Trop c'est trop

Mardi soir, nous faisions une inversion de chiffres. Pas horrible, mais ça énerve. Mais hier… on s'est totalement plantés. Dans notre article sur les ovocytes congelés, au lieu de parler d'Apple et de Facebook (qui proposent effectivement de sponsoriser cette opération pour leurs employées), nous avons parlé d'Apple (ok) et de Google (faux, simplement faux). On essaiera même pas d'être drôles/de s'en sortir par une blague. Nous sommes consternés, furieux contre nous-mêmes, et vous faisons toutes nos excuses.

Feedback : editeur@timetosignoff.fr

Notre édition d'hier soir

Si vous avez passé la journée dans une niche (fiscale)

Ebola : Paris : un cas suspect d'Ebola à l'hôpital Bégin (une infirmière ayant été en contact avec la volontaire MSF contaminée au Liberia, soignée à Bégin, et guérie depuis) – 2e jour d'ultra-nervosité sur les marchés financiers. Le CAC40 gagne/perd 200 points entre le plus haut et le plus bas du jour. Aurel BGC évoque "un petit goût de crise financière" – Les députés votent la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu. 9M de foyers verront leurs impôts baisser, dont 3M qui sortiront de l'IR.

Rappel : en France, 21M de foyers fiscaux payent l'IR, c'est seulement 56% du total (37M). Si on retire 3M de "payeurs", on tombe à moins d'un foyer fiscal sur 2 (48%) acquittant l'IR

Mosco a failli nous impressionner

Sur France 5, le nouveau commissaire européen à l'Economie déclare : "J'essaierai d'être meilleur commissaire que ministre." Nous résisterons au "Tu mets pas la barre trop haut Pierrot" qui nous vient immédiatement à l'esprit, pour saluer cette lucidité nouvelle chez le plus apathique des ministres des Finances de la Ve République. Aurait-il changé ?... Euh, il ajoute quand même : "Je suis fier de ce que j'ai fait (à Bercy)." Ah ben non, finalement, c'est bien le même.

En 2012, Mosco arrivait à la 16e place sur 19 du classement Financial Times des meilleurs ministres des Finances européens. Encore pire que Baroin, classé 15e, 1 an plus tôt !

En lire plus dans Le Figaro

description

Venez dîner chez Mr et Mme TTSO

Vous êtes invités ! A une date à définir (mais d'ici la fin de l'année), Time To Sign Off invite l'un/e de ses abonnés/ées (+1 personne de son choix) pour un dîner à la maison avec le fondateur et patron de votre newsletter favorite et sa femme... Franchement, la soirée ne devrait pas être mal car, même si Mr TTSO rate le plat (c'est lui qui cuisine), il est impossible de ne pas aimer Madame.

Pour être l'élu/e de ce dîner, c'est très simple : envoyez-nous 3 adresses e-mail (pas plus, pas moins) d'amis à inscrire à TTSO. Attention : ils doivent tous être majeurs (TTSO, c'est pas pour les enfants) et avoir expressément accepté de recevoir Time To Sign Off (Rappel : TTSO, c'est gratuit, votre e-mail n'est jamais communiqué et vous vous désabonnez quand vous voulez). Nous savons que nous pouvons compter sur vous pour respecter ces règles (nous sommes entre gens de bonne compagnie).

Tous les parrains/marraines entreront dans notre grand tirage au sort qui désignera, le 17/11/2014, le ou la gagnante du dîner. On se fait une telle joie de vous rencontrer !

Pour participer (jusqu'au 14/11/2014), envoyez vos 3 adresses mail de membres parrainés à : editeur@timetosignoff.fr

description

Partir loin

Au Chili... Il vous faudrait 147 jours pour parcourir l'ensemble des 19 circuits que propose Marco Vasco... A pied, en voiture ou en vélo, avec ou sans guide (francophone), du désert d'Atacama aux rues bouillonnantes de Santiago, de la mythique Ile de Pâques aux glaciers de Patagonie. Vous allez détester devoir choisir.

Tous les jeudis, Marco Vasco, le spécialiste des voyages sur mesure, partage ses découvertes

Aller sur le site de Marco Vasco

Lire au lit

"Dolmancé (lui palpant et lui claquant toujours les fesses) - En vérité, madame, on voit que vous avez une amie chaude dans madame de Saint-Ange… Eugénie, venez mettre vos fesses à côté de celles de votre mère… que je compare vos deux culs (Eugénie obéit.) Ma foi ! le tien est beau, ma chère ; mais pardieu ! celui de la maman n'est pas mal encore... il faut qu'un instant je m'amuse à les foutre tous les deux..." Donatien Alphonse François de Sade – La Philosophie dans le boudoir (1795)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer le livre (Fnac)

description