C'est reparti

Vous parlez d'une rentrée ! Nono-show et, en ce qui nous concerne, problème d'e-mailing sur notre édition d'hier soir ! Si on était superstitieux, on dirait qu'on la sent moyen cette année qui s'annonce ! Mais vous êtes là, bronzé/es et d'attaque et nous, pareils, et surtout trop heureux de vous retrouver. Tout va bien... ou presque. Welcome back lectrices et lecteurs chéris :-)

Aujourd'hui, TTSO a 3 ans !

Si vous avez passé la journée à attendre le nouvel organigramme

Les Palestiniens annoncent un accord pour un cessez-le-feu permanent prévoyant "la levée du blocus de la bande de Gaza" (mis en place par Israël en 2006). Confirmé par les médias israéliens – Remaniement : Vallaud-Belkacem à l'Educ. Nat., Sapin à Bercy, Cuvillier (Transports) ne rempilera pas, Placé ne vient pas et Taubira reste (rien de plus à 18h40) – Ebola : le Belge Peter Piot (codécouvreur du virus en 1976) estime que "tout est réuni pour que cela s'emballe".

Morne bilan de l'été : le nombre de vacanciers en France a baissé de 4% vs 2013

"Why you should hire a French person" (Must Read de la rentrée)

Le Chief Product Officer de Criteo, un Anglais !, signe le seul article qui donne quelques raisons d'espérer en cette rentrée. A lire absolument. Son point : 1) Le niveau mathématique/analytique des Français (issus des grandes écoles) est "extrêmement impressionnant". 2) Notre manie de la critique nous rend hyper-créatifs, toujours prêts à prouver que nous avons une meilleure solution que celle de nos interlocuteurs.

3) Le mix de nos origines ("Northern and Southern Europe in one nation") nous rend "very good at getting on with people in multinational organisations", armés que nous sommes de "that Latin charm that we Anglo-Saxons are so envious of." ;-)

Bien sûr, vous pouvez relever que Criteo est une boite française, mais lisez quand même l'article sur LinkedIn

La ligne Montebourg l'emporte sur la ligne Valls

Que personne ne s'y trompe : le débat austérité / relance a été définitivement tranché. Et démission ou pas, c'est bien la ligne (claironnée en France par) Montebourg qui s'impose au détriment de la ligne Merkel (aka Valls).

Après la communauté des Prix Nobel d'Economie, le FMI, c'est le New York Times (pas exactement l'organe officiel du Front de Gauche) qui fustigeait récemment l'obstination des dirigeants européens à poursuivre, "malgré toutes les preuves qu'ils sont dans le faux", des politiques "erronées", focalisées sur la réduction des déficits, et dont la conséquence est d'empêcher la reprise.

Mais le plus significatif reste le discours de Draghi à la réunion des banquiers centraux (Jackson Hole, vendredi dernier). Le patron de la BCE (peu suspect d'intégrisme keynésien) a scotché tout le monde en prenant acte du marasme dans lequel la Zone Euro est engluée, de l'inefficacité des mesures prises (baisses des taux) et en appelant à des "politiques budgétaires (jouant) un plus grand rôle aux côtés de la politique monétaire". En clair : si on ne lâche pas la bride à la dépense publique (par exemple en baissant les impôts), l'économie ne repartira jamais. Du Nono dans le texte !  

Le chiffre qui fait mal (présenté par Draghi à Jackson Hole) : le taux de chômage US est pratiquement revenu à son niveau de 2008 (pré-crise). Celui de la Zone Euro est supérieur de plus de 4 points de pourcentages à ce qu'il était il y a six ans.

En lire plus dans La Tribune

C'est la rentrée et vous l'avez bien mérité

2 jours que vous êtes revenu/e au bureau, et déjà, vous vous demandez où vous allez trouver l'énergie nécessaire pour traverser l'année qui s'annonce ! Nous n'avons hélas aucune solution miracle à vous offrir, mais, comme toujours, vous pouvez compter sur nous (et, en l'espèce, sur les sœurs Cruz) pour tenter de rendre votre quotidien plus supportable. Dussions-nous recourir aux mirages. Be brave (& enjoy) !

Cette année encore, envoyez-nous vos suggestions de vidéos. Si on aime, on les passe et on vous invite dans notre bar favori pour un verre de vin blanc (chaud). Editeur@timetosignoff.fr

Cliquez, l'espoir existe !

description