Si vous avez passé la journée avec du Bruel dans la tête

La BCE annonce le démarrage de son plan de relance monétaire (le Quantitative Easing) dès lundi. Draghi ferme sur la Grèce (pas de prêts si pas de réformes) - On a trouvé en pire position que le PS pour les départementales : EELV. Placé révèle un sondage (CSA) leur accordant un score de 2% le 22 mars ! - La BCE relève ses prévisions de croissance en Zone Euro : 1,5% en 2015 (vs 1,0%), 1,9% en 2016, 2,1% en 2017. Yalaa!

Les profits du CAC40 explosent en 2014 : 64Md€, +37% vs 2013. Première progression depuis 2010. Yalaa (bis) !

Notre article sur le Quantitative Easing en 50 mots simples

Le mot de la fin

Après vous avoir annoncé successivement que l'industrie française était la plus en déroute de la Zone Euro (lundi), puis que l'économie française rebondissait plus qu'aucune autre au sein de cette même zone (hier), il nous fallait conclure. Ça va ou ça ne va pas ? L'Insee nous donne la réponse en annonçant aujourd'hui que fin 2014, la France repasse (au dessus de) la barre des 10% de chômeurs. Nous devrions toucher le record historique (10,4% atteint en 1994 et 1997) d'ici mi-2015. Ça ne va pas.

Moyenne du chômage en France (% pop act) : 80s : 7,5% ; 90s : 9,3% ; 2000s : 8% ; 2010-2014 : 9,4%. Plus bas en 30 ans : 6,8% en 2008… juste avant le subprimes…

En lire plus dans Le Monde

Ça nous rend dingues ! (encore)

Hier Marc Schwartz remettait donc son rapport sur l'avenir de France Télévisions à Macron/Pellerin/Sapin. Vous vous en foutiez et nous aussi. Nous avions tort. Aux rangs de ses propositions : élargir la redevance aux ordi et tablettes. Oui, oui, vous ne rêvez pas : un peu plus d'impôt pour 7 chaines que, comme le reste de la télé, vous ne regardez pas. Mais pour lesquelles vous allez quand même être taxés sur votre PC et/ou vos iPad. Dingues !

Avec un budget (2,8Mds€) supérieur de 40% au CA de TF1 et 2x supérieur au CA de M6, tous les deux profitables, France Télé perd 40M€ en 2014 (après plus du double en 2013)

En lire plus dans le Journal du Net

description

Les 3 questions que vous ne devriez jamais poser (en réunion)

Ok c'est un peu basique, mais franchement ça n'est pas inintéressant. La Harvard Business Review fait la liste des questions qu'un boss a tendance à poser son équipe… et qui tuent la motivation et l'initiative. Fiche technique à l'usage du formidable leader que vous êtes.

"Quel est le problème ?". C'est le premier des interdits identifiés par la HBR. Focaliser nos meetings sur ce qui ne va pas est évidemment destructeur (et une tendance encore plus marquée en France qu'aux US, ndlr). Au lieu de ça concentrons nos questions sur ce que nous faisons bien et comment exploiter nos forces.

"Est-ce qu'on a pas déjà essayé ?" Combien de fois avons nous entendu cette variante polie de "on l'a déjà fait, ça n'a pas marché" ? Au lieu de ça envisagez le problème sous cet angle : "si on le refaisait aujourd'hui, qu'est-ce qui serait différent et en quoi cela affecterait le résultat ?"

Notre favorite "Pourquoi on n'a pas inventé l'iPad ?" aka "Pourquoi on n'a pas eu cette idée avant nos concurrents ?". Au lieu de ça : Demandez "quel est le besoin des consommateurs que sert ce produit ? Comment, en utilisant nos atouts, nous pourrions encore mieux répondre à ce besoin ?"... un peu basique (on vous avait prévenu) mais pas c..

Coût d'un MBA à Harvard (frais de scolarité uniquement) : 140.000$. Coût de TTSO : gratuit. Just sayin' ;-)

En lire plus dans la HBR

description

Partir loin

… en Indonésie. Entre Bali et rizières, entre plages et temples, entre plongée et spa. Des Iles Gili, comme un nouvel Eden, aux trésors naturels de Java en passant par l'ile de Lombok et son climat si agréable en avril, Marco Vasco vous laisse tous les choix, mais, comme d'habitude, vous guide vers le meilleur... qui, en Indonésie, peut se rapprocher à s'y méprendre, du paradisiaque.

Tous les jeudis Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit

"Je sentis qu'elle guidait ma bouche au-dessous de ses seins, qu'elle m'invitait à continuer la découverte de son corps (…) J'arrivai ainsi à la taille, à la première courbure des hanches, et du ventre. Je me fis un jeu de lui tracer toute une ceinture de caresses, dont les tours se pressaient et s'enchevêtraient. Mes baisers séjournaient sur des régions de chair molles et tendres." Jules Romains - Le Dieu des Corps (1928)

Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'anthologie historique des lectures érotiques (J.J. Pauvert)