Si vous avez passé la journée à rompre

Après 4 mois de discussions, patronat et syndicats concluent aujourd'hui à l'échec des négo sur l'assurance chômage (le gouv. proroge la convention actuelle) – La Haute Autorité de la primaire Droite/Centre "recommande" à Nicolas Sarkozy de clarifier sa position (candidat ou président du parti) – Jugeant le projet politiquement trop risqué, le gouvernement retoque la fusion des 4 premiers arrondissements de Paris envisagée par la Mairie.

Des peines de 1 à 2 ans de prison ferme pour trois supporters russes, après les violences commises à Marseille - 323 interpellations et 11 condamnations depuis le début de l'Euro.

Ça-va-mieux : nouvel (et gros) épisode

L'Insee publie aujourd'hui ses prévisions révisées pour 2016 : ça-va-vraiment-mieux : la croissance devrait atteindre 1,6% (vs 1,2% en 2015 et 1,5% prévus cette année par Bercy) et le chômage baisser à 9,5% de la pop active. Plus forte baisse depuis 2007 (avant la crise). Mieux, l'Insee pointe que, reposant sur l'investissement des entreprises et la conso des ménages, la reprise "se diffuse à l'emploi et, de ce fait, s'auto-entretient"...

Ce que Les Echos résument par : "Le cercle vertueux de la reprise économique se met en place"… On ne boudera pas notre plaisir !

En lire plus dans Les Echos

Fillon nous fait bien marrer

Hier, l'équipe Fillon tweete une citation du chef : "J'ai rencontré des milliers de Français avec qui j'ai bâti mon projet. Ils me disent tous : foutez-nous la paix." Bien sûr, nous voyons ce que FF veut dire (c'est d'ailleurs un pompage de Pompidou 1966)… mais en lisant son tweet, nous ne pouvons nous empêcher d'imaginer ce brave Fillon se faisant dégager, soir après soir, Français après Français, lors de ses opérations de porte-à-porte.

Allez, soyez sympa, abonnez-vous au compte de soutien officiel de Fillon… ils peuvent être drôles.

description

Brexit : lectures indispensables

Alors que 2 nouveaux sondages publiés aujourd'hui donnent le Brexit confortablement gagnant (Ipsos-Mori voit pour la 1ère fois le "Leave" en tête à 53% vs 47% pour le "Stay", ce que confirme l'institut Survation : 52/48 en faveur du "Leave"), Donald Tusk, le président du Conseil européen, déclare : "il est très difficile d'être optimiste". A une semaine du référendum (jeudi 23), nous vous conseillons 2 lectures rapides.

Le tableau synthétique de The Economist sur les arguments des 2 camps. Vous y trouverez ces chiffres : chez les "Stay", on dit que le coût de l'UE = 340£/foyer/an vs un bénéfice de 3.000£/foyer/an. Tandis que le "Leave" libérerait 350M£/semaine (1/52e des 18Mds£ payés à l'UE/an) qui pourraient être redéployés en recherche, investissement, etc.

Le Time To Philo consacré au Brexit qui, en moins de 500 mots, vous fera passer du 16e siècle auquel Jean Bodin définit le concept de souveraineté… au monde des GAFA qui le vide de son sens. Passionnant (et simple).

Entre Bodin et Facebook : Kant (18e) et son projet de "grande société des nations" dans laquelle "chaque État, même le plus petit, pourra attendre sa sécurité et ses droits".

S'abonner à Time To Philo (gratuit, votre email jamais communiqué, etc.)

description

Partir loin (avec MARCO VASCO)

Au Vietnam... Vous n'avez pas comme une envie d'exotisme, d'aventure et de spiritualité ? Si ce n'est pas le cas, ne cliquez pas sur ce lien... Vous y trouveriez les 24 circuits de MARCO VASCO au pays des couleurs et des saveurs. Baie d'Halong, delta du Mékong, hauts plateaux du Dalat, rizières en terrasses de Sapa, les sites incontournables comme les plus secrets... On vous avait bien dit de ne pas cliquer !

Il est encore temps de participer au concours MARCO VASCO ! A gagner : Un Auto tour pour 2 personnes en Islande d'une valeur de 4.000€ (à effectuer entre le 01/10/2016 et le 31/03/2017). Le gagnant sera désigné par tirage au sort le 30/06/2016.

Aller sur le site de MARCO VASCO

Lire au lit

"Ma robe noire était si mouillée qu'elle me collait au corps. J'étais plus que nue, d'autant qu'avec cette chaleur je n'avais rien dessous. Je me suis tournée vers toi, j'ai remonté ma robe et ouvert mes cuisses pour que tu voies bien ma toison et ma fente. Je l'ai écartée comme tu aimes que je le fasse. C'était bon de sentir ton regard sur moi..." Régine Deforges - L'Orage (1996)

Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Se procurer L'Orage

description