Si vous avez passé la journée à attendre le keynote

Le procureur François Molins et son homologue belge tiennent une conf de presse commune : "Il y a d'autres individus qui doivent encore être retrouvés (...) Nous sommes encore loin d'avoir terminé le puzzle." – Démission surprise du ministre du Travail UK (opposé à la pol. d'austérité du gouvernement). Le Daily Telegraph parle de la "pire crise pour le parti conservateur depuis des décennies" – Keynote d'Apple ce soir. On attend le lancement d'un iPhone d'entrée de gamme (le SE).

Pour la première fois depuis 2007, Apple va annoncer une baisse des ventes de l’ensemble de ses produits hardware.

Lire l'article d'Alain Lévy sur la situation d'Apple (dans Les Echos)

Ces courbes qui font si mal

On a beau le savoir, en avoir la preuve comme ça sous les yeux, franchement, ça fait quand même quelque chose. Aujourd'hui, notre copain Jean-Marc Vittori des Echos a twitté ce chart sur les progressions des taux de chômage dans les pays de la Zone Euro depuis 2006. Un seul pays, oui UN SEUL, n'a pas inversé sa courbe (dans le sens du recul du chômage). On a beau le savoir (bis), franchement, ces courbes font mal.

Les Echos publient aujourd'hui un sondage selon lequel 87% des Français jugent mauvaise la politique éco suivie par le gouvernement. Vox populi, vox… 

Lire le sondage commenté par Myriam El Khomri (qui ne manque pas de courage).

En avril, dites oui à tout le monde !

Loin de nous l'idée que votre boite/DRH ou vous-même puissiez juger un candidat selon d'autres critères que ses mérites, mais on vous prévient tout de même : en avril, Bercy va lancer une opération de "testing", c'est à dire envoyer à une même entreprise 2 CV identiques... au nom près. Un candidat ayant un nom à consonance française et l'autre un patronyme à consonance arabe. L'idée étant de mesurer les retours. En avril, embauchez tout le monde.

Selon Bercy, le test ne concernera qu'entre 20 et 50 entreprises de plus de 1.000 salariés. Le DRH du Front National (par exemple) devrait donc être tranquille. 

En lire plus dans le Huff Post

description

Trump : ah quand même…

The Economist Intelligence Unit (la division analyse & conseil de l'hebdo anglais) publie tous les mois son classement des risques principaux qui pèsent sur le monde. La livraison avril 2016 de leur Global Risk Assessment qui vient de sortir nous a particulièrement intéressés.

On vous la fait courte : si la menace n°1 identifiée par The Economist reste un ralentissement non maîtrisé de l'économie chinoise… la victoire de Donald Trump à la présidentielle US fait désormais son apparition au rang 6 des cauchemars mondiaux.

En matière de potentiel de dévastation planétaire et de risque d'occurrence (les deux critères retenus par ses analystes), The Economist place donc l'arrivée du (probable) candidat Républicain à la Maison Blanche au-dessous d'un éclatement de l'Europe post-Brexit mais au-dessus d'une déstabilisation de l'économie mondiale sous l'effet de la montée de la menace djihadiste. Ah quand même...

Les deux critères (probabilité/impact) permettent d'attribuer une note à la menace, de 1 (faible) à 25 (maximum). Le "hard landing" Chinois est estimé à 20, l'élection de Trump à 12. Pour l'instant.

Voir l'analyse de The Economist

description

#Uberfacts

En moyenne, les voitures individuelles à Paris sont inutilisées 96% du temps alors qu’elles monopolisent 15% de l’espace public en surface de parking. Uber ce n'est pas seulement une voiture en moins de 3 minutes : depuis 2013, l'application a également permis de retirer 22.000 véhicules de la circulation dans le Grand Paris*, quant à la solution de transport partagé uberPOOL elle a permis d'économiser 32 tonnes de CO2 depuis début 2015**. Et si la satisfaction individuelle était aussi porteuse d'un bénéfice collectif ?


*Source : Bureau de recherche 6-T 2015  **Source : Données Uber 

Ce mois-ci, chaque semaine, Uber présente les faits dans TTSO.

L'abécédaire de Sophie : M comme Mots

Il existe près de 3000 mots dans la langue française pour parler de sexe. Le fait d’exciter son partenaire ou soi-même par des mots crus se nomme la coprolalie. Pendant l’amour, certaines personnes décuplent leur plaisir lorsqu’elles l’accompagnent de mots, qui, quelques fois, les aident aussi à se désinhiber.

Tous les lundis, dans TTSO, Sophie Bramly, co-auteure avec le Pr François Olivennes de Tout ce que les femmes ont toujours voulu savoir sur le sexe, explore une lettre de l'alphabet.

Le dico du Prof Olivennes et de Sophie B

description