Si vous avez passé la journée à attendre une bonne nouvelle

Le Nigeria annonce un accord avec Boko Haram sur la libération des 200 lycéennes et un cessez-le-feu – Contrairement à la décision qu'ils avaient prise en commission, les députés renoncent à assujettir les œuvres d'art à l'ISF dans le budget 2015 – Selon l'OCDE, les réformes engagées en France pourraient augmenter le PIB de 3,7% en dix ans, soit 0,4 point de croissance de plus par an #toutçapourça

L'ONU dit n'avoir reçu que 38% de son appel de fonds (auprès des Etats et institutions internationales) de 1Md$ pour faire face à l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest

Et dire que NOUS pensions avoir eu une semaine de m…

Par rapport à celle de Sarko, ce fut un rêve ! Alors que le retour du Nico n'est pas exactement le triomphe annoncé, voilà que Bloomberg révèle que Merkel l'a trahi ! Reprochant à l'ex-PR ses déboires judiciaires et d'avoir, en mordant sur le terrain du FN, contribué à la montée du sentiment anti-Europe, la Chancelière aurait fait le choix de Juppé (plus centriste/euro-compatible). Sarko, trompé par celle-là même dont il avait fait son modèle et convertie à la bise ! Ach !

Merkel 2012 : "Je soutiens Nicolas Sarkozy sur tous les plans". 2014 : "Je suis naturellement les développements de l'UMP et j'ai noté la candidature de Nicolas Sarkozy avec intérêt "… Comme le temps passe...

En lire plus dans Bloomberg

Trading Talk

Les perspectives de croissance continuent à décevoir. Même les émergents, jadis Eldorado des marchés, inquiètent. Pour Saxo Banque, le salut passera par les Frontier Markets. Des pays comme le Koweït, le Nigeria ou le Vietnam, cumulent des fondamentaux robustes et une corrélation au marché US plus faible que celle des émergents... permettant à l'indice MSCI Frontier Markets 100 d'afficher une hausse de 10.83% depuis le début de l’année et même de 16.86% sur un an. Not too bad.

Tous les vendredis, Saxo Banque fait le point sur l’actualité de la semaine des marchés financiers

Découvrir Saxo Banque

description

La To Do du week-end

Que les choses soient claires : pour nous, Sade n'appartient pas au domaine de l'érotisme. Pas du tout. Il est le philosophe dynamiteur du christianisme et des Lumières : l'anti-humaniste radical. Sa fréquentation, souvent pénible, secoue tout chez nous. Aussi, ça n'est pas d'un pas léger que nous nous dirigerons samedi vers le musée d'Orsay qui accueille une expo s'attachant à montrer la révolution de la représentation opérée par les textes de Sade. Les thèmes choisis par le commissaire invitée (Annie Le Brun, grande spécialiste de l'écrivain) : la férocité et la singularité du désir, l'écart, l'extrême, le bizarre et le monstrueux, illustrés au travers des œuvres de Goya, Géricault, Ingres, Rops, Rodin, Picasso… Autant vous dire qu'on ira sans enfants et qu'on s'attend à ne pas en sortir indemnes.

Après Sade, nous aurons bien mérité une récompense. Et ça tombe bien car, ce week-end, sort la nouvelle édition de ce qui, depuis 2 ans, est devenu sans effort notre revue de dessin favorite : The Drawer. Tout nous plaît dans ce magazine : sa réalisation, son impression, sa typographie et – bien sûr et avant tout – la sélection qu'il propose d’œuvres d'illustrateurs, qui, à chaque fois, nous frappent par l'alliage de fraîcheur et de talent qu'elles dégagent. Le volume 7 (que nous irons acheter à la Hune) a pour thème "Le Rire". Vous dire notre impatience.

Dimanche, nous prendrons un risque. A 15h00, nous irons, un (grand) enfant sous le bras, voir la version comédie musicale du Bal des Vampires (théâtre Mogador). Pourquoi un risque ? Car nous ne mettons rien au-dessus de l'esthétisme du film que tourna Polanski en 1967. La qualité de l'image, des couleurs et des décors peints. Tout est à tomber. Et puis il y a Sharon Tate... dans un rôle dont l'érotisme nous bouleverse encore et toujours. Alors oui, nous irons voir la comédie musicale (acclamée à Broadway et à Londres et mise en scène par Roman himself)... mais, même si les vampires (Polanski style) ne nous font pas peur, nous serons dans nos petits souliers.

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Pas convaincu/e par notre laïus sur Sade ("anti-humaniste radical… Non mais, pour qui tu te prends TTSO !") ?… Ok, gageons alors que ce (formidable) petit film réalisé par Orsay pour promouvoir l'expo saura toucher vos sentiments et votre imagination avec plus de précision et de puissance. Enjoy ;-)

Merci à Eric T pour avoir guidé nos yeux sur cette petite vidéo. Comme lui, envoyez-nous vos trouvailles. Si on aime, on les passe et on vous invite à boire un verre de blanc

Frottez-vous au Marquis

La bande son du week-end : The Dø – Shake Shook Shaken

Bien sûr, nous nous efforçons d'habitude d'aller chercher un peu plus loin que les sorties évidentes, les disques annoncés et attendus. Pourtant, certains choix s'imposent, avec, justement, la force de l'évidence. Inutile de lutter. C'est le cas du 3e album du duo de The Dø. Une pop parisienne cultivée et artisanale, échappant pourtant au piège du pastiche ou de la prétention pour se diriger (et nous emmener) tout droit vers le solaire.

Ecouter l'album sur Deezer (via Les Inrocks)

description