Si vous avez passé la journée dans un fauteuil

La Commission européenne résolue à émettre un avis négatif la semaine prochaine si le projet de budget français n'évolue pas d'ici là (Le Monde) – Dominique Bona (auteure de 15 livres, dont le Renaudot 1998 et des bios de Romain Gary, Stefan Zweig, Camille et Paul Claudel) est la 8e femme à entrer à l'Académie Française – Polémique sur la retraite-chapeau de Gérard Mestrallet (GDF) provisionnée à hauteur de 21M€ (malgré pertes record de 10Mds€ en 2013 et plan d'éco de 4,5Mds€).

A l'occasion de la Fiac, TTSO est illustré par les œuvres présentes sur Artsper.com, premier site de ventes d'œuvres d'art en ligne

Qui a raison (I) ?

Bel ensemble ce matin de Niel et Arnault, sur le thème "Le pays va se redresser". Arnault : "Ça démarre, j'entends les discours et je vois les mesures qui sont prises. On part dans cette direction". Et Niel : "La France est un pays fantastique pour créer des entreprises" ou encore "C'est beaucoup plus simple de créer une entreprise en France (que dans la Silicon Valley)". On aimerait bien savoir ce que vous en pensez. #debatdusoirTTSO

Selon une étude Ernst & Young (2013), c'est en France qu'il est le plus facile de créer son entreprise : il suffit de 5 procédures administratives et 7 jours en France contre 7,6 procédures et 22 jours en moyenne dans les pays du G20

Vous avez un avis sur la question ? Cliquez sur #debatdusoirTTSO (ou ici) et retrouvons-nous sur Twitter

Qui a raison (II) ?

David Einhorm, le PDG du fonds star (US) Greenlight (qui avait anticipé la faillite de Lehman dès 2007), déclare : "Les marchés obligataires considèrent la France comme l’Allemagne, alors qu’elle ressemble bien davantage à la Grèce, s'ils (évaluent) le risque français à sa juste valeur, le service de la dette française va devenir insupportable..." Et de recommander de parier sur l'effondrement de la France. On aimerait bien savoir ce que vous en pensez. #debatdusoirTTSO

L'Etat français emprunte à 10 ans à 1,3% (l'Allemagne à 1%)… l'Etat grec à 9%

Vous avez un avis sur la question ? Cliquez sur #debatdusoirTTSO (ou ici) et retrouvons-nous sur Twitter

description

C'est tellement plus facile d'augmenter les impôts

Article assez hallucinant de Challenges aujourd'hui. On vous explique : le magazine a fait réaliser par un cabinet de conseil (Sia Partners) une étude de ce que rapporterait la mise en place de la fameuse Taxe sur les Transactions Financières (un mini pourcentage prélevé sur les opérations d'échange d'actions et d'obligations, quasi indolore, sauf dans le cadre d'activité de spéculation intense).

Résultat : entre 10 et 24Mds€ entreraient dans les caisses de l'Etat si on appliquait cette taxe. Pour info, ça représente de 0,5 à 1 point de déficit budgétaire en moins. Autant dire une manne ! Mais – wait !Bercy, Michel Sapin en tête, traîne des pieds pour la mettre en place.

Pourquoi ? Car les banques (toutes dirigées – hasard – par des anciens de Bercy), en particulier BNP Paribas et la SocGen, mènent un combat intense contre l'instauration de cette taxe qui impacterait fortement leur activité (hyperspéculative) de produits dérivés... et il est tellement plus simple d'augmenter l'impôt sur le revenu (ou l'ISF) que d'énerver ses copains de l'Inspection des finances !

Le montant des produits dérivés représente l'équivalent de 10x le PIB mondial vs 3x il y a 15 ans. 7 à 8% seraient utilisés comme arme pour se prémunir contre le risque, le reste étant purement spéculatif (AlphaValue)

En lire plus dans Challenges

description

Partir loin

Parce que votre corps et votre esprit vous réclament air pur et émotions intenses, Marco Vasco vous invite à le suivre dans les grands espaces enneigés du Canada. Ame d'un trappeur (pour une immersion into the wild) ou cœur romantique (face à la magie d'une aurore boréale), à ski, en motoneige ou en chiens de traîneau, c'est le bonheur que vous poursuivrez. Il n'a aucune chance de vous échapper.

Tous les jeudis, Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit

"J'abaisse la petite culotte jusqu'au pli délicieux des cuisses. Il me déplairait beaucoup de l'ôter tout à fait, parce qu'elle contribue à servir d'écrin, de cadre, et aussi parce que ce serait un bien trop long voyage, trop distrayant de la faire glisser jusqu'aux pieds et de l'enlever. Ainsi, serti entre elle et l'autre petit bourrelet gracieusement chiffonné de la jupe, le derrière éclatant et moite, pâle et radieux, semble tout entier offert..." Jacques Serguine – Eloge de la fessée (1973)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer le livre (Fnac)

description