Si vous avez passé la journée à bluffer

Réunion de la dernière chance Eurogroupe + Grèce : les négociations sont "très difficiles" d'après Dijsselbloem (patron Eurogroupe). Mais Merkel pointe des "sacrifices importants" d'Athènes et ajoute : "Depuis le début, l'objectif est que la Grèce reste dans l'euro". On parie sur un compromis – Procès Bettencourt : 3 ans d’emprisonnement et 375.000€ d'amende requis contre Banier. Relaxe pour Woerth et Courbit – Le secteur privé français en croissance ! En février, son indice d'activité atteint son plus haut niveau depuis 3,5 ans.

Allemagne : 12,5M de personnes soit 15,5% de la population sous le seuil de pauvreté (892€/mois) en 2013, un record depuis la réunification du pays en 1990. France : 13,9% (en 2012) sous le seul de pauvreté (987€/mois)

Amusante et bien faite, l'infographie du duel des Saint Laurent aux Césars

Combien de SMS perso cette semaine ?

…sur votre portable pro ? Bien sûr, ça ne nous regarde pas... Votre patron, en revanche... Dans la ligne de son arrêt sur les mails reçus sur votre adresse au bureau, la Cour de cassation vient de juger que tous les sms reçus sur votre portable pro étaient "présumés professionnels" (si elle savait !) et donc consultables par votre boss. Seule parade : les faire commencer par la mention "perso"... ou passer son week-end à les effacer. Have fun !

56% des Français entre 25 et 44 ans ont déjà envoyé des sextos et 53% en ont déjà reçu (sondage McAfee/2014)… mais bien sûr, aucun d'entre eux n'a utilisé son BlackBerry pro pour ça ;-)

En lire plus dans le Huff Post

description

La To Do du week-end

Non mais vous avez vu ce temps ? Ce week-end, la seule chose qui arrivera à nous sortir de la maison, c'est la promesse d'un réconfort d'une puissance exceptionnelle… et en la matière, rien ne peut rivaliser avec un pho. Sans nous vanter, avec les années, on pense avoir goûté ce qui se fait de mieux (et de pire) en la matière. Voilà nos 3 meilleures adresses.

La première est un classique : Dong Huong (14 rue Louis Bonnet, dans le 11e, en bas de Belleville). Une quasi institution, pour de bonnes et évidentes raisons tenant à la fraîcheur et à l'authenticité de la cuisine. On retrouve ces qualités déclinées dans tous les plats (et dans toutes les soupes), au premier rang desquels le pho. You can't go wrong.

Vous avez peur de Belleville ? Restez donc dans le 7e arrondissement. Au 10 de la rue Malar, vous trouverez Dong Phat, un restaurant dont la tristesse du décor (commune aux adresses asiatiques) est fort bien rachetée par un pho si irréprochable qu'il devient très difficile de ne pas nous croiser à cette adresse, le samedi matin, attablés en famille.

Enfin, comment ne pas terminer par ce que nous considérons comme le meilleur restaurant vietnamien de Paris ? Pas moins. Pho Tai (et Pho Tai Tai, le même établissement en face) rue Philibert Lucot dans le 13e. Là encore, le décor est dans l'assiette. Mais quel décor ! Le pho est à la hauteur (tout en haut), quant aux rouleaux au bœuf (n'en commandez qu'un pour deux, ils sont costauds et arrivent par paire) vous n'avez jamais rien goûté de plus frais et de plus éclatant de votre vie.

Une bonne adresse de pho pour nous ? Tweetez-la-nous #vagouterTTSO

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

En ce qui concerne le regretté Roger Hanin, il y a deux écoles : Navarro ou Le Grand Pardon. Inutile de le cacher, chez TTSO, nous appartenons exclusivement à la seconde. Mais avouons-le, si le culte que nous vouons à Raymond Bettoun est si fervent, c'est aussi (surtout ?) car il nous permet de célébrer l'ultime prêtresse païenne des 80's : Clio Goldsmith. Nous lui rendons hommage ce soir. Enjoy ;-)

Envoyez-nous vos suggestions vidéo. Si on aime, on passe et si on passe, on vous invite à prendre un Mont-Blanc chez Angelina

Clio forever

La bande son du week-end : Belle and Sebastian – Girls in Peacetime Want to Dance

De cet album auquel ils attribuent une note réservée (3/5), Les Inrocks disent que, cette fois, Belle & Sebastian (et son leader Stuart Murdoch), semble avoir "trempé sa plume dans les paillettes plutôt que dans le crachin écossais avec l’ambition, affichée dans le titre de l’album, de faire danser les filles". Nous sommes d'accord, mais en ce qui nous concerne, on ne trouve rien à reprocher ni à cette encre, ni à cette quête.

Ecouter l'album sur Deezer (via Les Inrocks)

description