Si vous avez passé la journée quai Conti

Un homme arrêté dans un hôtel de Disneyland Paris après avoir été surpris en possession d'une valise contenant 2 pistolets automatiques, une boîte de cartouches et un Coran – A Paris, l'Iran signe un accord pour l'acquisition de 118 Airbus (25Mds$) – Les députés votent en commission la nouvelle formule (= sans référence aux binationaux) proposée par le gouvernement sur la déchéance de nationalité.

La meilleure nouvelle de la journée : la production de DeLorean va reprendre (avec les pièces d'origine, mais un nouveau moteur de 300 à 400 chevaux - 300 véhicules devraient être produits en 2017).

OMS : "L'extension du virus Zika est explosive"

L'OMS vient de convoquer une réunion d'urgence pour essayer d'endiguer la progression de ce virus incurable, suspecté d'avoir causé des milliers de malformations de nouveaux-nés (microcéphalie) en Amérique latine. Ce qui inquiète (encore plus) : le virus est transmis par les moustiques dont la population explose avec l'hiver doux (effet El Niño) et un des pays les plus touchés est le Brésil, qui va accueillir les JO en juin. "Un vrai potentiel de pandémie" selon l'OMS.

Symptômes Zika : type grippal, non mortels et non développés par 80% des personnes infectées. Microcéphalie : les bébés naissent avec un périmètre crânien inférieur à 33 cm et un retard mental irréversible, s’ils parviennent à survivre.

En lire plus dans Le Monde

Finkielkraut nous émeut

Pensez-en ce que vous voulez, nous aimons Finkielkraut depuis que nous avons lu La défaite de la pensée (paru en 1987). Nous nous sommes réjouis de son entrée à l'Académie française et, lorsque cet après-midi, dans son discours, il a prononcé ces mots : "Jeune, être français ne représentait rien. J'étais spontanément cosmopolite. J'ai aimé la France en découvrant qu'elle est mortelle", il nous a beaucoup émus.

Gravé sur l'épée d'académicien de Finkielkraut : une vache normande, un Aleph (première lettre de l'alphabet hébraïque) et cette phrase de Charles Péguy : "La République, une et indivisible, est notre royaume de France." Tout ça aussi, ça nous émeut.

Lire dans le Huff Post la réponse intéressante de Pierre Nora au discours de AF

description

Urvoas : l'inquiétude de Montesquieu

Nous vous en parlions hier, l'arrivée d'Urvoas au ministère de la Justice est celle d'un spécialiste des questions de sécurité chez les magistrats, ce qui, en ces temps d'état d'urgence, n'est évidemment pas un casting/signal neutre. Pour en juger, la lecture du Time To Philo de cette semaine consacré à la séparation des pouvoirs peut s'avérer utile. Petit résumé/maxi teasing.

C'est Montesquieu qui, dans De l'esprit des Lois (1748), va poser le principe fondamental de séparation des pouvoirs. Son raisonnement : "Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser." En divisant le pouvoir en facultés 1) de faire les lois (législatif) 2) de les exécuter (exécutif) 3) de les juger (judiciaire), on évite la tentation naturelle à la dictature.

Mais cette division n'est rien sans une organisation des pouvoirs qui fasse que chacun contrôle ("empêche" dit Montesquieu) l'autre. Ce qui d'ailleurs est exprimé dans notre Déclaration des Droits de l'Homme par la phrase "Toute société dans laquelle la séparation des pouvoirs n'est pas déterminée, n'a point de constitution" (art. 16). A cet égard, accueillir à la Justice un homme qui voulait fusionner ce ministère avec celui de l'Intérieur a de quoi inquiéter Montesquieu !

Time To Philo, c'est la newsletter qui, toutes les semaines, passe l'actu sous la loupe des philosophes. En moins de 500 mots. Compréhensibles.

S'abonner à Time To Philo (c'est gratuit)

Partir loin

L'hiver s'est enfui et s'est réfugié au Canada. Poursuivez-le, avec Marco Vasco en trappeur avisé. Des chutes du Niagara aux rues étriquées du vieux Montréal, en passant par les vastes étendues immaculées du Grand Nord : la chasse au bonheur est ouverte. A vous de choisir entre skis ou chiens de traîneaux, hôtel de glace (!!) ou cabane au bord d'un lac. Libre à vous d'y emmener Line Renaud. Ou pas.

Tous les jeudis, Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes.

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit (on vous avait prévenus)

"Mes reins frissonnèrent à l’odeur de colle à perruque et d’autobronzant qui envahissait mes cavités nasales. Je mourrais d’envie de me retourner et de découvrir le Dieu doré qui se cachait derrière ces fragrances… mais je ne pouvais pas bouger. J’étais pétrifié (…) Ses fesses tremblaient comme une irrésistible pile de pancakes. Jamais je n’avais eu aussi envie de pancakes." Elijah Daniel - Trump Temptation : The Billionaire and the Bellboy (2016) / Traduction : TTSO Translate

Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique.

Se procurer l'œuvre (sur Amazon)