Si vous avez passé la journée à écouter France Inter

Crash A320 : les enquêteurs sont parvenus à extraire des données "utilisables" de la boîte noire, mais affirment n'avoir pour l'instant pas "la moindre explication" – Nigeria : Boko Haram kidnappe 400 femmes et enfants – Radio France : le CSA renouvelle sa confiance à Mathieu Gallet mais lui demande des solutions "pour faire face aux déséquilibres financiers". Fleur Pellerin est moins cool, exigeant "une parfaite exemplarité des dirigeants".

Hausse du chômage de 0,4% en février, soit +12.800 chômeurs de catégorie A (aucune activité). Décevant après les -19.100 de janvier

Grèce : fin de partie

La Grèce n'a plus un rond. Son espoir : 1) que l'Eurogroupe débloque une aide et 2) que ses banques nationales (qui financent ses besoins de trésorerie) continuent à être alimentées en cash par la BCE. Sur 1) : l'Eurogroupe annonce aujourd'hui que la Grèce doit lui présenter des réformes (et pas exactement celles qu'envisageait Syriza) d'ici lundi, sinon pas un rond. Sur 2) : la BCE demande aux banques grecques de cesser de financer l'Etat. Comme ça, c'est clair.

L'Eurogroupe (collectif des ministres des Finances de la Zone Euro) pourrait débloquer entre 1,2 et 4,9Md€ d'aide… Ce qui, au max (4,9Md€), permettrait à la Grèce de tenir jusqu'en juillet

Sur la Grèce et l'Europe, la très bonne analyse de Romaric Godin (La Tribune)

Qui règne à la Maison Blanche ?

Quelle question ! Le même que partout ailleurs : Google. Le Wall Street Journal consacre un article fascinant au noyautage de l'administration Obama par Google. 2 faits : 1) Google dépense plus qu'aucune boite US en lobbying (30% de plus qu'Exxon et plus de 2x le budget de Wal-Mart). 2) Depuis l'accession au pouvoir d'Obama, il y a eu en moyenne une réunion par semaine à la Maison Blanche avec des cadres de Google. Une par semaine ! Comme le Conseil des ministres.

Durant la campage de 2012, les employés de Google furent la seconde source de donations de salariés au profit d'Obama, juste derrière celle des employés Microsoft

Lire l'article (assez dingue) dans le WSJ

description

La fiche philo de Gaspard Koenig : Le silence des organes

Dans une tribune publiée avant-hier par le New York Times, Angelina Jolie explique les raisons qui l’ont poussée à se faire retirer les ovaires : non pas soigner une maladie, mais prévenir les risques qu’elle se développe. C’est la tendance de la médecine prédictive, fondée sur une analyse génétique individuelle (via le séquençage de l’ADN).

Jusqu’à aujourd’hui, la santé, c’était "la vie dans le silence des organes". Cette formule du professeur Leriche, abondamment commentée par Georges Canguilhem (un philosophe des sciences) dans Le normal et le pathologique, donnait une définition subjective du "normal" : l’absence de symptôme, "l’inconscience où le sujet est de son corps". Une forme d’innocence organique.

Or, la médecine prédictive va abolir l’idée même de norme en nous rendant tous pathologiques, c’est-à-dire conscients des particularités de notre organisme : on se soignera en permanence pour n’être jamais malades. Le diagnostic, sur-mesure, ne portera plus sur les maladies, mais sur leurs probabilités d’apparaître. Aussi la santé deviendra-t-elle "la vie dans le bruit des analyses"… La fin de l’innocence ? 

1 fois par mois, notre copain Gaspard Koenig (normalien & agrégé de philo) nous écrit une fiche d'actualité philosophique

Le site de Génération Libre, la fondation de Gaspard Koenig

Pour nous faire pardonner

Exceptionnellement, il n'y aura pas de TTSO ce vendredi (on vous explique pourquoi demain)… C'est donc dès ce soir que vous aurez droit à votre petit réconfort vidéo hebdomadaire. Celui-ci, une réinterprétation 2014 des Nuits d'une demoiselle (Colette Renard, 1963) par la géniale et adorée Jeanne Cherhal, est franchement un joyau d'un éclat miraculeux. On espère qu'il suffira à nous faire pardonner. Enjoy ;-)

Les Nuits d'une Demoiselle 2.0