Si vous avez passé la journée à en faire

La justice UK désigne nommément Poutine comme le "probable" commanditaire de l’empoisonnement, à Londres en 2006, de l’opposant Alexander Litvinenko – Citant des "risques baissiers encore accrus" sur la croissance en Zone Euro, Draghi se dit prêt à "revoir (= accentuer) sa politique monétaire" – Affaire de la "chemise arrachée" / Air France : refus de l'inspection du travail de valider le licenciement du délégué du personnel (CGT) accusé de violence sur 2 vigiles et le DRH.

Donc, aujourd'hui (jeudi 21/01), c'est la journée internationale des câlins. Si vous avez raté la journée mondiale sans pantalon (il y a une semaine, le 13/01), voilà qui vous donnera peut-être l'occasion de vous rattraper.

Etat d'urgence : jugeons sur pièces

Hollande veut le prolonger, la Ligue de Défense des Droits de l'Homme ou les Syndicats des avocats de France (entre autres) veulent que ça cesse. Qu'en penser ? Regardons le bilan à date : 3.099 perquis', 500 armes découvertes, 382 assignations à résidence (chiffres Min. Int.). Bien, a priori. Mais quid des infractions ? En tout, 464 avaient été constatées début janvier... mais seules 25 (5,4% !) étaient en lien avec le terrorisme. Moins bien. 

Aux US, en 2013, sur 11.129 demandes de perquisition au titre du Patriot Act, seules 51 (0,4%) visaient des suspects de terrorisme (le reste : affaires de drogue, évasion fiscale, fraude...)

En lire plus dans L'Express

Jérôme Kerviel pourra-t-il racheter ses fautes ?

Hier, les magistrats ont décidé de remettre le nouveau procès Kerviel à fin mars, arguant d'un "cumul des incertitudes". Afin d'éclairer leur jugement, TTSO leur conseille respectueusement de lire le Time To Philo paru aujourd'hui. Nietzche, Saint Augustin et le grand juriste des Lumières Cesare Beccaria y proposent alternativement la souffrance, l'auréole ou le bracelet électronique pour le trader déchu. Mieux qu'une plaidoirie de Me Koubbi.

Time To Philo, c'est la newsletter qui, toutes les semaines, passe l'actu sous la loupe des philosophes. En moins de 500 mots. Compréhensibles.

S'abonner à (et lire) Time To Philo

description

Le baril à 30$ va-t-il faire exploser l'économie mondiale ?

Très intéressant article de Benjamin Masse-Stamberger dans Le Figaro. Sa thèse : le pétrole de schiste est le prochain subprime. Et le détonateur est la chute du cours du baril. On vous résume.

Ces dernières années, les investisseurs US ont massivement prêté aux boites exploitant la nouvelle manne américaine, le pétrole de schiste, au point que la dette du secteur a quadruplé.

Cette dette a été saucissonnée, manipulée, et on l'a transformée en produits complexes et échangeables (ce qu'on appelle une opération de "titrisation") que tous les investisseurs ont achetés. Exactement comme on l'avait fait avec les prêts immobiliers en les transformant en subprimes.

Le problème ? Le baril est à 28$ et personne ne prévoit qu'il remonte, or au-dessous de 80$ les gisements de schiste US ne sont plus rentables, et si la situation perdure, ils ne peuvent plus rembourser leurs dettes, ils font faillite… entraînant potentiellement leurs banques. Ça vous rappelle quelque chose ? 

Un dernier détail : le montant des subprimes avant l'explosion, c'était 1.300Mds$. Le montant des prêts accordés au secteur des pétroles de schiste US = 1.600Mds$. There will be blood.

En lire plus dans Le Figaro

Partir loin

En Afrique du Sud, Marco Vasco vous convie non pas à un safari... mais à 14 ! Les hippopotames du fleuve Limpopo et les pingouins du Cap, les girafes de Madikwele et le fameux "big five" (lions, léopards, buffles, éléphants, rhinocéros noirs) du parc Kruger, en famille ou en couple, par la côte ou par la route des vins, sur terre ou dans les airs : choisissez le Out of Africa qui vous ressemble.

Tous les jeudis, Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes.

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit

Comme il se retirait, chose secrète et sensible, et abandonnait son corps, elle poussa un cri inconscient, un cri de pure perte, et elle essaya de le remettre. Ç'avait été si parfait ! Elle en avait eu tant de joie ! Et maintenant seulement, elle comprenait la petitesse du pénis, sa délicatesse, sa réticence de bourgeon ; et un petit cri d'émerveillement et de douleur lui échappa encore ; le cri du cœur de femme émerveillée par la délicate fragilité de ce qui avait été la puissance. "Que c'est beau! gémit-elle. Que c'est bon." DH. Lawrence - L'Amant de lady Chatterley (1932)

Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'anthologie historique des lectures érotiques (J.J. Pauvert)