Si vous avez passé la journée sur le c…

Brexit : Cameron démissionne (reste jusqu'en octobre), grosses baisses des marchés boursiers dans le monde, la livre chute de 12% – Elections US : Bernie Sanders assure qu'il votera pour Hillary Clinton – Loi Travail : les syndicats veulent défiler mardi de Nation à place d'Italie – Le Conseil constitutionnel autorise le procès de Jérôme Cahuzac (qui a déjà payé une amende au fisc).

Sondage Odoxa sur le "Frexit" (sortie de la France de l'UE) : 64% pour le maintien, 35% pour la sortie (+7 points en 2 mois).

Fiasco complet

Non seulement nous nous sommes totalement plantés dans notre pronostic Brexit, mais nous vous avons entrainés dans notre chute ! Sur les plus de 3.500 réponses reçues à notre petit challenge d'hier (la stagiaire de Sciences Po a passé la journée à les éplucher... comme quoi la rue Saint-Guillaume mène vraiment à tout), seules 29 ont vu le OUT l'emporter. Mais il y a mieux : on a appris aujourd'hui que, suite à une plainte de la copropriété, George, notre fish & chips préféré, avait dû arrêter la friture ! Juré. Fiasco complet.

Congrats à Eliette M., Claire C. et Joanne S. qui ont toutes vu le OUT avec une marge d'erreur inférieure à 0,25 point. Mesdames, on retrouve une bonne adresse de F&C, et on vous y invite dès la semaine prochaine !

Le Fiorentino de la semaine : J'aime bien...

"… la réponse de Drahi dans Les Échos quand on le compare à Jean-Marie Messier du fait de sa vision d'intégration du contenu aux "tuyaux": "La différence entre Messier et moi, c'est que je n'ai jamais été un grand serviteur de l'État. Je n'ai pas été parachuté à la tête d'une grande compagnie publique et je tiens 65% de mon capital là où il détenait 0.0001%". Tout est dit."

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino).

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc

description

La 2 Do du week-end

Ce week-end, on va faire deux trucs. En hommage à des gens qu'on aime.

Tout d'abord, nous nous rendrons au Festival du Film de Fesses (le FFF). C'est bien entendu, chaque année, un de nos rendez-vous favoris, mais cette édition est spéciale. Les deux femmes formidables qui organisent l'événement ont eu l'idée lumineuse de le consacrer à une rétrospective Brigitte Lahaie. Adoration complète. Même si le chef-d'œuvre de la sélection était projeté jeudi (Erotica : Brigitte Lahaie à Londres et en particulier en boite...), on donne dimanche (à 21h30) La Maison des Fantasmes, un drame quasi chabrolien que nous aimons beaucoup. Un excellent film de dimanche soir.

Entre deux séances, ce week-end, nous penserons aussi à Jacques Chirac. Nous avons appris cette semaine qu'à l'occasion de l'exposition que le Musée du quai Branly lui consacre, le restaurant de l'institution (Les Ombres) inaugurait un menu-hommage à cet ex-président au coup de fourchette légendaire. Alléchés, nous avons été voir de quoi il retournait... et ce que nous avons vu nous a paru être un contresens complet sur ce qu'est la gastronomie chiraquienne. Elle est pourtant simple et il est absolument impossible de ne pas être comblé par son spectacle.

description

C'est le FFF et elle l'a bien mérité

Pour avoir été l'héroïne centrale d'un cinéma érotique non encore livré à la médiocrité et à la violence des marchands, et pour avoir incarné -- à notre sens -- la beauté typique d'un corps de femme française dans sa version la plus absolument parfaite, oui Brigitte Lahaie mérite bien l'hommage que lui rend le Festival du Film de Fesses. Et cette minute 42 de notre attention éternellement reconnaissante. Enjoy ;-)

Envoyez-nous vos suggestions vidéo. Si on aime, on les passe, et si on les passe, on vous invite à goûter le couscous à 2 pas du bureau (pas Taillevent, mais pas mal du tout).

Venez rendre hommage (totally SFW)

La bande son du week-end : case/lang/veirs

Cette semaine, on a fait et refait la même expérience : on met notre casque (acoustique), on envoie le premier morceau de ce trio féminin : on écoute les 3 voix se succéder dans les premières secondes, puis se rejoindre. Et là, on regarde les poils de nos avant-bras se hérisser. Ça marche à chaque fois et ça dure exactement tout ce disque bouleversant de beauté et de sensibilité. Une merveille. Ecouter sur Deezer / Ecouter sur Spotify

TTSO's fav track : Atomic Number (et puis les 13 qui suivent).

description