Si vous avez passé la journée sous l'eau

La DCNS et le gouvernement annoncent le contrat du siècle : 34Mds€ avec l'Australie pour livraison de 12 sous-marins – Nokia rachète le français Withings (spécialiste des objets connectés, fondé en 2008 / CA 2015 estimé à 100M€) pour 170M€ / La Fnac s'empare de Darty (elle détiendrait déjà 50,5% des parts) – Valls déclare que les négociations TAFTA "sont trop loin du compte" pour envisager la signature du traité.

WOW ! Excellents chiffres du chômage en mars : -1,7% (60.000 demandeurs d'emplois - catégorie A - en moins). Plus forte baisse du chômage en France depuis 10 ans !

Contrat du siècle : on reste calmes

Le contrat australien est magnifique et est une excellente nouvelle pour les 4.000 personnes qu'il devrait mobiliser à la DCNS et chez 200 sous-traitants, mais restons calmes : 1) Le contrat n'est pas signé, l'Australie et la France entrent en "négociations exclusives". 2) La majeure partie des 34Mds€ partira en transferts de techno et investissements en Australie, la part revenant aux industriels français devrait s'élever à 8Mds€ (un quart).

3) Le Drian parle de "milliers d'emplois créés en France"... mouais… L'Australie a bien l'intention d'occuper les 2.900 ouvriers de ses chantiers navals d'Adelaïde (eux aussi très touchés par le chômage) à la construction des sous-marins de techno française.

En lire plus dans le Huff Post

Vidéo Gag

Pour célébrer les 30 ans de la cata de Tchernobyl, L'Obs a exhumé le bulletin météo du 30 avril 1986 où Claude Sérillon et Brigitte Simonetta (la miss météo d'alors) nous assuraient que le nuage radioactif créé par l'incendie de la centrale ukrainienne s'arrêterait net à nos frontières. Vidéo gag.

Selon les travaux de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, les mesures de radioactivité post-Tchernobyl prises par le Service central de protection contre les rayonnements ionisants (organisme officiel) en France en 1986 ont été jusqu'à 1.000 fois sous-estimées !

Voir la vidéo sur L'Obs

description

Avons-nous les moyens d'éviter un Tchernobyl français ?

A cette question, Pierre-Franck Chevet, le patron de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) n'est pas sûr de pouvoir répondre "Oui". Interviewé par Le Monde sur le risque d'un nouveau Tchernobyl, il explique pourquoi il qualifie la situation de la sécurité nucléaire en France de "particulièrement préoccupante".

Selon l'ASN, entre les centrales EDF et les sites Areva (retraitement des déchets), c'est maintenant environ 150 installations, construites dans les 80s, sur lesquelles il faut mener "un très gros travail d'analyse" et des "investissements considérables".

Ok, ça on savait, alors pourquoi cette inquiétude ? "Ce qui est nouveau, ce sont les graves difficultés économiques, financières ou budgétaires des acteurs industriels du nucléaire." L'Etat est exsangue, Areva est en faillite… quant à la pièce maitresse du dispositif EDF, nous vous rappelions il y a qq semaines sa situation financière (ayant amené à la démission de son directeur financier) :

Dette : 66Mds€ ; Cash en banque : 4Mds€ (au mieux) ; Montants à financer afin de réaliser les travaux sur les centrales françaises : 100Mds€... Une situation qui, selon l'ASN, peut "conduire à repousser des investissements de sûreté". C'est dit gentiment.

Et sinon ? Amusez-vous en famille avec ce simulateur de cata (dont Tchernobyl) dans VOTRE ville (sur Slate)

description

Eurostar : it starts here

Si il nous fallait résumer le rêve européen, on évoquerait la trilogie suivante : rapprocher les ennemis d'hier, mobiliser le meilleur de chacun, faciliter la vie de tous. A ceux qui n'y croiraient pas, on parlerait de relier Paris à Londres, dans un train au design italien (Pininfarina) et la technologie allemande (Siemens), offrant dans toutes les classes la meilleure expérience de voyage (wifi, 2h15 de centre-ville à centre-ville). L'Europe existe and it starts here.

En 2016, Eurostar se réinvente

Plus sur Eurostar

La Q de la semaine

Notre copain Gaspard Koenig signe aujourd'hui dans Le Figaro une quasi déclaration d'amour à Macron intitulée : "38 ans c'est le bon âge pour gouverner !" Pourquoi pas, mais du coup, on s'est posé une question : Y'a-t-il un bon âge pour tout ? Et plus précisément, on voulait vous demander : Pensez-vous qu'il y ait un âge idéal pour le sexe ?

Résultats de la Q précédente : Le retour du soleil booste-t-il votre appétit sexuel ? + chaud : 64% ; Constant : 31% ; + froid : 5%

Participer à notre grande enquête nationale

description