Si vous avez passé la journée à éviter les balles

Ukraine : l'armée ukrainienne dénonce une attaque rebelle "avec mortiers et chars" contre ses positions près du port de Marioupol / Les US envoient 100 engins blindés lourds dans les pays baltes pour "décourager" toute menace russe – Attentats Charlie : 4 personnes placées en garde à vue dont une gendarme anciennement affectée à des sites de la Défense – Marisol Touraine (ministre Santé) confirme la généralisation du tiers payant "à tous les Français" d'ici au 1er janvier 2017.

L'Arabie saoudite devient le premier importateur mondial d'armes, augmentant ses achats de 54% en 2014. Un dollar sur sept dépensé pour l'achat d'armes dans le monde l'est par l'Arabie saoudite

Niel plus fort que Tim Cook ?

Free annonce la tenue d'un "keynote" surprise demain (mardi) à 9h00. Motus sur l'objet… mais il se murmure que Niel pourrait y dévoiler le "petit truc sur le mobile" qu'il avait annoncé pour "la fin du Q1". Quel genre de "petit truc" ? La relance de la guerre des prix, avec la division par 2 du prix du forfait de base Free Mobile. 10€ vs 19,99 actuellement. Le but : "Mettre Bouygues Telecom à genoux." Free va voler les unes à Apple.

Cité par La Tribune, cette "discussion téléphonique animée avec le dirigeant d'un concurrent" où Niel s'est exclamé : "Je vais tout péter, tout mettre à 10 euros"

En lire plus dans La Tribune

Time To Sell Off ?

Touchant les 5.000 points (son niveau pré-subprimes en 2008), la Bourse a clairement décidé que la crise était derrière nous. Sur 3 ans, sa hausse est de 50% et... elle s'accélère : +16% depuis janvier. Bulle (et krach à venir) ? Les boites du CAC se payent 15x leurs bénéfices, soit près de 30% au-dessus de leur ratio historique (11,6)... et la BCE va asperger tout ça d'argent frais (le QE, dont on vous parle non stop depuis une semaine). Forwardez TTSO à votre banquier.

Selon le WSJ, aux US, le cycle haussier de la Bourse dure depuis 2.191 jours alors que la durée médiane des cycles haussiers est de 510 jours

En lire plus dans Challenges

description

Faites les malins avec votre iWatch

A l'heure où nous bouclons, Tim Cook est donc en train de présenter sa iWatch. Planquez votre Flik-Flak (votre Patek ?) et faites comme si le keynote ne pouvait rien vous apprendre.

L'iWatch : vous l'avez déjà essayée ! Souvenez-vous, c'était dans TTSO le 16 janvier. Nous vous disions alors: "Le site Pipes a créé une petite démo de la iWatch : vous pouvez cliquer sur les apps, les ouvrir, voir la tête que ça aura. On ne peut pas vous dire que ça nous a fait trouver la montre moins (ultra) moche, mais on a bien joué avec pendant un quart d'heure."

Les enjeux économiques : vous les connaissez par cœur. Dès le 08/09/2014, vous aviez lu dans TTSO le résumé du rapport de Goldman Sachs sur l'Internet des Objets. Selon GS, "the Internet of Things, c'est la "3e vague" de l'internet et elle est plus puissante que toutes les autres. Il a fallu 20 ans (1996-2015) pour connecter 1Md de PC à l'internet fixe (1ère vague), il faudra 15 ans (2006-2020) pour connecter 6Md de smartphones et il ne faudra que 10 ans (2011-2020) pour connecter... 28Md d'objets (montres, thermostats, voitures...) à l'internet. Wow.

Un dernier chiffre pour la route ? Selon les analystes, Apple pourrait vendre 15M d'iWatch dans l'année qui vient (et donc capter plus de 50% des ventes de montres connectées estimées à 28M d'unités pour les 12 prochains mois)

description

Berluti : des pieds à la tête

Génération après génération, de Marcello Mastroianni à Andy Warhol, Berluti a élevé l'artisanat du cuir, de sa forme et de sa patine, à un degré de perfection inégalé. 120 ans après sa naissance, le regard, l'exigence et la patte du bottier se portent aujourd'hui sur l'homme tout entier. Du soulier aux vêtements, du prêt-à-porter au sur-mesure. Fidèle à son unique règle : celle de la perfection. Des pieds à la tête.

Berluti. Bottier. Maroquinier. Tailleur.

Entrer chez Berluti

Fifty shades of bleus

Le succès de 50 Nuances de Grey rend, paraît-il, les pratiques sado-maso de plus en plus répandues. Partisans de la liberté totale au lit (tant qu'il n'accueille que des adultes consentants), comme ailleurs, loin de nous l'idée de juger. Un avertissement quand même : selon une étude du ministère de la Justice néerlandais, un adepte du SM sur 7 est obligé d'aller se faire soigner à l’hôpital après une séance. On y va mollo sur le fouet et les pinces à linge.

Selon une étude anglaise déjà citée dans ces colonnes, chaque année, un adulte sur 3 se blesse en faisant l'amour (tour de rein, entorse, genoux brûlés par la moquette…)

En lire plus dans le NL Times