Si vous avez passé la journée à répéter

Incertitude sur la manif demain : Le Parisien annonce que le gouvernement a cédé aux syndicats et va autoriser la manif circulante / Beauvau dément catégoriquement – Baromètre Odoxa : Juppé dévisse de 15 points (auprès des sympathisants de droite) et passe derrière Sarko pour la 1ère fois, -7 points pour Macron – Trump baisse dans les sondages (39% d'intentions de vote vs 45% pour HC) et -- surtout -- est fauché : 3M$ dans ses caisses de campagne vs 42 pour HC.

Sondage Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (Acat) : plus d'un Français sur 2 (54%) favorable à la torture (envoi de décharges électriques) sur une personne soupçonnée d'avoir posé une bombe.

WOW : Le Monde accuse Lafarge d'arrangements avec Daech en Syrie

Le quotidien publie aujourd'hui une enquête selon laquelle "la cimenterie du groupe français Lafarge à Jalabiya, dans le nord de la Syrie, a payé des taxes à l’organisation Etat islamique entre 2013 et 2014 afin de continuer à fonctionner", concluant que "Lafarge a ainsi indirectement financé l’organisation djihadiste". Selon Le Monde, Lafarge a stoppé l'activité de son usine lorsque les djihadistes s'en sont emparés en sept. 2014.

Lafarge a refusé à deux reprises la proposition de l'EI de reprendre l'exploitation de l'usine sous la protection des djihadistes en échange d'un partage des bénéfices. L'usine a été reconquise par les forces kurdes en février 2015 (même source).

En lire plus dans Le Monde

Vous voulez vraiment bosser pour les Chinois ? (De toute façon vous n'avez pas le choix)

Le baromètre Thomson Reuters publié hier est formel : les Chinois rachètent le capital européen. Depuis le 1er janvier, ils ont acquis pour 79Mds€ de sociétés/actions européennes, soit une progression de +65% vs 2015. Fort bien… si tant est que tous les actionnaires chinois ne se comportent pas comme le management de cette banque de la province de Shanxi qui a soumis des employés peu méritants à une fessée publique (vidéo incroyable et vraiment choquante)

Publiée il y a seulement quelques heures, cette vidéo a (selon les médias chinois) déjà provoqué la suspension du président de la banque et/ou de plusieurs managers.

En lire plus sur la BBC

description

Le Brexit, cette plaisanterie

Même en cas de victoire du "Leave", le Brexit, le vrai, paraît une perspective lointaine, pour ne pas dire une énorme joke.

Concrètement, le vote anglais n'a pas de valeur juridique aux yeux de l'UE. En cas de "out", le UK devra invoquer l'article 50 du Traité de Lisbonne, dont l'effet est d'ouvrir une période de 2 ans (prolongeable) durant lesquels le membre sortant et l'Union négocient les modalités de leur séparation.

Une sortie "au mieux" dans 24 mois donc ? Loin de là ! Même les partisans du Brexit disent que l'article 50 ne pourra pas être invoqué avant 2018, car il faudra bien 2 ans aux Anglais pour s'accorder sur les contours du nouvel accord qu'ils souhaitent négocier avec l'UE. Un accord qui, selon tous les observateurs, ne pourra, quoi qu'il arrive, pas être "très différent de l'association actuelle".

4 ans de négos (et Dieu sait qu'il peut se passer des choses en 4 ans) pour de toute façon continuer à n'avoir aucun autre choix que de rester associé à l'UE : le Brexit, c'est Much Ado About Nothing...

Rappel : 50% des exportations UK sont destinées à l'UE (et 10% des exportations de l'UE vont au UK).

En lire plus sur le Business Insider

description

Tapez “moteur de réussites” dans Google

Et vous pourriez tomber sur l'histoire de ManoMano.fr ou comment deux bricoleurs amateurs ont transformé leur passion en une start-up conquérant l'Europe. Créateurs de ManoMano.fr (référence du bricolage en ligne), ces experts en outils sont venus chercher chez Google ceux de leur visibilité et de leur croissance internationale en rejoignant l’accélérateur de start-up Google Scale Up. Tous les bricoleurs vous le diront, sans les bons outils…

Tous les mardis dans TTSO, découvrez avec Google une nouvelle histoire de réussite française.

Vous aussi, racontez votre histoire et tentez de gagner 1 an de mentorat par des experts de chez Google.

La Q de la semaine

Dans les gazettes, cette semaine, il n'est question que de ce que l'UE perdrait si les Anglais la désertaient : économiquement, politiquement, philosophiquement… Pourtant, il est une dimension à l'égard de laquelle l'impact du Brexit semble ne pas avoir été évalué... Aussi permettez-nous de vous poser la seule question qui vaille : Sexuellement, pensez-vous que l'Europe puisse se passer des Anglais (et des Anglaises) ?

Résultats de la Q précédente : Pensez-vous que faire l'amour console ? Oui : 85% ; Non : 15%.

Participer à notre grande enquête nationale

description