Si vous avez passé la journée à être surpris/e

Finalement, Merkel soutient Christine Lagarde à la présidence de la Commission européenne (une option ok pour Cameron et difficile à refuser pour Hollande) – Villepin appelle de ses vœux le retour de Sarko (!) car : "Il fait partie des très rares à avoir les capacités de rassembler la droite" – Mehdi Nemmouche, l'auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, refuse d'être extradé vers la Belgique (ce qui devrait retarder de quelques semaines son transfert à la justice belge).

Les émissions de gaz à effet de serre dans l'UE ont baissé de 19% vs 1990 (alors que l'activité augmentait de 45%), en bonne voie de dépasser l'objectif de -20% en 2020 (source : Agence européenne pour l'environnement)

UMPocalypse : le retour (I)

Confidences piochées dans Le Canard. Fillon : "Enfin, j'ai eu Copé (…) J'ai réussi à montrer quel était le vrai visage de ce salopard." OK et maintenant ? "Avec Sarko, ça va être un affrontement sanglant." Pourquoi ? "Si il prend (le parti), il réunira dans la seconde un congrès pour supprimer les primaires et imposer sa candidature en 2017." Vraiment ? Qu'en dit Sarko ? "Qu'on ne me force pas à faire une primaire entre Ducon et Durien"... Mais si c'est Fillon et Juppé, il sera peut-être d'accord...

Et sinon ? Juppé à propos de Wauquiez : "Dans le temps, j'aurais dit que c'était quelqu'un de mal élevé, maintenant je dis que c'est un connard."

Voir la une du Canard de cette semaine

UMPocalypse : le retour (II)

Lavrilleux (ex Dir Cab de Copé) se lâche dans Le Point à paraître demain : "Le problème dans ce milieu, c'est qu'il y a des gens morts de l'intérieur : Baroin, Juppé. Copé ne l'est pas, Fillon non plus, lui, il est complexé de l'intérieur, il est dans l'auto-émasculation tout en ayant besoin de prouver sa virilité." Comprend qui peut. Et sinon ? "NKM, ce n'est pas une belle personne" et "Wauquiez, c'est une raclure". Ben au moins, là-dessus, il est d'accord avec Juppé.

Sur les dépenses de campagne, Lavrilleux (qui en 2012 cumulait les fonctions de Dir Cab de Copé et Dir adjoint de la campagne de Sarko) déclare : "Personne n'a eu le courage de dire stop à Sarkozy."

En lire plus dans Le Monde

description

Sagan forever

De Françoise Sagan (1935-2004), nous avions lu Bonjour Tristesse, bien sûr, vu une ou deux pièces (charmantes), connaissions la légende (Aston Martin & boites de nuit/whisky), et pensions depuis toujours que les titres de ses romans étaient d'une élégance inégalée : Aimez-vous Brahms... (1959), Les violons parfois (1961), Des bleus à l'âme (1972), Un sang d'aquarelle (1987)...

C'est donc peu informés, mais en nous attendant à trouver une voix amie, que nous avons ouvert le recueil de ses interviews littéraires (Je ne renie rien - Entretiens 1954-1992) qui vient de paraître chez Stock. Nous avons A-DO-RÉ.

Nous ne tenterons même pas de résumer la collection de réflexions (très intelligemment ordonnées par l'éditeur) sur la célébrité, l'amour, la possession et l'argent, le temps, la détestation de l'arrogance ou l'absolue incompréhension de l'utile. Tout est merveilleux, d'un humour, d'une gentillesse et d'une non-affectation complets. Un antidote radical contre la vulgarité. Un de ces livres vers lequel on reviendra souvent, crayon en main, cherchant des conseils, et sûrs de n'être jamais jugés.

Sagan écrivit elle-même sa rubrique nécrologique, elle se terminait par : "Sa disparition, après une vie et une œuvre également agréables et bâclées, ne fut un scandale que pour elle-même." Tout est de cette eau.

Voir le livre

description

Lieu Particulier

Imaginez un triplex, au dernier étage d'un immeuble du Trocadéro construit en 1911 par un architecte célèbre, et qui, en 1920, reçut le 1er prix du Concours des façades parisiennes. Ajoutez que nous parlons de 238m2, de volumes incroyables, complétés par 103m2 de terrasses. Vous conviendrez alors sans doute, avec Marie-Ange de Charry, qu'en matière de lieu, on est un peu au-delà du "particulier".

Lieux Particuliers : les plus belles adresses sont souvent confidentielles

Entrer chez Lieux Particuliers

Sex News : Il va falloir réduire les doses

La conclusion des travaux de l'Institut Max Plank for Human Development (Berlin), publiés la semaine dernière dans le très sérieux Journal of the American Medical Association, est formelle : chez les hommes qui regardent beaucoup de pornographie sur internet (4h/semaine), on constate une réduction de la taille et de l’activité... du cerveau. En d'autres termes, c'est prouvé : le porno rend c.. Et vous qui pensiez ne risquer que la surdité.  

En lire plus dans Libé