Si vous avez passé la journée à fêter ça

Vente confirmée de 24 Rafale à l'Egypte pour 5Md€ – Le CSA met en garde/en demeure télés et radios pour leur couverture des attentats de janvier (divulgation d'informations sur l'intervention de la police). LCI, BFMTV, France 24 et iTélé sont les plus sanctionnées – Montebourg a déposé les statuts de son entreprise, "Les équipes du made in France". Objet : "La construction et l’élaboration de projets Made in France". Go Nono, go!

Le Rafale "fait travailler" 500 PME françaises et 7.000 personnes (direct/indirect)

Sommet de Minsk : on reste calme

Certes, ça n'a pas été l'échec complet de la réunion Grèce/Eurogroupe, mais le moins qu'on puisse dire, c'est que le résultat des 16 heures de tractations sur l'Ukraine ne déchaîne pas l'enthousiasme. Ok, Poutine parle d'"un accord sur l'essentiel" (cessez-le-feu et zone démilitarisée élargie), mais Merkel voit encore de "gros obstacles" et Hollande prévient que le deal "ne garantit pas un succès durable (de la paix)". On reste calme. 

Tandis qu'Hollande estime que "les prochaines heures seront déterminantes" pour la paix, Kiev accuse Moscou d'avoir profité du sommet pour faire entrer 50 chars, 40 lance-roquettes et des blindés en Ukraine. C'est bien parti.

En lire plus dans Le Monde

L'application que vous (et Hollande) allez absolument vouloir

"Mon avion va-t-il s'écraser?" ("Am I Going Down?") Même si vous n'avez pas fait Paris-Minsk-Bruxelles en jet dans les dernières 24 heures, vous vous posez régulièrement la question. Cette petite application devrait vous rassurer (ou pas). En prenant en compte 3 variables (aéroports de départ/d'arrivée, modèle d'avion et compagnie aérienne), elle calcule le pourcentage de "chances" que vous avez de vous écraser. Enjoy ;-)

L'appli calcule aussi combien de fois il vous faudrait prendre ce vol pour arriver à 100% de chances de crash (sur le Londres-NY/A330/Virgin Atlantic, il faut voyager tous les jours pendant 14.716 ans)

Tous les détails sur cette application dans The Economist

description

Finalement, vous n'allez pas perdre votre boulot

Mieux : vous allez peut-être en trouver un meilleur. 3ème (et dernier ?) volet de notre cure d'optimisme (le premier est ici, le second ) : en 2015, c'est la fête pour l'embauche des cadres.

Selon une étude que publie l'Apec aujourd'hui, en France, 174.000 embauches de cadres sont prévues cette année. On se rapproche des niveaux record connus en 2006-2008 (200.000 embauches par an). "Enfin une courbe qui s'inverse sur le front de l'emploi" soulignent Les Echos. Hear hear !

Les secteurs les plus prometteurs : l'informatique, la banque/assurance et le conseil... C'est le moment d'envoyer des CV chez Goldman et chez McKinsey (ou, moins glamour, chez AXA et Cap Gemini).

Le profil que les recruteurs cherchent le plus : de l'expérimenté pas trop vieux/cher (1 à 10 ans d’expérience = 55% des embauches) et, dans une moindre mesure, du jeune diplômé (20% des jobs). Au-delà de 20 ans d’expérience… restez au chaud (5% des recrutements). 

Un recrutement de cadre sur 2 se fait en Ile-de-France

En lire plus dans Les Echos

description

Partir loin

Si pour vous, le dépaysement est avant tout affaire de sensations nouvelles, les séjours "Expériences intenses" de Prestige Voyages – la marque luxe de Marco Vasco – sont pour vous. A condition de savoir choisir entre un stage de conduite sur un lac gelé en Laponie au volant d'une Porsche ou d'une Lamborghini, un raid en jet-ski sur les lacs de Finlande, ou un séjour dans un centre de remise en forme à Malibu. Pas si facile.

Tous les jeudis, Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit

"Maintenant, elle tenait sa propre tête à deux mains et dansait sans autre appui que ses genoux sur le lit et le sexe du jeune homme qui était comme l'axe de son corps. Elle se cambrait avec violence car elle sentait ses seins se gonfler et devenir lourds comme le plomb (...) Ce fut alors qu'elle sentit deux mains s’emparer de ses seins et elle poussa un léger cri qui était à la fois d'égarement, de soulagement et de plaisir augmenté." Connie O'Hara – Clayton's College (1948)

Chaque semaine, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'anthologie historique des lectures érotiques (J.J. Pauvert)

description