Si vous avez passé la journée dans la mêlée

COP21 : l'UE s'accorde sur une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030 – EI : des combattants sont formés en Syrie pour frapper l'Europe, assure Le Drian, qui annonce que la France attaquera ces centres de formation – Dans un rapport dévoilé aujourd'hui, l'OCDE affirme que la loi Macron créerait 0,3% de croissance supplémentaire d'ici cinq ans et 0,4% d'ici 10 ans. 

L'UE a reçu 213.200 demandes d'asile d'avril à juin 2015, soit +85% par rapport à la même période 2014 (Eurostat)

On arrête de respirer ?

Alors que de son côté l'UE s'attaque au réchauffement climatique (voir plus haut), une équipe de chercheurs internationaux publie, dans le journal Nature, des chiffres alarmants sur la pollution atmosphérique : selon leurs estimations, l’air que nous respirons tue prématurément chaque année 3,3M de personnes dans le monde (dont 1,4M en Chine), principalement des suites de crises cardiaques (75% des décès). Un chiffre qui devrait doubler d'ici 2050 si rien n'est fait.

On pourrait fuir à la campagne... mais, après l'énergie, les émissions agricoles (notamment ammoniac et déchets animaux) représentent la 2e cause de décès liés à la pollution de l'air (664.100/an) et elles ne sont pour l'instant pas du tout régulées

En lire plus dans Slate

Le Fiorentino de la semaine : Je suis vieux

"C'est ce qu'on m'a dit hier. La raison ? Je me pose des questions sur la valorisation des entreprises numériques. Il paraît que c'est une réaction de vieux (traduisez vieux con) qui n'a pas compris que nous vivons une révolution et que les leaders de cette révolution n'ont pas de prix. J'accepte cette critique. Elle est justifiée. Et je félicite tous ces entrepreneurs pour lesquels j'ai une grande admiration. Mais j'ai malheureusement, du fait de mon grand âge, vécu d'autres périodes où l'on m'a expliqué que quand on parlait nouvelle économie, il ne fallait pas parler valorisation."

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino)

Abonnez-vous à Monfinancier.com

description

La To Do du week-end

Le programme ? On reste à la maison !

D'abord, parce que ce week-end il n'y en a que pour les Journées du Patrimoine. Libre à vous, bien entendu, d'aller visiter l'Elysée, l'hôtel particulier de l'Ordre des Pharmaciens ou l'INA (c'est dans le 94, allez-y en taxi !)... mais nous, le côté "une fois par an on laisse entrer le bon peuple sous les ors que ses impôts payent"... on doit bien admettre, on a un peu de mal. Nous resterons donc at home.

Nous resterons d'autant plus à la maison que nous y attend un livre qui nous enchante depuis plusieurs jours et que nous terminerons ce week-end. En prenant bien notre temps.

Le livre ? La Septième Fonction du Langage de Laurent Binet (Grasset). Ne vous laissez impressioner ni par le titre, ni par le fait qu'on y parle de Roland Barthes, du structuralisme ou qu'on y croise Michel Foucault (entre autres, dans les toilettes d'un avion, en galante compagnie). Ce livre est FOR-MI-DA-BLE.

Ok, Binet est agrégé de Lettres, mais c'est surtout un auteur qui raconte des histoires passionnantes. Son premier roman, il y a 5 ans (HHhH, sur l'assassinat d'Heydrich), nous avait déjà emballés. Celui-ci, une sorte de Da Vinci Code (cette référence à un nanar absolu nous fait honte, mais il s'agit bien d'un thriller sur fond de société secrète) dans le microcosme intello-politique des 80's, est une réussite encore plus réjouissante.

Outre un couple d'enquêteurs aussi improbable que génial, on y côtoie BHL jeune et déjà ridicule, Sollers nous y fait pleurer de rire (c'est dire), on y déjeune avec Mitterrand (pas nécessairement une partie de plaisir) et, à l'Elysée, on se retrouve régulièrement dans le bureau de Giscard entre le Président fébrile, d'Ornano et Ponia (dévalisant le mini bar)... Le tout, le souffle court, pris par le suspense. Il nous reste 200 pages (sur 498), et nous allons passer un excellent week-end.

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Que, comme nous, vous soyez Churchillens de stricte obédience ("No sport") ou pas, il est impossible que vous échappiez à une conversation rugby dans les prochains jours. Le visionnage d'un match est même une possibilité distincte. Dans cette éventualité, la révision de quelques règles de base de ce sport parfois abscons peut s'avérer nécessaire. Et même agréablement récréative. Enjoy ;-) 

Envoyez-nous vos suggestions de vidéos. Si on aime, on les passe et on vous invite à prendre un verre de blanc dans notre bar favori. editeur@timetosignoff.fr

Enjoy ;-)

La bande son du week-end : Richard Hawley - Hollow Meadows

Si à l'écoute de The World Looks Down, le second morceau de cet album, vous n'êtes pas captivé par la voix de crooner (et pourtant si claire) de cet Anglais, ce disque – révélation de la rentrée – n'est pas pour vous. Loin de nous l'idée de vous juger... mais il nous sera bien difficile, en amis éternels que nous sommes, de ne pas vous plaindre avec sincérité. Ecoutez-le sur Deezer ici ou sur Spotify là.

description