Si vous avez passé la journée à lire Houellebecq

Cazeneuve fait interdire la manifestation du mouvement anti-migrants Pegida prévue à Calais ce week-end – Marissa Mayer prend acte de l'échec de sa stratégie de relance de Yahoo!, annonce une restructuration de 4,5Mds$ et la vente de la participation dans le portail chinois Alibaba (qui, à elle seule, représente quasiment toute la valeur de Yahoo!) – Iowa : Trump accuse Cruz de fraude et demande l'annulation des résultats.

Selon une étude de France Stratégie, l’abandon de Schengen aurait des conséquences sur le travail frontalier, le tourisme et le transport de marchandises, chiffrées à plus de 10Mds€/an pour la France.

"Brexit" : ça promet

Alors que Cameron présente l'accord négocié avec l'UE comme un "paquet de mesures puissant et vigoureux", la presse UK se déchaîne contre le deal. Bien sûr, c'était assez attendu de la part des tabloïds traditionnellement anti-Europe, mais c'est beaucoup plus inquiétant (et unexpected) de la part de la presse "sérieuse", également très critique. Le Times parle d'un accord laissant le UK "à la merci des députés européens"...

… selon le Guardian, Cameron a "placé toute son énergie" dans des "marchandages sur des broutilles", tandis que le Telegraph souligne les reculs de Cameron et pointe qu'avec cet accord "l’histoire n’est en aucun cas terminée". Ça promet.  

En lire plus dans Le Monde

Taubira va nous manquer

Pensez ce que vous voulez de l'ex-Garde des Sceaux, mais en matière de style, elle est quand même très au-dessus du niveau moyen du personnel politique. Le Canard Enchaîné du jour nous en donne une nouvelle preuve en relatant ce commentaire de l'éruptive Christiane à propos de Hollande : "il s'est cru machiavélique en proposant la déchéance de nationalité (...) il s'est pris pour Mitterrand, mais il lui manque un étage". Oui, elle va nous manquer.

Sinon, dans le Canard, on a aussi lu cette gentillesse de Bruno Le Maire à propos du livre de Sarko : "On me dit qu'il se vend bien. Surtout au Qatar." Pas mal… mais quand même moins bien que du Christiane.

Voir la une du Canard Enchaîné et s'y abonner (nous on n'en rate jamais un)

description

Management : la méthode Google

Les Echos publient aujourd'hui une très intéressante interview du DRH France de Google (David Yana). Voilà ce qu'on a retenu.

Les Googlers sont organisés en "une multitude de petites équipes pilotées par un manager en mode projet". Et selon Google, qui dit avoir pas mal réfléchi à la question, une équipe ne doit pas dépasser 7 personnes.

Pourquoi 7 ? Car 1) toutes les semaines, chaque manager a un entretien individuel avec chaque membre de l'équipe où on "fait le point sur le projet, son travail ou tout autre sujet que le salarié veut aborder", et…

2) chez Google, chaque décision prise est le résultat d'un consensus de l'équipe. Dans le cas 1 comme dans le 2, au-delà de 7 team members, les choses deviennent ingérables.

On sait pas ce qu'il en est pour vous, mais chez TTSO, on s'est dit que sur le côté équipe courte on était assez Google like Sur le côté démocratie participative, on s'est moins retrouvés…

Google reçoit 3M de candidatures/an pour 7.000 embauches (taux de succès d'une candidature : 0,23%), Goldman Sachs : 270.000 pour 8.300 embauches (taux de succès : 3%). Soyez banquier, c'est moins dur.

En lire plus dans Les Echos

description

Du côté de chez BARNES

Le pied-à-terre parisien idéal se situe dans un quartier à la fois central, élégant et calme, comme celui de l'avenue de Breteuil. Sur un petit peu moins que 60m2, il accueille 2 chambres, chacune avec leur salle d'eau, il s'ouvre sur une petite terrasse et bénéficie de la lumière d'un 5e étage et, bien entendu, il est entièrement et parfaitement rénové. Le pied-à-terre parisien idéal est chez BARNES.

BARNES. International Luxury Real Estate

Voir le bien sur le site de BARNES