Si vous avez passé la journée à faire des miracles (ou pas)

L'Autorité de la concurrence retoque l'accord de distribution exclusive entre beIN Sports & Canal+ (et présenté par Canal comme vital pour enrayer la fuite de ses abonnés) - Les forces libyennes pro-gouv entrent dans Syrte, bastion de l'EI en Libye - Grève reconduite jusqu'au 14 dans le principal centre de traitement de déchets parisien (Ivry-sur-Seine)

Pertes Canal+ : 2015 : 250M€, 2016 : 400M€, 2017 (prévisions Canal+) : 450M€

Ça, c'est quand même hyper fort

Donc aujourd'hui les pilotes d'Air France rejettent le protocole d'accord avec la compagnie et annoncent le maintien de la grève prévue du 11 au 14. Nice, mais il y a beaucoup mieux : aux dires mêmes du syndicat ultra-majoritaire (SNPL) la raison de la grève est de protester contre "le choix de la direction de faire porter la croissance du groupe chez KLM en Hollande plutôt qu’en France". Oui lecteurs et lectrices chéris, vous avez bien lu...

… pour convaincre la direction d'Air France de développer son activité dans notre pays, les pilotes -- français -- ont décidé de faire grève. Hyper forts.

En lire plus dans Le Monde

Le Time To Philo d'après le déluge

Alors que le soleil revient, le Time To Philo de cette semaine se penche sur Noé et son arche et nous montre que Spinoza (1632-1677) avait une explication incroyablement actuelle pour tous les exploits divins (Mer Rouge s'ouvrant devant Moïse, et autres cascades). Surtout il nous parle d'un livre de Julian Barnes (L'Histoire du monde en 10 chapitres et demi) qui a l'air si réjouissant qu'on l'a immédiatement ajouté à notre liste de lectures d'été.

Time To Philo, c'est la newsletter qui, toutes les semaines, passe l'actu sous la loupe des philosophes. En moins de 500 mots. Compréhensibles.

Voir l'édition de cette semaine (et celles des semaines passées) de Time To Philo

description

La stupidité économique expliquée par le foot (Attention article génial)

En prenant l'exemple des penalty, le Business Insider (reprenant Freakonomics) nous explique l'irrationalité des décisions de politique économique. C'est génial (et ça va forcément vous servir pendant l'Euro).

Les statistiques (matchs de 1ère division) sont formelles : lors d'un penalty le gardien va plonger à 57% du côté opposé au pied avec lequel le tireur shoote, à 41% du même côté… et ne restera au centre que dans 2% des cas. Or, 83% des penalty sont tirés, non pas au centre (là ou le gardien n'est quasiment jamais), mais vers un des deux côtés du but (= là où il plonge à 98%) ! Dingue, non ?

Pourquoi ? Parce que, pour le buteur, ne pas faire comme les autres équivaut à prendre un risque personnel énorme. Vous tirez selon les règles (vers les côtés) et votre but est arrêté : c'est la vie. Vous tirez de manière hétérodoxe (au centre) et vous ne marquez pas : on ne vous le pardonnera jamais !

Résultat ? Vous choisissez ce qui minimise les risques pour vous, en sachant parfaitement que la décision maximisant l'intérêt général (les chances de victoire de l'équipe) est différente de celle que vous prenez. On a rarement vu une explication aussi limpide des décisions de politique économique en France depuis 30 ans.

NB : malgré tout ça lors d'un penalty (en 1ere division) le taux de succès est de 75%. Là, la comparaison avec les décisions de politique économique (et leurs résultats !) marche moins bien.

En lire plus dans le Business Insider

description

MARCO VASCO vous invite !

Toutes les semaines, MARCO VASCO vous fait partir loin… mais cette fois-ci, en plus, il vous invite ! En participant au concours réservé aux abonnés de TTSO, vous pouvez gagner un voyage en Islande pour 2. A vous les hallucinants paysages islandais, avec leurs geysers, leurs volcans, leurs chevaux… et la meilleure soupe de langoustine du monde. Free of charge. Ça va vous changer de l'île de Ré !

A gagner : Un Auto tour pour 2 personnes en Islande d'une valeur de 4.000€. Voyage à effectuer entre le 01/10/2016 et le 31/03/2017. Le gagnant sera désigné par un tirage au sort le 30/06/2016.

Participer au concours MARCO VASCO

Lire au lit

"En somme, c’était une vicieuse. Au lit par exemple, c’était une superbe affaire et on y revenait et elle nous donnait bien de la joie. Pour une garce c’en était une vraie. Faut ça d’ailleurs pour faire bien jouir. Dans cette cuisine-là, celle du derrière, la coquinerie, après tout, c’est comme le poivre dans une bonne sauce, c’est indispensable et ça lie." Louis-Ferdinand Céline - Le Voyage Au Bout de La Nuit (1932)

Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Le "Voyage" sur le site de Gallimard