Si vous avez passé la journée à attendre notre coup de fil (ou celui de l'Elysée)

Remplacement de Fabius : Royal tient la corde, mais gros front TSS (Tout Sauf Ségo) rassemblant les hiérarques du Quai, Fabius lui-même et des "Hollandais" historiques – Le Conseil d'Etat juge qu'"aucune sélection ne peut être mise en place" pour l'entrée à l'université (en master 1 & master 2) – Le projet de réforme constit adopté à l’Assemblée (317 pour, 199 contre, 51 abstentions).

Tirage au sort "Dînons chez Taillevent avec M&Mme TTSO"… Merci 1000x de votre participation (et de vos mails tellement sympas). On aurait vraiment aimé tous vous emmener… mais la gagnante est Michèle F. (Congrats Michèle !)

La Cour des comptes a des doutes. Sans blagues ?!

Dans son rapport annuel publié aujourd'hui, la Cour des comptes émet quelques doutes sur la capacité de la France à tenir ses objectifs de réduction du déficit budgétaire. La raison ? "Une prévision de croissance des recettes qui pourrait être surévaluée." Vraiment ? On a voulu vérifier. Depuis le début de la crise (2008), en moyenne, en fin d'année, le déficit budgétaire s'est révélé 30% supérieur que ce qu'avait prévu Bercy.

Quant à la croissance, elle a été 4,3x moins élevée que ce qu'avaient anticipé ces irréductibles optimistes de l'Inspection des Finances (0,3% effectif vs 1,3% prévu). Sacrés blagueurs à Bercy !

En lire plus dans Le Monde

Bonne nouvelle (pour vous) : ça se confirme

Comme en écho à notre article du 04/02 sur les bons chiffres du secteur de la chasse de têtes, l'APEC annonce que 2016 sera une très grande année pour l'emploi des cadres : entre 182.000 et 200.000 recrutements de cette catégorie sont attendus. C'est +10% vs 2015, ce qui est déjà beau, mais surtout c'est proche "des niveaux d'avant crise". Après 8 ans d'attente, franchement, ça fait du bien à entendre.

Egalement bon : les créations nettes d'emploi de cadres (qui ont dépassé la barre des 20.000 en 2015) devraient doubler en 2016 (source : Apec).

En lire plus dans Challenges

description

Où dine-t-on ce soir ?

3e de nos visiteurs du mercredi, Thierry Richard, rédacteur en chef du magazine de lifestyle masculin Les Grands Ducs, nous livre tous les mois une de ses adresses parisiennes favorites.

Ne vous fiez pas à ce nom qui claque comme la promesse d'une cantine bio peuplée de jolies filles filiformes. Le Biotiful, sis rue Biot, tire plutôt vers le néo-bistrot des Batignolles et visiblement son patron a le sens du jeu de mot.

Il a aussi le sens du décor un peu foutraque, naviguant quelque part entre le bar à vins et ses bouteilles en étalage et le refuge hippie-chic et ses fauteuils de tissu multicolores.

Côté comestibles, on n'échappe pas ici à la mode du chef japonais mais celui-ci (un ancien du Sergent Recruteur) sait s'y prendre pour twister les plats de bistrot, acoquinant le maquereau avec une vinaigrette à la praline ou planquant sous le boudin noir de Parra quelques larmes de chou rouge.

Carte ultra courte au déjeuner (toujours gage de fraîcheur) et plaisir rare d'une sélection finaude de vins étrangers achèvent le tableau jovial d'une belle adresse de quartier.

Biotiful - 18, rue Biot 75017 Paris - 09 80 87 32 75 - Fermé le dimanche et le lundi - Menus déjeuner à 23€ et 27€ et diner à 32€ et 38€.

Les Grands Ducs

description

On a trouvé ça super !

Cet article de L'Obs sur OMGYes nous a hyper intéressés. De quoi s'agit-il ? Du projet de 2 ex-étudiants de Berkeley (elle lesbienne, lui hétéro) sur l'orgasme féminin et les techniques pour l'atteindre. Ils ont interrogé plus de 2.000 femmes (de 18 à 95 ans) sur ce qui marchait pour elles et ont réalisé un site qui nous a semblé à la fois intelligent, pédagogique et -- tout en étant (très très) explicite -- dénué de toute vulgarité. En un mot : on a trouvé ça super !

Le site est payant (et en promo pour la Saint-Valentin à 29$) : on s'est abonnés, et comme c'est de la recherche, on a fait une note de frais ! #bosserchezTTSOasesavantages

Voir le site OMGYes (la partie publique et la vidéo de présentation sont totally SFW)