Si vous avez passé la journée à tousser

Le Boeing de Malaysia Airlines aurait sciemment changé de cap, en direction de l'océan Indien. La zone de recherches à nouveau élargie – Ukraine : à deux jours du référendum d'autodétermination, la Russie envoie des renforts militaires en Crimée – Sarkozy obtient le retrait des enregistrements du site Atlantico et la condamnation de Buisson (10.000€ de dommages et intérêts).

La gratuité des transports mise en place suite au pic de pollution représente un coût de 4M€/jour (pris en charge conjointement par l'État et la régie des transports)

FU-RAX

... Montebourg de voir Patrick Drahi (Numéricable) empocher SFR au nez et à la barbe de lui-même+Bouygues+Niel (+Bébéar+Bolloré). Du coup, le ministre menace : "(Drahi) a une holding au Luxembourg, son entreprise est cotée à la Bourse d'Amsterdam, sa participation personnelle est à Guernesey dans un paradis fiscal (...) et lui-même est résident suisse (...) Nous avons des questions fiscales à lui poser". Le gars vient de s'endetter de 10Mds€, pas sûr qu'un contrôle fiscal soit ce qui l'inquiète le plus.

Restés neutres (contrairement à Montebourg) dans la bataille : Fleur Pellerin (on insulte pas l'avenir ?), Mosco (ça vous étonne ?)

En voir plus dans Le Monde

description

La To Do du week-end (on y va en GreenCab)

Ce week-end, les taxis G7 se mobilisent pour faire face au pic de pollution : 2.000 courses GreenCab (voitures hybrides) dans Paris seront offertes et le service de taxi partagé pour les aéroports, WeCab, sera gratuit (pour les courses commandées et effectuées ce week-end). Reservez/appelez une voiture en parlant à un opérateur au 3607.

Samedi, pour nous, les festivités commenceront à Drouot, précisément entre 11h00 et midi, où vous nous croiserez agenouillés devant les pièces qui seront vendues l'après-midi même par la maison Couteau-Bégarie. Rien de moins que les objets emblématiques des plus grands interprètes de variété des 50 dernières années. Pour 500 à 5.000€, il vous/nous sera donné de pouvoir posséder : un costume ou un peignoir (!) de scène de Claude François, une chemise de concert de Mike Brant, les lunettes de Polnareff, le slip-ceinture à bananes de Joséphine Baker, ou, pour les plus pervers, une tenue de Chantal Goya ! On vide notre livret A.

De Drouot, nous rallierons le 5e arrondissement pour nous précipiter à la séance unique prévue samedi d'Hipotesis, le dernier thriller argentin, featuring notre idole absolue : Ricardo Darin. Si vous n'avez pas vu Dans Ses Yeux ou Carancho : 1) Comme on vous envie 2) Voyez-les, voyez-les, voyez-les). A 15h30, nous serons donc au Reflet Medicis (2e rang, fauteuils du milieu)... et quand nous en ressortirons, nous tenterons de lutter contre l'envie d'aller voir (pour la 55e fois ?) Phantom Of The Paradise, dont la Filmo (à 20m du Reflet Médicis) projette une copie restaurée. "We Need a man that is simple perfection... somebody super like you."

Dimanche, bien sûr, c'est au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme que vous nous trouverez, rendant un hommage (heureusement non posthume) à Marcel (Mordekhaï) Gotlieb, dit Gotlib. On s'étonne sincèrement que ce soit, à notre connaissance, la première exposition qui lui soit consacrée, tant, de La Rubrique A Brac à Fluide Glacial, l'anarchisme génial de ce gigantesque artiste constitue une des parts les plus chéries de ce que, pompeusement, on appellera notre culture.

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Quelle semaine ! A la fois somptueuse (non mais vous avez vu ce soleil ?!) et tueuse (toutes ces particules fines aspirées de tous nos pores). Une métaphore parfaite du petit film à l'érotisme suggéré et légèrement cruel que nous vous soumettons ce soir. Enjoy ;-) 

Lectrices adorées : ce film est AUSSI pour vous

La bande son du week-end : Peter Peter - Une Version Améliorée de la Tristesse

Bien sûr, le titre seul de l'album de ce Québécois aurait suffi à nous faire tendre une oreille attentive et – a priori – amie. Mais c'est son contenu qui nous a véritablement conquis. Un manifeste adolescent, moins rimbaldien que les sévères Fauve, mais dont les accents pop, légèrement androgynes et 80's, nous rappellent Taxi Girl à jamais révéré... Presque au point de nous convaincre que, finalement, nous avons trouvé le garçon.

Ecouter l'album sur Deezer (via Les Inrocks)