Si vous avez passé la journée sur le Léman

Air France : selon Le Canard Enchaîné de demain, la direction prévoirait 5 000 nouvelles suppressions d'emploi après 2017 ­­­­− Afghanistan : l'armée américaine reconnaît avoir bombardé l'hôpital de Kunduz par erreur − Cazeneuve annonce avoir demandé la déchéance de nationalité française pour 5 personnes condamnées pour terrorisme.

Selon un rapport remis aujourd'hui au Parlement, 46 896 contribuables français sont partis s'installer à l'étranger en 2013 vs 34 524 en 2012, +36%

Ben m… alors

Citant les bons chiffres du PMI, hier, nous vous invitions à y croire (avec nous). Et ne voilà-t-il pas qu'aujourd'hui le FMI douche nos espoirs en révisant ses prévisions de croissance 2015 à 3,1% vs 3,3% encore attendus en juillet. Certes, c'est surtout la faute des pays émergents, mais il s'agit tout de même du plus mauvais chiffre annuel depuis 2009, "qui avait enregistré la pire récession de l'après-guerre" (Le Figaro). Ben m... alors.

Une bonne nouvelle tout de même : les pays de l'OCDE devraient connaître une croissance de 2% l'année prochaine, meilleure performance depuis 2010 (la France devrait elle croître à 1,2%, prédiction inchangée).

En lire plus dans Le Figaro

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) suspend le "Safe Harbor" (et c'est important)

Car le "Safe Harbor" est l'accord qui, depuis 16 ans, régit le transfert de données personnelles des internautes européens vers les US (= qui permet à Facebook US, par exemple, d'exploiter votre profil). L'idée étant que les US offrent autant de garanties (= "safe harbor") qu'un pays européen en matière de protection des données privées. Saisie (à la suite des révélations sur la coopération des géants du net avec la NSA), la CJUE dit :

la Commission (à l'origine de l'accord) ne s'est pas assurée d'un niveau de "protection adéquate" de la part des US, donc les données des internautes européens restent dans leurs pays d'origine sous contrôle des autorités locales (type CNIL). Big deal.

En lire plus dans Le Monde

description

Faites les malins avec le Nobel de physique

Takaaki Kajita et Arthur B. McDonald ont donc reçu cet après-midi le prix Nobel de physique et, s'ils étaient absents de la liste des favoris, leur découverte sur les neutrinos est effectivement huge. Jouez les experts.

Les neutrinos, c'est quoi ? La particule élémentaire la plus mystérieuse et la moins observable de la matière. Elle voyage à toute vitesse, traverse tout (la terre, la matière, nous) et change de forme. Un vrai fantôme.

Pourtant, Kajita et McDonald ont réussi à mettre en évidence que ces neutrinos ont une masse… et ça, c'est HUGE. Pourquoi ? Parce que montrer que les neutrinos ont une masse remet en cause le "Modèle Standard", c'est à dire rien de moins que la théorie qui décrit comment les particules élémentaires interagissent pour constituer la matière. Voilà, vous en savez autant que nous, ce qui devrait suffire à éblouir un/e voisin/e de table (non normalien/ne-sciences) d'un niveau de crédulité moyen.

Bonus : aucune expérimentation scientifique n'était parvenue (jusqu'à présent) à remettre en cause le "Modèle Standard" qui fut même renforcé par la découverte récente du Boson de Higgs.

Lire un bon article (compréhensible) de L'Express sur ce Nobel

description

Café de valeurs

En 2013, Nespresso a lancé son projet d'agroforesterie. L'ambition : planter des millions d'arbres d'ici 2020 afin de permettre aux cultivateurs de café de répondre - à leur niveau - aux ravages de la déforestation et aux défis du changement climatique, tout en diversifiant leurs sources de revenus et en créant les meilleures conditions pour la culture du café. Parce que produire du café pour la planète implique aussi de participer activement à la préservation de la planète.

Les millions d'arbres plantés auront (aussi) pour conséquence de faire de Nespresso une société 100% carbone neutre à l'horizon 2020

Voir les projets pilotes au Guatemala et en Colombie

description