Si vous avez passé la journée à L'attendre

Sarkozy officialise son retour (via Facebook) : "Je suis candidat à la présidence de ma famille politique" (longue tribune, UMP jamais nommée) – Premières frappes françaises contre l’État islamique en Irak. Un dépôt de munitions détruit – Air France : 55% de vols annulés demain et 60% de grévistes selon la direction. Discussions au point mort. Vous part(i)ez ce week-end ?

Vous vous ennuyez ? Lisez les commentaires de la tribune de Sarko sur Facebook. C'est une source de joie que votre week-end entier ne parviendra pas à écluser (lien ci-dessous)

La page Facebook du retour

Moody's ou la peau d'EI, il va falloir choisir

Le Mali, la Centrafrique et, depuis aujourd'hui, l'Irak (demain la Syrie ? la Libye ?) : le budget des OpEx (opérations militaires extérieures de l'Armée française) explose. Alors que 450M€ avaient été budgétés en 2014, on s'achemine vers un coût de 1,1Md€. 144% de dépassement. Les djihadistes (aussi) trouvent que nous manquons de rigueur budgétaire.

Si la France ramenait son effort militaire (2,2% du PIB) au niveau de celui de l'Allemagne (1,3%), son déficit budgétaire 2014 serait de 3,5% du PIB (vs 4,4%)

En lire plus dans La Tribune

Trading Talk

Ni l'Ecosse, ni la FED. Cette semaine, ce qui a tenu les marchés en haleine, c'est l'IPO d'Alibaba à Wall Street. 25Mds$ levés, du jamais vu. Saxo Banque vous donne les 10 infos à connaître sur le dossier : 1) Une valo encore sous-estimée : 168Mds$ alors que le consensus est plutôt aux alentours de 230Mds. 2) 58% de marge (EBITDA). 3) 46% de croissance cette année, 40% prévus l'année prochaine. 4), 5), 6), 7), 8), 9) et 10), on clique ici.

Tous les vendredis, Saxo Banque fait le point sur l’actualité de la semaine des marchés financiers

Voir l'infographie de Saxo Banque

La To Do du week-end (on y va en eCab)

Evidemment, ce week-end a ses événements stars : les Journées du Patrimoine (ne nous cherchez pas dans les queues au milieu des profs d'histoire et des enfants essayant de fuir, vous ne nous y trouverez pas) et les derniers jours de la Biennale des Antiquaires (pas beaucoup plus de chances de nous y croiser)... Libre à vous bien sûr de laisser votre eCab vous y conduire... mais en ce qui nous concerne...

Nous sommes d'humeur romantique, et notre programme sera tout entier destiné à combler nos élans amoureux.

C'est au Musée de l'Orangerie que nous ferons notre première halte. Mercredi s'y est ouvert une exposition Emile Bernard. Trouvez-nous mièvres si vous voulez, mais nous adorons les Nabis. Assez peu connu, Emile Bernard est pourtant un artiste fondamental qui influencera Gauguin et Van Gogh. Il est surtout, avec Maurice Denis, un peintre (et graveur) merveilleux du mystère et de l’éthéré. Un écho parfait à notre propre rêverie... que nous poursuivrons en rentrant chez nous en eCab.

"Je n’ai rien à te dire sinon que je t’aime." C'est cette émouvante phrase de Leon Bloy, écrivant à sa fiancée, qui donne son titre à l'exposition que le délicieux Musée des Lettres et Manuscrits consacre aux correspondances amoureuses d’écrivains et d'artistes. Passion, désir, jalousie, souffrance, érotisme, Musset, Apollinaire, Cocteau, Char, Bardot, Pierre Louys ou Gainsbourg (et d'autres) se livrent... en 113 lettres d'amour. Nous irons y prendre une leçon de style et de sentiments. En eCab.

eCab – Commande de taxis VIP sur smartphone – Chauffeur officiel de la To Do du week-end

Télécharger l'application eCab

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Perfection. 4 minutes 09 qui à elles seules résument tout ce que nous pensons et aimons de l'érotisme : son innocence, l'annihilation de la dérisoire puissance masculine qu'il opère, la supériorité complète de l'intelligence et de la séduction féminine qu'il révèle, son absence totale de vulgarité. On vous en supplie, regardez cette séquence jusqu'à la fin... c'est merveilleux. Enjoy ;-)

Gratitude éternelle (et verre de sancerre) à Léo C. pour cette trouvaille. Comme lui, envoyez-nous vos suggestions de vidéos. Si on aime, on les passe et on vous invite à prendre un verre de blanc dans notre bar favori. editeur@timetosignoff.fr

Une leçon d'érotisme

La bande son du week-end : Royal Blood - Royal Blood

Vous n'en pouvez plus de notre humeur (notre complaisance) mélancolique, de notre tropisme folk, de nos incartades Britpop ou French Touch prévisibles ? Royal Blood est pour vous ! Un duo basse/batterie qui détruit tout ! Du rock comme une déferlante : "tranchant et héroïque, abrasif et gras, taillé à la hache" disent Les Inrocks. Une écoute dont on est pas sortis indemnes. Aucune chance pour qu'elle vous épargne non plus.

Ecouter l'album sur Deezer