Si vous avez passé la journée dans les turbulences

Juan Manuel Santos, président colombien, prix Nobel de la Paix pour son accord avec les FARC – Tony Blair évoque son retour en politique pour faire face aux conservateurs "en route vers un Brexit dur" – Matthew : bilan réévalué à 478 morts en Haïti. L'ouragan longe à présent les côtes de Floride et a fait sa première victime aux US (indirecte / arrêt cardiaque n'ayant pu être secouru à cause du temps).

Juppé bat Sarko à l'audimat (aussi) : part d'audience lors de leurs passages à l'Emission Politique (France 2) : NS : 12,6%, AJ : 13,2%. 

La vidéo d'un avion de la National Oceanic and Atmospheric Administration traversant l'ouragan Matthew. Wow.

Après le Brexit, le Quitaly

Lundi, ce sera le Nobel d'éco (pas tout à fait un vrai Nobel, mais pas mal quand même), ce qui nous amène à attirer votre attention sur l'interview que Joseph Stiglitz (Nobel d'éco 2001) a accordée à Die Welt, ce mercredi. Qu'y dit ce bon Joseph ? Que l'euro agit comme un boulet sur la croissance européenne, que seule sa suppression ou la création d'un euro du Sud (France et latins) et d'un euro du Nord (Allemagne, NDL, etc.) peuvent relancer l'Europe et son éco.

… Rien de bien neuf, nous direz-vous. Exact. Sauf cette prédiction de Stiglitz : l'Italie va quitter la Zone Euro et on parlera de "Quitaly". On aime bien le mot.

En lire plus dans La Tribune

Le Fiorentino de la semaine : Les cars Macron

... devaient créer 22000 emplois. On en compte 1430. Et les trois opérateurs longue distance encore vivants (Flixbus, Ouibus, Isilines) sont en perte.

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino).

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc

description
La 2 Do du week-end

La 2 Do du week-end

Ce week-end, on va faire deux trucs. Un peu arty.

Samedi, nous nous rendrons -- parmi les premiers -- à l'expo tout juste ouverte que le Musée Cernuschi consacre à l'œuvre de Walasse Ting. C'est à notre connaissance la première rétrospective de cette importance (70 toiles) consacrée à ce peintre (né en Chine en 1929 et mort à NY en 2010) et c'est une excellente nouvelle : Ting est un peintre de la gaité qui, pour avoir pris part à l'avant-garde new-yorkaise des années 60, n'a pas renoncé à la figuration et a continué à peindre, parmi les chats, les perroquets et les fleurs, l'érotisme puissant de femmes commandant le respect. C'est donc plein de déférence pour l'artiste et ses modèles que vous nous croiserez samedi matin au 7 de l'avenue Vélasquez.

Dimanche, nous passerons la journée avec Barbara Carlotti. Adoration complète. Le 9 octobre (dimanche donc), le site Culture Box mettra en ligne le nouvel épisode de sa série "Histoires de" : ("une collection de fictions musicales imaginées pour Culture Box par des cinéastes et des musiciens" Sic), dont le dernier opus est consacré à Barbara Carlotti. Si, en toute honnêteté, les quelques extraits vus nous font craindre un objet artistique un peu au-delà de nos capacités d'abstraction, cette occasion de réécouter Barbara Carlotti (et en particulier son dernier album L'amour, l'argent, le vent... une des choses les plus belles, les plus sensibles et les plus intelligentes que nous ayons jamais entendues) suffira à la réussite de notre journée. Et bien au-delà.

L'amour, l'argent, le vent sur Spotify c'est ici (sur Deezer c'est au-dessus)

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Oui, vous avez bien mérité 3min46 à vous promener entre 1962 (James Bond contre Dr No) et 1992 (Basic Instinct), à apprivoiser Ursula et vous frotter à Sharon (à vos risques et périls), mais aussi à croiser -- entre autres -- Jamie Lee, Isabelle, Rebecca, Kim, Jane et même Catherine. 3min46 qui devraient tester autant vos connaissances cinématographiques que vos capacités d'endurance (gentiment) érotique. Enjoy ;)

Envoyez-nous vos suggestions de vidéos. Si on aime, on les passe et on vous invite au couscous près du bureau (pas Taillevent, mais pas mal) : editeur@timetosignoff.fr

Put yourself to the test

La bande son du week-end : Public Access TV - Never Enough

Au rang des choses qui trahissent votre âge, il y a, bien sûr, ces petites rides dessinées autour de vos yeux (ça vous va si bien) et aussi, plus encore peut-être, la musique que vous aimez. Si cet album, pourtant sorti la semaine dernière et œuvre de jeunes New-yorkais, vous semble avoir les accents familiers, purement rock'n'roll et anglais, de votre adolescence, alors son écoute devrait vous faire autant de bien - et de mal - qu'à nous. Ecouter l'album sur Deezer ou sur Spotify.

TTSO's fav track : I don't wanna live in California