Si vous avez passé la journée à tout annuler

Si vous avez passé la journée à tout annuler

Poutine reporte sa visite à Paris et se dit disposé à rencontrer Hollande quand ce dernier "se sentira à l'aise" – ... Et à Alep, l'aviation russe se livre à un bombardement particulièrement intensif de la zone Est de la ville – Trump Tapes : le producteur de The Apprentice (show dont Trump était la star) affirme qu'il y a "bien pire" que le dernier enregistrement des propos misogynes du candidat Rep. et que "c'est juste le début".

Une fille de moins de 15 ans est mariée toutes les sept secondes dans le monde (chiffre publié aujourd'hui par l'association Save The Children à l'occasion de la "Journée de la fille").

Un Brexit à 73Mds€ par an !

The Times dévoile un document du gouvernement britannique selon lequel un Brexit version dure (celui vers lequel semble vouloir se diriger Theresa May) et qui aurait pour conséquence de soumettre les relations UE/UK au strict régime de l'OMC (et non un accord commercial plus favorable) amputerait les recettes fiscales anglaises jusqu'à 73Mds€ par an... soit 10% du total de la dépense publique au UK. Superouch.

Pour faire face, le UK ne pourrait qu'augmenter les impôts ou couper les dépenses… ce qui casserait la croissance. Au total, selon ce scénario, le PIB anglais reculerait de 5 à 9% après 15 ans de sortie de l'UE. 

En lire plus dans le Times

La plaie de l'open space

Petit sondage CSA rigolo ce matin sur le profil de collègue qui nous gonfle le plus : N°3 : le fayot, N°2 : le gros feignant, N°1 : celui (plus rarement celle, soyons honnêtes) qui a oublié la douche. Moins pénibles, mais aussi cités : l'indiscret/e, le/la râleur/se et celui (plus rarement celle, soyons honnêtes. Bis) qui fait des vannes lourdes. Une catégorie à laquelle nous ne sommes pas complètement surs d'échapper.

Parmi les défauts les moins "pénibles" : être bavard/e ou dragueur (plus rarement dragueuse, soyons honnêtes).

En voir plus sur BFMTV

description

"Pourquoi le programme de la droite est périmé" (Must Read)

Il faut absolument lire ce papier re-mar-qua-ble d'Eric Le Boucher dans Les Echos. On vous résume sa conclusion à propos des propositions économiques des candidats LR en 3 mots.

Dépassé. Tous les candidats de la primaire LR prônent un programme "libéral austère"... alors que nos voisins en reviennent. Certes, la France n'a pas consenti aux réformes qu'on a vues au UK ou en Allemagne, mais pourquoi ne pas justement prendre en compte les leçons de leur échec partiel (creusement et persistance des inégalités) à l'heure où on entre dans une période post-libérale (cf Theresa May au UK) ?

Béat. Les plans proposés reposent sur l'idée que l'économie française renouera avec une croissance de 2% (voire 3%) par an. Or tout indique (démographie, progrès technique…) que le rythme naturel du PIB français c'est maintenant +1%/an. Fonder son programme sur des hypothèses supérieures, c'est tout simplement admettre l'explosion des déficit/dette publics.

Feignant. En privilégiant une fois de plus la logique du rabot (on coupe dans toutes les dépenses), aucun programme ne s'est livré à une évaluation économique des dépenses publiques, virant les mauvaises mais gardant (voire augmentant) les bonnes. Tough but fair.

En lire plus dans Les Echos (vraiment utile avant le débat des candidats à la primaire LR, jeudi à 21h00 sur TF1/RTL/Le Figaro)

description

Révolution Nespresso

Pour mettre au point VERTUO, sa machine à café dédiée aux amateurs de cafés longs, Nespresso a investi plus de 10 ans en R&D. Le résultat : la centrifusion. Une technologie inédite associant l'infusion du café et la force centrifuge. Et pour garantir l'exploitation maximale des arômes des "blends" Nespresso, la VERTUO reconnaît (par lecture optique) les capsules et ajuste volume et température d'eau et vitesse de rotation. Plaisir de pointe.

Nespresso VERTUO : le café est enfin à la hauteur des grandes tasses

En voir plus sur VERTUO

La Q de la semaine

Si donc les défauts les plus rédhibitoires au bureau semblent clairement identifiés (voir plus haut), on se demandait s'il en allait de même pour ce qui est de la partie plus intime/nocturne de votre vie. En d'autres termes (et problèmes d'hygiène mis à part) : Au lit, quels sont les défauts que vous pardonnez le moins ?

Résultats de la Q précédente : Aimeriez-vous que votre partenaire vous avoue TOUS ses fantasmes ? Oui : 71% ; Non : 29%.

Participer à notre grande enquête nationale