Si vous avez passé la journée au Nakatomi Plaza

L'État islamique revendique les attaques de Jakarta (7 morts dont les 5 assaillants) – Renault dévisse en bourse après la révélation de perquisitions chez le constructeur dans le cadre d'une enquête sur les logiciels truqués (à la VW) – Hollande (vœux aux armées) : "J'ai demandé (au ministre de la Défense) que le nombre de réservistes passe à 40.000, contre 28.000 aujourd'hui." Objectif : 1000 réservistes "en permanence, pour la protection de nos concitoyens". 

Les perquisitions chez Renault n'auraient pas révélé l'usage de logiciels truqueurs, mais des dépassements de normes en matière de C02 et d'oxyde d'azote.

Sapin est content de lui (Macron, on ne sait pas)

Ce matin, Sapin annonce qu'en 2015 le déficit public a été "réduit" à 70Mds€ soit 4Mds de mieux que prévu (et 15Mds€ de mieux vs 2014). Relevant que 70 Mds c'est le niveau de 2008 (avant la crise), il ajoute : "de ce point de vue-là, nous sortons de la crise". Mission accomplie, donc (!!). Moins bonne journée (sans doute) pour Macron qui a fait monter la part de l'Etat de 15 à 20% du capital de Renault il y a quelques semaines... 

… or, avec le dévissage de Renault aujourd'hui (-9%), le portefeuille boursier de l'Etat a perdu environ 400M€ dont 100 sont directement imputables à la montée au capital décidée par Macron. Nice.

En lire plus (sur le budget) dans Challenges

Die Hard (Piège de cristal) comme vous ne l'avez jamais vu !

On apprend aujourd'hui la mort d'Alan Rickman (69 ans/Cancer. Triste parallélisme des formes avec Bowie). Si vous êtes né/e aux alentours de 1985 (ou après) : il fut pour vous le Pr Rogue dans Harry Potter. Génération fin des 70's ? Il fut Hans Gruber dans Piège de Cristal, un dimanche soir à la télé en VF. Vous êtes le haut management de TTSO ? Il fut Hans Gruber... mais au cinéma, en 1988 et en VO... et vous l'aviez A-DO-RÉ. 

En hommage à Alan Rickman : la version comédie musicale de Die Hard en 3m12sec chantée avec la voix d'Hans Gruber (en anglais). MUST SEE COMPLET.

Click (si vous n'aimez pas on vous rembourse votre abonnement à TTSO)

description

L'EI déçoit

Il y a quelques mois, sous le titre "L'EI n'est pas un paradis fiscal", nous vous alertions sur le fait que les impôts jouaient un rôle de plus en plus important dans les recettes de l'EI. Nous relations alors l'exemple de la province de Mossoul, où Daech ponctionne 50% du salaire des 60.000 fonctionnaires... ce qui nous paraissait assez prometteur du point de vue de la popularité des djihadistes auprès des populations locales.

Divine surprise, notre intuition semble se confirmer ! Cette semaine, les députés français ont entendu "des spécialistes reconnus du monde arabe" pour faire le point sur les moyens (économiques) de Daech. Et guess what, en matière de gestion locale, l'EI semble perdre la bataille.

Même auprès des sunnites, que l'EI prétendait libérer, "la promesse locale d'une restitution des services de base, de mise en place d'une justice sociale, n'a pas été tenue. Loin du califat idéal, les populations ont plutôt assisté à la mise en place d'un nouveau système mafieux. Elles sont déçues*". Ça (aussi), ça nous semble assez prometteur.

*Myriam Benraad (Fondation pour la recherche stratégique, auditionnée par l'AN cette semaine)

Selon les US, 2.500 djihadistes ont été tués par la coalition au seul mois de décembre (soit environ 10% de la totalité de l'armée de Daech) et, par rapport à août 2014, l'EI aurait perdu 40% du territoire conquis en Irak et 10% en Syrie.  

En lire plus dans 20 Minutes

Partir loin

Du Brésil, vous connaissez évidemment le Corcovado, la plage d'Ipanema et le mythique fleuve Amazone... Marco Vasco brûle de vous faire découvrir tout le reste, à travers douze circuits, qui vous mèneront des chutes de Foz do Iguaçu aux villages colorés du Nordeste, après un crochet par le delta du Parnaiba pour une séance de pêche aux piranhas... Tudo bem !

Tous les jeudis, Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit

"Dès qu'elle revint de ce court évanouissement, Suzanne eut le sentiment atroce que sa chatte adorée vivait et palpitait en dehors de sa volonté. Dolente, les yeux clos, il lui semblait subir quelque cauchemar ignoble et voluptueux qui, jamais encore, n'avait troublé son âme chaste. Dans l'appréhension d'un plaisir nouveau et détestable, Suzanne ouvrit lentement les yeux." J.H - La Vie d'une sainte (1953)


Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'anthologie historique des lectures érotiques (J.J. Pauvert)