 51 nouvelles taxes (alors qu'aucun de ses voisins européens n'en a créé plus de 3 sur la même période).

En lire plus dans Le Figaro

La Génération Y, ces ringards

Cette génération (née entre 80s et fin 90s) devait pourtant être celle du recentrage des valeurs autour du plus de sens et de la priorité donnée au bonheur personnel vs la réussite matérielle. Quelle joke ! Selon une étude Qapa menée sur 16.000 personnes et relayée aujourd'hui par Les Echos, pour près de 70% des 18-34 ans, le premier critère de réussite est "gagner beaucoup d'argent". C'est tellement 1985 !

Et sinon ? Selon cette même étude, pour les Français en général, le critère n°1 de réussite d'une vie (cité à 76%), c'est "être en bonne santé". Fondamental certes, mais pas exactement un niveau d'ambition historique...

En lire plus dans Les Echos

description

30 second MBA : Non, il ne suffit pas de faire semblant…

Avez-vous vu le célèbre Ted Talk d’Amy Cuddy ? "Votre langage corporel forge qui vous êtes." Prendre une "pose de pouvoir" (en gros, se tenir bien droit) modifie votre mix hormonal pour vous rendre plus efficace. 36 millions de vues, innombrables échos dans la presse, et un conseil simple que beaucoup adoptent avec enthousiasme.

Seulement voilà : l’expérience initiale s’avère impossible à reproduire. A tel point que la semaine dernière, sa co-auteure conclut : "je ne pense pas que ces effets soient réels (…) ; les preuves de leur inexistence sont indéniables". Oups !

Ces "problèmes de réplication" et les débats qu’ils suscitent sont fréquents en sciences. Que peuvent en retenir les managers ? D’abord, qu’il est dangereux de raisonner sur de petits échantillons (ici, 42 sujets). Repensez-y avant votre prochaine étude quali…

Et surtout, qu’il faut se méfier des trop belles histoires. Tout le monde (même le Wall Street Journal) a envie de croire qu’il suffit d’aller prendre la pose de King Kong aux toilettes pendant 2 minutes pour cartonner à un entretien… Mais quand c’est trop beau pour être vrai, généralement, c’est faux !

Tous les mercredis, Olivier Sibony (ex-senior partner chez McKinsey, prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Une question de management ? Posez-la à Olivier Sibony (Sibo, comme on l'appelle), une fois par mois il choisit un thème soulevé par les lecteurs et y répond. Le joindre : asksibo@timetosignoff.fr

Sinon, Sibo partage déjà sa science dans son très bon bouquin : Réapprendre à décider

Non, il ne suffit pas de faire semblant (2)

Et on ne parle pas d'entretiens d'embauche. Selon une étude publiée dans la revue scientifique Archives of Sexual Behavior, au lit aussi, inutile de faire semblant : votre partenaire sait le niveau de plaisir réel que vous éprouvez ! Menées sur des couples hétéros, les recherches concluent que les femmes estiment quasi exactement le plaisir ressenti par leur camarade de jeux, les hommes étant presque aussi précis.

Pourquoi "presque" ? Car les garçons ont une légère tendance à sous-estimer leur prestation. Ça aussi, ça nous a pas mal étonnés…

En lire plus sur Gizmodo